ATTENTION ATTENTION ZÉ PARTI : je suis un râleur, qui tape la bise au premier venu pour dire boujour, qui se goinfre de pain à longueur de journée, qui lève son majeur à qui veut bien le voir dès qu’il prend le volant, je suis, je suis….. OUIIIII BRAVO, MAURICE ! Je suis Français ! Ok, c’est peut-être un chouille cliché, mais quand même… Nous avons bien des habitudes qui choquent les étrangers qui viennent découvrir notre joli pays. N’en démentent (pas du tout) nos voisins Scandinaves !

Petit rappel pour ceux qui ont trop pioncé en cours de géo : la Scandinavie se compose de la Suède, la Norvège, la Finlande, le Danemark et l’Islande.

1. Se faire la bise

Dans les pays scandinaves, c’est un big no. Généralement, lors d’une première rencontre, on se serre la main. Par la suite, et en dehors du milieu professionnel, on peut pratiquer le « klem » : des accolades et des joue-contre-joue. MAIS PAS DE BISE. SMOUACK SMOUACK : ON OUBLIE. Dure dure l’arrivée en France, face à tous ces gens qui s’échangent leurs microbes pour se saluer. Dégoutant.

2. Etre au chômage

Dans le détail, le taux de chômage s’élève à 3,0% en Norvège, 6,3% en Suède, 5,1% Danemark, 7,7% en Finlande et 4,3% en Islande. Une moyenne d’un peu moins de 5,3% pour la Scandinavie VS 8,1% en France. Je ne dis pas que c’est toujours un choix, hein. Je dis juste qu’on est plus nombreux ici, à chercher du taff. That’s it. Calmez-vous, arrêtez de vous énerver en bon français, et adoptez un zen mood scandinave svp.

3. Les gens qui ne parlent pas anglais et les films traduits

Allez donc faire un tour en Scandinavie, et vous verrez que tout le monde parle parfaitement anglais, que leur accent est irréprochable, que les étudiants ont pour habitude d’aller améliorer encore leur maîtrise de la langue en prenant une année de césure à l’étranger après le lycée, et qu’on préfère largement les films en VOST que doublés. They spik exactely likeuh mee when aïe spick angliche. Take it de la graine my friend !

4. On achète nos bouteilles d'alcool au supermarché

Dans les pays scandinaves, les bouteilles contenant plus de 3,5% d’alcool ne peuvent être vendues en supermarchés. Il faut se rendre dans un magasin spécialisé tenu par l’État, et fermé le dimanche. Rien que ça. Imaginez leur surprise, quand ils débarquent à Paris, et que n’importe quelle épicerie propose de la vodka, du Gin et du Rhum à gogo. C’est le paradise ici ou quouaaaa ?

5. Le Français au volant insulte la Terre entière

Alors que du côté de la Scandinavie, on est peace. Relax. Tranquille, Émile. Les voitures s’arrêtent pour laisser passer les piétons, on ne râle pas et les conducteurs respectent les limitations de vitesse, voire, roulent en dessous. Quand on sait qu’un trop gros accès conduit direct à la case prison, forcément, ça aide à lever le pied. Chocs des civilisations à Paris, quand les voitures accélèrent avant les passages pour ne pas avoir à s’arrêter deux secondes.

6. Les Français vouvoient à tout va

Et vas-y que ça dit « vous » à la belle-famille, à la prof, à l’épicier, à la mamie au coin de la rue et quiconque ayant plus de 18 ans et ne faisant pas partie de notre cercle proche (et encore, certains vouvoient même leurs parents !). En Scandinavie, on se prend moins le chou. Du côté de la Norvège, par exemple, le vouvoiement existe, mais on ne l’utilise que pour l’administration et la police. Vouvoyer pour éviter une amende, oui. Sinon, tu peux te brosser, Francine !

7. Les élèves passent leur vie à l'école

En France, on commence l’école à 3 ans, et les journées s’étendent de 8/9 heures à 17/18h (voire 20h en fac) selon les niveaux. NON MAIS ÇA VA PAS LA TÊTE, LA FRANCE ? Vous ne voulez pas pioncer directement dans votre amphi, tant qu’on y est ? Depuis 2000, la Finlande détient le titre officieux du meilleur système éducatif au monde. Rien que ça. Et devinez quoi ? On passe beaucoup moins de temps à l’école ! Déjà, la première rentrée n’a lieu qu’à 7 ans, laissant aux enfants le temps de vivre leur enfance, de s’amuser, d’éveiller leurs sens par le jeu et le divertissement. Ensuite, les journées sont bien plus courtes ! La journée de classe typique commence à 8h30 pour se terminer à 15h30. Pas de devoir excessif en dehors des cours et des pauses régulières pendant les heures de classe. Pourquoi j’apprends ça à deux semaines de la fin de mes études, moi ?

8. On n'est pas foutu de distinguer la poubelle tout venant et celle pour le carton

Ne pas être foutu de faire du tri correctement, en somme. Pendant que les darons français se demandent encore si les conserves se recyclent ou non, les Suédois en sont à 99% de leurs déchets recyclés. On a beaucoup à apprendre.

9. Garder ses chaussures à l'intérieur

Dans les pays scandinaves, la question ne se pose même pas : quand on entre chez quelqu’un, on se déchausse. Nos souliers étant considérés comme crados, c’est une question de respect et de politesse. On ne crade pas l’intérieur de notre hôte. Ils doivent hyperventiler quand ils tombent sur les tops du meilleur média français, promouvant contre vents et marées le port des chaussures en intérieur, chez n’importe qui. Oupsie oups.

10. Se faire pistonner

En France, le piston agace, mais il est monnaie courante (comment vous croyez que j’avance dans la vie depuis toutes ces années, au juste ? Au talent, peut-être ? AHAHAHAHAHAH.). D’après le site du routard, s’attardant sur le cas de la Norvège, le civisme est une vertu nationale. Les citoyens respectent les règles, n’utilisent pas de passe-droit ou de piston, et ne trichent pas pour doubler dans les files d’attente. Rah comme ça doit être chiant d’être civique. Civisite ? Civitique ? Pas Français, quoi. Ah oui voilà, respectueux. C’est comme ça qu’on dit, non ?

11. Interdire le camping sauvage

En France, en plus d’être une aventure qui nous sort de notre petite zone de confort, pratiquer du camping sauvage nous expose à des amendes bien salées, qui nous feront sans aucun doute regretter un petit Airbnb sympa. En Norvège, en Suède et en Finlande, c’est tout à fait l’inverse ! Le camping sauvage n’est pas simplement autorisé, il fait partie de « l’accès à la nature », lui-même garantit par la loi ! Ça part en road trip caaaaash.

Les Scandinaves ne sont pas les seuls à être un peu secoués par le mode de vie à la Française. Nos voisins (oui, là, c’est exact) Allemands sont aussi bien étonnés !