Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ? Pas sûr. Du moins c'est l'impression que donne Mikko Lagerstedt qui se rangerait plutôt du côté des couches-tard, ceux qui voient rarement le soleil se lever mais profitent en revanche pleinement du crépuscule. Ainsi, à l'heure à laquelle la plupart des gens sont au lit, cet oiseau de nuit brave le froid et l'obscurité pour immortaliser la beauté saisissante des nuits finlandaises.

Source : Mikko Lagerstedt