Ils nous agacent souvent et surtout en ce moment. On n’est que rarement convaincus par leurs petites phrases, leurs idées et leurs ambitions. Mais il faut reconnaitre une chose aux politiques : ils sont souvent drôles. Involontairement, c’est vrai. Mais drôles.

Et en 2021 dans une grosse année de merde, forcément on a eu du très lourd en citation politique. La preuve.

1. Xavier Bertrand.

Xavier Bertrand est une personne particulièrement hilarante. Il le fait rarement exprès, mais il est hilarant. Un éternel loser qui est convaincu d’avoir un destin prestigieux. La déclaration suivante avant les primaires de la droite le prouve une fois de plus :

« Il n’y aura pas de meilleur candidat que moi. Si je ne le remporte pas, ce sera la fin pour tout le monde. »

Bien vu Bébért.

2. Francois Hollande

François n’est plus président, mais il a toujours la vanne facile.

La preuve : « Michel Barnier a un côté prince charmant pour les maisons de retraite. »

Oui, ça pique.

3. Rachida Dati

On se souvient de ce conseil de Paris légendaire, où Rachida a complètement lâché la rampe face à son adversaire Hidalgo.

Des vannes à chaque phrase de la maire de Paris, qui a dû sortir épuisée de la réunion. Et notamment celle-ci : « Faut arrêter le crack. »

4. Gabriel Attal

Eric Zemmour ?

« Un Trump commandé sur Wish » lâche le porte parole du gouvernement sur Europe 1. Pas mal. Maintenant s’agirait d’être aussi pertinent en conférence de presse.

5. Jean-Luc Mélenchon

Mélenchon était très en forme lors de son débat contre Zemmour.

Notamment avec cette punchline : « Ça va peut-être vous fâcher, mais le plat préféré des Français c’est le couscous … »

6. Valérie Pecresse

Pécresse n’est pas spécialement connue pour sa répartie et sa vivacité, alors le mieux c’est de piocher dans les grands classiques en allant citer l’innénarable Jacques Chirac.

“Les sondages ça va ça vient, c’est comme la queue du chien”.

C’est pas faux.

7. Marlène Schiappa

Difficile de retenir une seule phrase marquante en 2021 pour elle, tant l’année à été prolixe.

On retiendra quand même cette sortie sur le COVID : « On ne va pas s’interdire les plans à trois. »

Ok Marlène, chacun ses priorités.

8. Jean-Pierre Raffarin

Habitué au classement des punchlines quasiment chaque année, le fan de Johnny a encore tout donné cette année.

« Quand la droite se durcit, elle se rétrécit. »

Attendez, on parle toujours politique ou pas là ????

9. Roselyne Bachelot

Quand on lui demande son avis sur les contestations autour d’une mission sur la politique de l’art lyrique, la délicieuse et raffinée Roselyne répond :

« Comme disait mon grand-père, mieux vaut avoir des gens dans sa tente et qui pissent dehors, que l’inverse »

Classe.

10. Christian Estrosi

« On peut toujours dire que le confinement arrive trop tard mais cela sera encore plus tard dans 15 jours »

C’est plutôt bien vu ça Christian, dis donc.