Le monstre géant est une tradition japonaise, surtout au cinéma. Les Kaiju refont parler d'eux depuis quelques mois avec les sorties de Pacific Rim et du reboot de Godzilla, mais le genre existe depuis les années 50 et les variations du monstre géant sont légion. Généralement on parle de gros tyrannosaure, mais comme vous allez le voir, on est jamais très loin du gorille mécanique, du papillon géant ou de la tortue qui crache du feu. KAIJU !

  1. Godzilla - le patron
    L'original, la superstar de ce top, la légende de la pop culture. Créé par Tomoyuki Tanaka en 1954, Godzilla est le pionnier des Kaiju, avec près de 30 films à son actif. Également présent dans de nombreux comics, séries ou jeux vidéo, Godzilla (prononcé Gojira) est la superstar des kaiju.

    1
    Source photo : geoado

  2. Rodan - le maître des airs
    Créé par Ishiro Honda en 1956, Rodan est un immense ptérodactyle destructeur sorti des profondeurs de la terre. Il vole à la vitesse d'un avion supersonique et dévaste tout sur son passage. Le souffle d'un battement d'aile suffit même à retourner des tanks et à faire dérailler des trains. Violent.

    2
    Source photo : bloodsprayer

  3. Baran - le mix parfait
    Monstre géant préhistorique réveillé par les Japonais dans "Varan, le monstre géant" sorti en 58, Baran est une belle bestiole qui court comme Godzilla et vole comme Rodan. Une machine à tuer qui terrorise une fois de plus le Japon, qui décidément n'a pas beaucoup de chance.

    3
    Source photo : morbius

  4. Mothra - le gentil
    Ennemi de Godzilla, Mothra est une phalène géante qui vit pépouze sur l'île de l'Infant. Présent dans une bonne partie des films de Godzilla, ce papillon bizarre est le défenseur de la Terre et il défonce pas mal de méchants Kaiju. Mais il fait un peu flipper quand même.

    4
    Source photo : fineartamerica

  5. Dogora - la méduse de l'espace
    Dogora ne sort pas des entrailles de la Terre, mais arrive tout droit de l'espace, et ce en 1964. Son but : marcher sur Tokyo. On ne sait pas trop pourquoi, mais il semblerait qu'elle n'ait pas trop apprécié de se manger un satellite nippon dans la tronche pendant la sieste.

    5
    Source photo : roberthood

  6. Ghidrah - l'enflure suprême
    Ghidrah est arrivé sur Terre la même année que Dogora, mais on est à un autre niveau de filsdeputerie. La bête est une telle saloperie qu'elle force Godzilla, Mothra et Rodan à s'allier pour la défoncer. Et en plus elle a 3 têtes.

    6
    Source photo : toutlecine

  7. Gamera - la tortue géniale
    Si Gamera existe c'est à cause des Russes qui crashent par accident des bombes nucléaires au Pôle Nord, bombes qui le réveillent, et qui le foutent en rogne. Petit plus : Gamera se nourrit de chaleur et attaque des villes pour se sustenter, ce qui ne plaît pas trop aux humains.

    7
    Source photo : filmjunk

  8. Baragon - le plus foutraque
    Baragon ressemble à un tricératops à oreilles, ce qui n'est pas vraiment badass. Pour son premier rôle en 1965, il ne combat pas Godzilla, mais Frankenstein. On n'a pas vraiment pigé non plus, mais regardez un peu cette scène de combat et dites nous que ça vous ne donne pas un peu envie.

    8
    Source photo : wrongsideoftheart

  9. Gorosaurus - le bouffeur de macaque
    35 mètres de hauteur et 800 tonnes, un joli bébé qui apparaît pour la première fois dans un King Kong de 1967 déjà bien barré puisqu'il met en scène le combat entre le primate géant et son double robot, Mechani-Kong. Avec un dino géant en plus, le spectacle était assuré.

    9
    Source photo : godzilla.wikia.com

  10. Rhedosaurus - le pionnier
    Avant Gorosaurus, avant même Godzilla, les spectateurs américains avaient pu frissonner devant Rhedosaurus, un gros reptile réveillé par un bombardement nucléaire et vedette écailleuse du très bon Le Monstre des temps perdus, film américain réalisé par le français Eugène Lourié en 1953. De là à dire que Godzilla doit tout à la France...

    10
    Source photo : godzilla.wikia.com

Vous en avez pensé quoi du dernier GOJIRA ?