L’Âne trotro est une institution pour beaucoup d’enfants, et donc de parents. Série destinée aux jeunes enfants, il constitue également un traumatisme pour tout adulte qui se trouve dans un rayon de moins de 10 mètres d’un enfant trotro addict. Tout d’abord à cause du générique qui s’inscrit aussi longtemps dans la tête que la chanson « The final countdown » que vous chantonnerez désormais durant les prochaines 48h. Alors forcément les parents (et les non-parents) s’expriment sur ce programme houleux.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

De toute façon, on en a déjà parlé mais il va se soit que l’Âne trotro a plein de secrets non révélés au grand public.