Les Oscars sont un peu la consécration d’un acteur, c’est un peu comme quand votre patron vous dit « Hey Tim, beau boulot cette fois ci » parce que pour la première fois depuis deux ans vous n’avez écrasé personne avec l’ambulance. Enfin c’est comme ça que je le vois. Bref, avoir un Oscar c’est cool, mais avoir un Oscar pour un petit rôle (entendez par là au niveau présence à l’écran) c’est encore mieux, parce que ça veut dire que vous n’aviez que peu de temps pour faire bonne impression et que vous avez clairement fait le boulot. Alors voyons ensemble qui sont ces grands gagnants de la statuette pour près de 20 minutes à l’écran.

1. Anne Hathaway pour "Les misérables"

Je n’ai personnellement pas vu ce film adapté du célèbre roman de Victor Hugo pour la simple et bonne raison que j’ai beaucoup de mal avec les comédies musicales sur les oeuvres de Victor Hugo. Pour autant, celui-ci a fait grand bruit et l’actrice Anne Hathaway a remporté la statuette pour à peine quinze minutes à l’écran. On peut donc la féliciter, c’est très sympa Anne.

Crédits photo (CC BY 3.0) : ONU Brasil (United Nations Brasil)Published by ONU Brasil - YouTube

2. Anthony Hopkins pour "Le silence des agneaux"

Bon, faut dire que pour le coup cette performance est restée gravée dans les mémoires de tout le monde tant elle est dérangeante. Hopkins apparaît à peine seize minutes dans le film, mais il fait tellement bien le boulot qu’on a décidé de lui donner l’oscar. Enfin certaines personnes disent qu’on lui a donné parce qu’on avait peur qu’il bouffe tout le monde à la cérémonie, ce qui n’est ni impossible, ni vérifiable.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : gdcgraphics at https://www.flickr.com/photos/gdcgraphics/

3. Judi Dench pour "Shakespeare in love"

Alors que la même année étaient en compétition pour le meilleur film « La ligne rouge » et « Il faut sauver le soldat Ryan », le film « Shakespeare in love » a clairement tout raflé. C’est également le cas pour Judi Dench qui a décroché la statuette pour une présence à l’écran de huit minutes, ce qui est quand même que dalle quand on y pense. Bien joué Judi, on pardonne presque ton rôle dans le film « Cats » pour ça.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Caroline Bonarde Ucci at https://www.flickr.com/photos/caroline_bonarde/

4. Kim Basinger pour "LA Confidential"

Le film « LA Confidential » jouit d’un casting absolument impeccable et est dans l’ensemble vraiment, vraiment bien interprété. Ceci étant dit, c’est la grande Kim qui a tiré son épingle du jeu en empochant la statuette pour seulement quinze minutes à l’écran. Elle a aussi gagné le Golden Globe de la meilleure actrice pour le même rôle, ce qui est bien quand on a pas d’oscar, mais sinon c’est quand même vraiment pourri.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Alan Light

5. Mahershala Ali pour "Moonlight"

Bien qu’il ne soit présent que dans le premier tiers du film, la performance de Mahershala Ali lui a valu sa toute première statuette aux oscars. Un rôle de 20 minutes à l’écran qu’il avait d’ailleurs décrit comme « le plus profond de sa carrière » à ce moment là. Il a remporté son deuxième oscar pour l’excellent « Green Book » à peine deux ans plus tard à peu près au même moment que sa performance dans la troisième saison de True Detective qui était cool.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Gage Skidmore

6. Beatrice Straight pour "Network"

Ce film du grand Sydney Lumet (dont vous devez absolument voir au moins « Serpico » et « Un après-midi de chien » tant ils sont les meilleurs rôles d’Al Pacino) avait remporté quatre oscars dont trois pour le jeu de ses acteurs. S’il remporte celui du meilleur acteur (Peter Finch) et meilleure actrice (Faye Dunaway), c’est Beatrice Straight qui a soufflé tout le monde en remportant celui de la meilleure actrice dans un second rôle pour à peine cinq minutes à l’écran. Il s’agit là de la performance la moins longue pour laquelle on a remis la statuette. Bien joué Béa.

Crédits photo (Creative Commons) : Gobonobo

7. Alan Arkin pour "Little Miss Sunshine"

Étonnant destin que celui de ce film indépendant que personne n’attendait comme le phénomène qu’il a été. Il faut dire que tout le monde jouait impeccablement, et c’est Alan Arkin qui interprétait le grand-père rigolo qui a décroché la timbale (à la cérémonie des Timbales) et l’oscar pour quatorze minutes à l’écran. Et il était un peu temps, après deux nominations en tant que meilleur acteur au cours de sa carrière c’est quand même gratifiant d’enfin gagner.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : gdcgraphics

8. Penelope Cruz pour "Vicky Cristina Barcelona"

Si le film de Woody Allen n’est pas considéré comme l’un de ses meilleurs, la performance de Penelope Cruz aura marqué les spectateurs. Et à raison, tant elle est juste dans ce rôle qui n’apparaît pourtant que quinze minutes à l’écran. C’est court mais Cruz fait bien le taff, comme dans la plupart de ses rôles il faut dire. Elle devient ce jour la première comédienne espagnole à gagner l’oscar, ce qui est cool. Pour les Espagnols.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Georges Biard

9. Jason Robards pour "Les hommes du président"

Si vous avez vu l’excellent détournement « La classe américaine », vous avez donc aperçu Jason Robards dans un ascenseur. Ce qui, à mon sens, lui aurait déjà valu un oscar, mais l’académie a préféré lui remettre pour sa prestation dans le vrai film. Quatorze minutes à l’écran et « il a tout niqué » comme le disait le président des Oscars. Un grand homme avec une sacré carrière.

Crédits photo (Domaine Public) : Wire photo

10. Jared Leto pour "Dallas Buyers Club"

On ne va pas se mentir, la performance de Leto dans ce film était incroyable et méritait clairement sa statuette. À peine présent vingt-et-une minutes à l’écran, il est absolument magistral dans chacune de ses scènes. Bon faut dire que dans l’ensemble le film était super mais il a au moins eu plus de temps à l’écran qu’en tant que Joker dans l’univers DC, c’est donc assez coolos.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Gage Skidmore from Peoria, AZ, United States of America

Vous pouvez aussi aller voir les rôles mémorables avec le moins de temps à l’écran, c’est pareil mais avec des gens qui n’ont pas tous gagné l’oscar.

Sources : Geek Ireland, Taste of Cinema, Looper.