Il s’est passé plein de trucs cette année : on a eu droit au passeport vaccinal, Zemmour est passé à la télé h24, des lois ont changé, Tapie est mort, j’ai fait ma première fois avec mon oreiller, on s’est fait vacciner 12 fois, Anne Hidalgo a fait un tour en dehors de Paris, Bacri est mort, ma mère m’a déshérité, il y a eu de la triche dans Koh-Lanta… et puis plein de trucs ont DISPARU. Oui, pouf, plus rien.

1. Buffalo Grill

Buffalo Grill a décidé de faire peau neuve en changeant de nom et d’univers. Fini les Amérindiens et les cowboys, maintenant la marque jouera sur le thème du barbecue avec un nouveau nom à base de jeu de mots incroyable : Napaqaro. La déception est présente mais on va s’en remettre comme on s’est remis du penalty manqué de Mbappé face à la Suisse.

2. Le respect des Suisses envers les Français

Non, on ne s’est jamais remis de cette défaite et du pénalty manqué de Mbappé. Et puis s’il ne s’agissait que d’une défaite, ça irait, mais le problème c’est qu’on avait un peu trop clashé les Suisses avant ce huitième de finale. Maintenant, ils se foutent bien de notre tronche. La double peine quoi.

3. Les Daft Punk

On ne l’a pas vu venir, mais le duo français le plus stylé de la planète (après Bataille et Fontaine) a décidé de se séparer. Fini les albums qui défoncent tout. Fini mes espoirs de les voir en concert. Fini la French Touch. Non sérieusement revenez les gars, vous nous manquez déjà.

4. La Fondation Nicolas Hulot

Bon, d’accord, sur le papier elle existe toujours, mais vu les témoignages sortis contre l’ex-ministre, à un moment elle va sûrement devoir songer à changer de nom. Disons que ça fait un peu tâche maintenant.

5. L'espoir d'une sortie rapide de la pandémie

On y a un peu cru cet été : tout le monde commençait à être vacciné, les chiffres de contamination étaient bas, on dansait en boîte de nuit et ça sentait bon le retour définitif à la vie d’avant. Quelle naïveté. La quatrième vague est arrivée en mode « calmez-vous les gars », mais on ne l’a pas écoutée. C’est alors que la cinquième est venue nous punir. Maintenant tous nos potes chopent le covid, j’ai chopé le covid, vos mères ont chopé le covid, et on a tous compris qu’on n’était pas prêt de s’en sortir.

6. Les rêves de présidence de Xavier Bertrand

Il y croyait, le Xav’, il pensait qu’il allait gagner la primaire des Républicains et l’a dit haut et fort devant Anne-Sophie Lapix. La suite, vous la connaissez. Xavier n’est arrivé que 4ème de la primaire et a pu dire adieu à ses rêves de devenir un jour le chef du pays. Est-ce qu’on va pleurer pour lui ? Mmmmmmh bof non.

7. Le FB Barcelone en Champion's League

Pour la première fois depuis 20 ans, le Barça s’est fait sortir de la C1 à l’issue de la phase de poules. Cette année, on a assisté à la chute d’un géant du foot, une chute déjà bien entamée en 2020 et bien accentuée cet été avec le départ de Messi pour le PSG. J’aimerais pas être un fan de Barcelone en ce moment. Courage les gars.

8. Europe 1

Enfin, Europe 1 existe toujours, mais le Europe 1 qu’on connaissait a disparu. Depuis son rachat, des dizaines de figures de cette radio se sont fait la malle. C’est sûr que quand celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-Bolloré-le-nom rachète ton média, t’as pas forcément envie de rester dans le coin. Force à vous les anciens employés, et force à ceux qui y sont restés parce qu’ils n’avaient pas trop le choix.

"C’est un peu comme si Europe 1 était morte." La résignation l’emporte. Près de quatre-vingts salariés ont demandé à partir dans le cadre de la Rupture conventionnelle collective.

Posted by La Croix on Thursday, July 8, 2021

9. Plusieurs poils noirs dans la barbe d'Edouard Philippe

Vous avez vu, la barbe continue sa métamorphose, c’est fou. Un jour, elle sera toute blanche et le mec sera officiellement l’homme le plus charismatique de la politique française. On n’a pas non plus très hâte, mais bravo Philoche.

À tout hasard, avez-vous vu les tweets les plus likés de 2021 ?