Vous aimez cette rubrique plus que tout, vous attendiez du nouveau avec impatience, et… OUIIII votre top inédit des « erreurs à ne pas faire » est enfin là ! Noooon, ne pleurez pas. Je comprends votre émotion, et votre anxiété de voir de nouveau toutes vos habitudes bousculées. C’est pas facile, mais on fait ça pour vous. Aujourd’hui, on parle chaleur tournante, papier cuisson et manique… Eh oui, bien vu ! C’est l’heure d’établir toutes les erreurs à ne pas faire avec votre four !

1. Ne pas le laver

Ça paraît évident, mais avouez… Est-ce que vous pouvez me jurer, droit dans les yeux, que vous le faites aussi souvent que nécessaire ? Dès qu’un peu de votre plat tombe sur la plaque, il faut nettoyer tout de suite (attendez tout de même que ça refroidisse, ne soyez pas teubés).

Prenez également l’habitude de nettoyer les boutons (celui de la température, des programmes et du minuteur) après chaque utilisation. Toucher de la nourriture, puis une surface, sans désinfecter, c’est clairement organiser une journée portes ouvertes aux germes. Beurk.

2. ... Ou le nettoyer avec des produits agressifs

Il faut trouver le juste équilibre entre gros crados qui laissent moisir ses aliments cramés, et maniaque qui astique tout avec des produits ultra-décapants. Privilégiez les produits naturels (comme le vinaigre blanc et le bicarbonate), et bannissez ceux qui sont trop chimiques. Ils pourraient dégager des vapeurs toxiques et contaminer vos plats.

3. Laisser les résidus alimentaires tomber au fond du four

Le plus simple pour minimiser les dégâts, c’est de placer un récipient (un plat ou une plaque par exemple) en dessous de la grille/plaque, pour récupérer les éclaboussures, les gouttes ou les miettes essayant de se faire la malle.

4. Ne pas l'aérer

Après l’avoir utilisé, pensez à aérer votre four quelques dizaines de minutes pour éliminer les mauvaises odeurs. Alors oui, ça embaumera un peu plus votre cuisine sur le moment. Si c’est du poisson, ouvrez les fenêtres. Si c’est un gâteau au chocolat, fermez les yeux et laissez-vous bercer par ses effluves absolument exquises.

5. Ne pas le préchauffer

Je sais : la flemmeeeeeeeee. Mais en réalité, c’est un gain de temps merveilleux ! Lancez votre four pendant que vous cuisinez. Une fois votre recette terminée, le four sera prêt à l’accueillir et à le cuire plus rapidement. À l’inverse, la cuisson sera plus longue si votre four n’est pas déjà à température.

6. Ouvrir la porte en plein milieu d'une cuisson

RED FLAG. NE JAMAIS AU GRAND JAMAIS (RE)FAIRE ÇA. NEVER. C’est tentant pour vérifier la cuisson, mais ce petit geste fait rentrer l’air extérieur dans l’appareil et casse la chaleur. Résultats : vos gâteaux et votre pain ressortent tout raplapla. Il faut donc surveiller à travers la vitre, si vous ne voulez pas ruiner tous vos efforts.

7. Utiliser du papier cuisson

Ok, ce n’est pas une « erreur » qui modifiera quoi que ce soit à votre plat. C’est juste une question d’écologie, et de tentative de sauvetage de la planète. Parmi les petites habitudes qu’on peut remplacer facilement : l’utilisation de papier cuisson. Il peut être remplacé par des tapis de cuisson en silicone, réutilisables à souhait, facile à nettoyer et parfaitement adaptés à la chaleur. Point positif : fini les galères de rouleaux.

8. Cuire les aliments directement sur la grille

Ne plus utiliser de papier cuisson ne veut pas dire ne plus rien utiliser du tout ! Au contraire ! Il ne faut jamais faire cuire quelconque aliment à même la grille. Premièrement, on a connu mieux en terme d’hygiène. Deuxièmement, vous allez tout dégueulasser. Enfin, vous risquez de retrouver votre pizza 4 fromages littéralement collée à la plaque ou pire… Passée au travers de la grille. ON VA VITE ACHETER SON PETIT TAPIS DE CUISSON !

9. Ne pas changer la température du four lorsque l’on utilise un moule en métal noir

Quouuuuua ? Eh oui, vous avez bien lu ! Les moules noirs ou foncés, en métal ou en Pyrex, absorbent la chaleur et amènent un brunissement plus rapide des plats. Si on utilise ce type de moule, il faut réduire la température indiquée de 15°C.

10. Lancer en cuisson sans prendre le temps de décongeler le surgelé

Eh là, vous me direz encore « waaaaw la flemmeeeee ». Honnêtement… Je vous comprends. Mais ce n’est quand même pas la technique à adopter ! D’après Frank Proto, chef-instructeur à l’Institute of Culinary Education, « Si vous placez de la nourriture congelée ou partiellement congelée dans le four, la durée de cuisson s’en verra faussée, car elle devra dégeler avant de cuire. » Sur des aliments comme de la viande ou du poulet, si la cuisson n’est pas suffisante, vous pourriez carrément empoisonner vos convives. La flemme, ok, mais pas quand ça peut avoir de graves répercussions sur la santé !

11. Augmenter la température pour gagner du temps

Coucou la team impatiente ! Ceci est une très mauvaise idée. Si vous n’aimez pas gaspiller du temps, vous seriez bien contrariés de devoir recommencer toute votre recette, parce que votre gâteau au yaourt est brûlé à l’extérieur et liquide à l’intérieur. Perdre un peu de temps, paradoxalement, ça permet d’en gagner. Je vous laisse méditer sur cette phrase.

12. Ne pas laisser son plat reposer

Ça sent booooon les cookies, et on a qu’une envie, se jeter dessus tant qu’ils sont chauds ! Prenez votre mal en patience, un tout petit peu. L’idéal, c’est de les laisser reposer environ 5 minutes avant de les sortir, pour éviter tout choc thermique. 5 toutes petites minutes, et vous pouvez vous goinfrer.

13. Respecter les temps de cuisson à la lettre

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, respecter à la lettre les temps de cuisson est une mauvaise idée. Tous les fours sont différents et les moules influencent la cuisson différemment. Il est ainsi plus prudent de se fier à l’aspect et à la texture, plutôt qu’au temps indiqué dans votre bouquin.

PAS SI VITE ! Et si nous restions en cuisine pour établir les erreurs à ne pas faire non plus avec votre micro-onde, votre poubelle, ou vos poêles ?

Sources : Ohmymag, Femme actuelle