S’il y a bien un truc que les Français font mal, c’est certainement faire gaffe à leur hygiène. Eh oui, car comme le montre une étude Ifop sur l’hygiène des Européens après le Covid, près d’un Français sur cinq ne change de caleçon que deux fois par semaine. Oui, oui, vous avez bien lu. Mais vous me direz, difficile de blâmer quelqu’un quand on voit les trucs sales qu’on s’est tous déjà autorisés à faire. Ça sert à rien de le nier, pas à nous les amis, pas à nous.

1. Pisser dans son bain juste avant de sortir

On est clairement sur le cran au-dessus de pisser sous la douche (qui n’est vraiment pas un truc sale, juste un truc écolo). Mais écoutez, si ça peut économiser une chasse d’eau et réchauffer un peu l’eau avant de sortir, boarf…

2. Oublier de changer de sous-vêtements

Outre les oublis volontaires de types flemme, il y a aussi les oublis involontaires de gens qui s’habillent, le matin par exemple, et qui oublient de passer un nouveau slip dans la précipitation. Sachez qu’on vous pardonne, ce n’est pas votre faute, vous n’avez pas fait exprès.

3. Se coucher sans se laver en rentrant de soirée

Que celui ou celle qui n’a jamais vécu ce moment d’intense flemme, combinée à un fort taux d’alcoolémie, stoppant net la moindre envie de se coucher propre, me jette la première pierre. Et puis les mauvaises odeurs du lendemain font une bonne piqure de rappel des excès de la veille pour ne plus jamais avoir envie de recommencer (au moins jusqu’à la semaine suivante).

4. Manger un truc tombé sur un sol douteux

Dans ces cas-là, ce n’est pas la règle des 5 secondes mais celle des 3 secondes qui s’applique (mais oui, elle s’applique, quelle question). Bon appétit.

5. Remettre une tenue de sport déjà un peu puante

Que quelqu’un ose me dire qu’il n’a jamais remis ce débardeur plein de transpi utilisé la veille pour aller courir parce qu’il n’a pas mis sa lessive à temps pour en avoir un propre. J’attends.

6. Piquer la brosse à dents d'un pote

Vous vous êtes vus pisser, vous avez partager le même lit et il/elle connait tout de votre vie sexuelle, alors après tout, pourquoi ne pas partager un peu de salive et des restes de kebab ? On est amis ou on n’est pas amis ??

7. Prendre un appel aux chiottes

En vraaaaaaai, tant que c’est pas professionnel… Nan ?

8. Se couper les ongles et laisser trainer les rognures

Ça devient vraiment crade quand tu reviens toujours te couper les ongles au même endroit et que tu fais des petits tas en mode cimetière de rognures que tu nettoies une fois tous les deux mois. Mais personne fait ça, si ? Si.. ?

9. Pisser par dessus les dix autres pipis de tes potes pour économiser une chasse d'eau

Après la brosse à dents franchement, on peut tout se permettre.

10. Ne pas se laver les mains après avoir éternué

Voilà ce qui arrive quand ton éternuement est plus fort que tu ne le croyais et que tu n’as pas de mouchoir à proximité (et que le lavabo est trop loin pour que ta flemme de bouger disparaisse). Un petit coup sur le jean et on n’en parle plus. Qui on est pour juger ?

11. Péter en public

L’astuce est de toujours faire semblant de chercher de qui cela peut provenir pour éloigner les soupçons. On apprend en expérimentant.

12. Sentir un petit vomi remonter en voulant roter

Pas peu fière d’enfin lever le tabou sur ce sujet du rototo qui va un peu trop loin. Allez, avouez, vous aussi vous avez déjà ravalé quelques gouttes de vomi en scred après avoir roté un peu trop fort. On est tous humains, vous savez.

13. Mettre du jus de dentifrice par terre en se promenant dans l'appart en se lavant les dents

Comme se laver les dents est certainement l’activité la plus reloue à faire, bien qu’elle ne dure que trois minutes, il faut bien s’occuper, d’où l’idée d’une petite balade digestive. Malheureusement, il arrive que ce loisir engendre des accidents sur le beau parquet en chevron de la belle-mère. OUPCH.

14. Aspirer de l'air très fort pour se déboucher le nez et faire remonter tout ce qui s'y trouve

Valable aussi avec la variante « Se déboucher le nez en se bouchant une narine pour souffler comme un footballeur ». Je vous laisse choisir votre pref.

15. S'enlever des crottes de nez avec le doigt pour économiser un mouchoir

Y a pas de petites économies, et quand il s’agit d’un mickey bien dur dont on connait parfaitement l’emplacement, y a pas à tortiller, les doigts sont autorisés. Bon par contre, lavez-vous bien les mains après bande de sagouins.

Bouuuh les gros crados, couvrez-vous de honte, on vous pointe du doigt, bande de sales sales !