Comme d’habitude dès qu’on parle des Générations Y (les Millennials) et Z, il faut d’abord les situer : les Millennials, c’est ceux qui sont nés à peu près entre 1984 et 1996, et la Génération Z, elle, s’étend de 1997 à 2010. Les dates peuvent légèrement varier selon les études, mais c’est à peu près ça. Voilà, maintenant que c’est dit, on peut parler de notre sujet. Et notre sujet aujourd’hui, c’est de montrer que cette histoire de générations, c’est pas qu’un concept marketting. Il y a de vraies différences entre les Millennials et la Gen Z. J’ose même le dire : on n’est pas DU TOUT pareil.

1. La Génération Z s'attend à plus d'innovations dans le futur que les Millennials

Les Millennials sont nés à l’époque des magnétoscopes, des walkman et des disquettes dans les ordinateurs. On n’avait pas tous internet, et on n’avait même pas tous des ordis. Du coup, on a vu les nouveaux produits arriver assez lentement, et on les attendait patiemment. La Gen Z, elle, est née à une époque où tout évoluait déjà HYPER VITE. Du coup, forcément, ils s’attendent à ce qu’on ait plein de nouveaux produits innovants à l’avenir, là où les Millennials ont parfois du mal à se demander ce qu’on pourrait attendre de plus, vu qu’on partait de loin.

2. La Gen Z passe encore plus de temps sur les réseaux sociaux que les Millennials

Les Millennials tournent à peu près à 2h38 par jour sur les réseaux, alors que la Gen Z frôle les 4h. Normal, puisqu’ils sont quasiment nés dedans. Mais les réseaux utilisés sont aussi assez différents : les Millennials vont plutôt sur Facebook, Twitter et Insta pendant que la Gen Z squatte Snapchat, Tiktok, et aussi Insta, qui n’est pas encore totalement ringardos.

3. La Gen Z passe beaucoup plus de temps en ligne d'une manière générale

Là, la différence est encore plus nette : 7,5 heures en ligne par jour pour les Millennials contre 10 heures pour Génération Z. On voudrait pas jouer les donneurs de leçon, mais peut-être que là commence à faire un peu beaucoup. Y’a quand même d’autres trucs sympa dans la vie, comme… les arbres. C’est sympa les arbres non ? Bon ok ils causent pas beaucoup, mais ils sont chouettes quand même.

4. La Gen Z mate moins de pub que les Millennials

Même si tout le monde en a globalement marre de la pub, les Milliennials restent en moyennent 12 secondes devant un contenu publicitaire contre 8 secondes chez la génération suivante. Par ce que oui, la Gen Z n’a pas de temps à perdre avec des annonces publicitaires qui essaient d’attirer leur attention. Ça a aussi un lien avec le point suivant…

5. La Gen Z préfère les formats courts

Tiktok en est la preuve, la Génération Z est beaucoup moins attirée par les formats longs de vidéo que les Millennials. Après, il faut toujours relativiser ce genre d’études parce que c’est quand même une tendance générale : les Millennials eux aussi matent beaucoup moins de vidéos longues qu’avant. C’est comme ça, on n’a plus le time.

6. Les membres de la Gen Z veulent beaucoup plus se différencier par leur style

Là où les Millennials étaient capables de tous adopter le même look pour rester dans le rang, la Gen Z privilégie plutôt la différence et l’individualité. Du coup, ils achètent beaucoup plus de fringues et accessoires en édition limitée, se réapproprient les modes à leur façon et préfèrent sortir du rang. Le casual look c’est devenu totalement démodé.

7. Les Millennials sont idéalistes, la Gen Z est réaliste

Vu qu’on est né pendant une période où tout allait plutôt bien sur le plan économique, nous les Millennials on a encore un peu espoir en l’avenir. On se dit que la croissance peut reprendre et qu’on trouvera tous un job. Du côté de la Génération Z, c’est un peu moins le rêve, et on se dit plutôt qu’il faudra faire avec le monde pas ouf qu’on leur a laissé. C’est triste, mais c’est réaliste.

8. Les Millennials préfèrent les expériences marquantes, la Gen Z préfère des vraies acquisitions

La Génération Y, c’est encore un peu YOLO (même si on n’a plus le droit de dire Yolo depuis fort longtemps.) En gros, les Millennials pensent toujours qu’on doit vivre la vie à fond et faire des expériences cool même si ça ne nous permettra pas d’obtenir tout ce qu’on voulait dans la vie, comme une grosse baraque et un joli SUV familial. La Génération Z, elle, est un peu plus terre à terre et économe. C’est fini le grand n’importe quoi : ils préfèrent des produits physiques plutôt que des expériences qui ne durent qu’un temps pour devenir de simples souvenirs. C’est pas con, parce que le jour où tu te rends compte que tu n’as plus de thunes, t’as beau avoir visité 50 pays et fait 1000 festivals, ben ça ne te sert à rien.

9. Les Millennials sont un peu moins tolérants sur les questions d'identité sexuelle

Aux Etats-Unis, 38% des sondés de la Gen Z pensaient que l’identité sexuelle d’une personne ne la définissait pas, contre 27% chez les Millennials. Et 60% des Gen Z pense qu’on devrait ajouter une autre option que « homme » et « femme » dans la société, alors que seulement 50% des Millennials sont de cet avis. C’est assez logique puisque les Millennials ont été plongés dans ces questions d’identité sexuelle bien plus tard. Forcément, ils sont un peu moins informés sur le sujet et, du coup, un peu moins tolérants. Après les Millennials c’est pas non plus tonton transphobe au repas de Noël hein.

10. La Génération Z est plus ambitieuse

60 % des membres de la Gen Z veulent améliorer le monde, contre seulement 39 % des Millennials. On saura qui remercier si un jour on arrive à stopper le réchauffement climatique et à réduire les inégalités.

11. Les Millennials se foutent de la gueule l'astrologie. La Gen Z adore l'astrologie.

Pendant que les Millennials clament haut et fort que l’astrologie c’est bidon, la Gen Z est persuadée que les astres ont un impact sur nos vies et téléchargent Costar pour savoir s’ils vont bien s’entendre avec leur copine Gémeaux aujourd’hui. De toute façon la réponse est non : les Gémeaux sont toujours relous.

12. Les Millennials faisaient une raie sur le côté alors que la Gen Z choisit la raie au milieu

Allez, finissons sur un truc un peu moins sérieux. Niveau coiffure, il y a un gros fossé entre nos deux générations. Avant, pour nous les Millennials, il ne fallait surtout pas faire de raie au milieu, c’était fade et ringard. Maintenant, c’est tout le contraire : il n’y a rien de plus stylé qu’une raie au milieu. Et c’est vrai qu’on s’y fait plutôt bien. Regardez, s’ils le font chez Quotidien, c’est évidemment que c’est stylé.

Et on n’a pas parlé de tous ces trucs de Millennials que la Génération Z trouve ringards (ça fait un peu mal). Allez aussi voir les tweets de la Génération Z, ils ne sont vraiment pas tendres avec nous les vieux.

Sources : Salesforce, Airofmelty, Challenges, Criteo, thinkwithGoogle, Medium.