La popularité est une chose bien étrange : très souvent, lorsqu’on ne se range pas du même avis que la majorité sur un sujet, on se retrouve seul contre tous. Et si pas mal de choses ont disparu en 2021, cette règle tient toujours. Du coup, cette année, si vous aviez affirmé en public que vous n’aimiez pas les points de ce top, on vous aurait cloué au pilori, on vous aurait cancel, ou alors on vous aurait jeté du sable dans les yeux parce que ça pique.

1. Spiderman

Par exemple, moi, j’en avais rien à battre de la sortie du dernier Spiderman (No Way Home) parce que maintenant si tu veux voir un Marvel il faut avoir vu les 15 films précédents et c’est hyper relou. Mais j’ai fermé ma bouche et je n’ai pas crié haut et fort ma perplexité quant à ce nouveau film pour éviter qu’on me poursuive dans la rue avec des fourches. Parfois, il faut simplement savoir se taire et laisser les autres s’amuser.

2. Squid Game

S’il y a bien une série qu’il fallait voir et qu’il fallait aimer cette année, c’était Squid Game. De toute façon, elle était objectivement bien foutue cette série, et à part quelques fanfarons qui ont déclaré qu’eux connaissaient déjà les séries coréennes et qu’il en existait des meilleures, il n’y a pas vraiment eu de haters. Peut-être parce que les seuls qui ont émis un avis négatif sur Squid Game ont été lynchés jusqu’à rendre leur dernier souffle.

3. Thomas Pesquet

Thomas Pesquet est ultra-populaire, et il l’a plutôt bien mérité : le mec est doué dans son taf d’astronaute, il fait des trucs qu’aucun Français n’a jamais fait, et en plus il est super sympa. Mais quand on veut juste s’exprimer pour dire qu’il serait bon d’arrêter de vénérer Thomas Pesquet parce que le mec passe son temps à faire des photos et des lives dans l’espace, on se fait tomber dessus par des hordes de fans enragés. La preuve :

4. Ugo de Koh Lanta

C’est simple, Ugo de Koh Lanta a fait rêver tous les téléspectateurs cette année. Tous déçus par les histoires de tricheries des autres candidats, ils ont retrouvé un peu d’espoir en l’humanité grâce au bien nommé Ugoat, toujours droit dans ses bottes, qui a été héroïque. S’il n’était pas déjà engagé dans une relation de couple avec enfants, moi-même je lui aurais demandé s’il voulait bien m’épouser ou au moins faire un petit bout de chemin ensemble. Oui, il aurait refusé, je sais.

5. Dune

Le légendaire bouquin de Frank Herbert a ENFIN eu droit à une adaptation ciné digne de ce nom cette année. Mais la force de ce film, c’est d’avoir conquis à peu près tout le monde sur son passage. En temps normal, ce genre de programme ne plait qu’aux fans de SF et nerds en tout genre, mais Dune a réussi à embarquer avec lui même ceux qui sont, d’habitude, totalement allergiques à l’espace. Du coup, gare à ceux qui oseront lui faire des reproches. Qu’ils ne s’étonnent pas si un jour leur bol de céréales a le goût de cyanure.

6. La Formule 1

En décembre, tout le monde ne parlait que de la polémique entre Hamilton et Verstappen au Grand Prix d’Abu Dhabi. En fait, depuis que Netflix a commencé à diffuser des docus sur la F1, à peu près tout le monde se proclame fan de ce sport. À cause de ça, nous, les quelques non-fans, nous devons écouter silencieusement vos conversations chiantes sur des voitures qui vont vite en soirée. Oui, silencieusement, parce que si on ose dire que la Formule 1 c’est de la merde, vous nous expliquerez pendant des heures à quel point on se trompe. Et franchement, on préfère se tromper que passer nos dimanche à mater des Grands Prix.

7. Olivia Rodrigo

Je dois vous avouer que je viens d’apprendre le nom de cette charmante personne, mais mes collègues m’ont assuré avec véhémence que la chanteuse de l’année était Olivia Rodrigo. Apparemment, ses titres Good 4 u et Drivers License ont fait l’unanimité et il est inconcevable de ne pas l’aimer ou, pire encore, de ne pas la connaître. Je me sens un peu vieux.

8. Le documentaire sur Orelsan

Même ceux qui n’écoutaient jamais d’Orelsan ont reconnu sans difficulté l’immense qualité du documentaire Montre jamais ça à personne réalisé par son frère. Il faudrait vraiment être à côté de la plaque pour ne pas l’aimer.

9. L'album d'Orelsan

Même ceux qui n’écoutaient jamais d’Orelsan ont reconnu sans difficulté l’immense qualité de son album Civilisation. Non, en vrai, c’est pas du tout son meilleur, mais jusqu’à aujourd’hui je n’ai jamais osé le dire tout haut. J’ai pas envie de me retrouver seul et mal aimé.

10. Orelsan

En fait, en 2021, la personne d’Orelsan dans son entièreté était hermétique aux critiques. Même Macron a dû dire qu’il l’aimait bien pour passer pour un mec cool alors qu’on sait qu’Orelsan le déteste du plus profond de son être. Qui aurait envie de ne pas aimer quelqu’un devant qui Macron s’écrase ? Merci Orelsan pour 2021.

Si 2021 vous manque déjà, allez voir les meilleures memes de 2021, ça vous rappellera des bons souvenirs.