Parce que vous avez lu notre top des infos insolites sur le corps humain, vous pensez tout connaître de cette formidable machine qui abrite notre esprit ? Eh bien QUE NENNI. Il reste encore des tas de trucs que vous ignorez sur votre organisme, alors voilà une nouvelle fournée d’infos assez hallucinantes sur… ben sur vous et moi, finalement.

1. Notre cerveau limite la force de nos muscles

A pleine puissance, certains de nos muscles seraient capable de briser nos propres os, du coup notre cerveau régule leur utilisation pour éviter qu’on se broie nous-mêmes. C’est un peu comme si on conduisait une Ferrari limitée à 150 km/h finalement : un peu frustrant mais beaucoup plus sécure.

Crédits photo (CC BY 4.0) :

2. Notre corps replace nos organes dans la bonne position

Quand les chirurgiens nous opèrent et doivent retirer un organe pour le replacer dans le corps, ils n’ont pas besoin de le remettre exactement dans la bonne position : le corps le fait tout seul. Il a une mémoire pour ça. C’est un peu étrange, certes, mais c’est fabuleux.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Rocky Roe/AusAID

3. Les corps humains s'adaptent de manière extrême à leur milieu

On sait que notre corps sait s’adapter à pas mal de truc, certes, mais vous saviez par exemple que les membres du peuple Bajau, qui pratiquent la plongée quotidiennement pour vivre, ont une rate 50% plus grande afin de stocker plus de sang ? Il y a aussi les personnes vivant en altitude qui ont des poumons plus gros pour mieux oxygéner leurs muscles. Et oui, les acteurs pornos ont des sexes 10 fois plus gros que la moyenne, mais ça c’est un autre sujet.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Clotho

4. On n'entend pas du tout notre voix comme les autres personnes l'entendent

Vous avez déjà remarqué que votre voix était insupportable à entendre quand vous vous enregistrez et que vous l’écoutez après coup ? Eh ben c’est parce que vous n’y entendez pas les basses fréquences que vous entendez en vous quand vous parlez en direct. Les os de notre oreille vibrent quand on parle et transmettent ces basses fréquences, mais quand on s’entend dans un enregistrement, le phénomène ne se reproduit pas, et on a l’impression que notre voix est différente. Et moche, donc.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author

5. Les yeux ont leur propre système immunitaire

Pour se protéger du monde, nos yeux ont leur propre système de défense autonome et distinct de celui du reste du corps. D’ailleurs, dans de très rares cas, si le système immunitaire du corps détecte les yeux, il peut lutter contre eux comme s’il s’agissait de corps étrangers et les rendre aveugles. Rassurez-vous quand même, il y a peu de risques que ça vous arrive un jour.

Crédits photo (Domaine Public) : Alyson hill at English Wikipedia

6. Le corps humain a quasiment autant de poils que celui d'un chimpanzé

Le seul truc qui fait qu’on ne ressemble pas à des gros singes, c’est que nos poils à nous sont beaucoup plus fins que ceux de nos cousins. Dommage, on aurait fait des économies sur le budget pull en hiver.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Dakshin90

7. Le cerveau représentent environ 2% du poids du corps, mais il consomme 20% de son énergie

En gros, quand on dépense 1000 calories, 200 servent au fonctionnement de notre cerveau. Ça consomme beaucoup ce petit truc.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author

8. Notre corps émet de la lumière

Alors non, on ne ressemble pas à des grosses lucioles qui brillent dans la nuit, mais on produit quand même de la lumière. On ne la voit simplement pas parce que c’est de la lumière infrarouge que nos yeux ne perçoivent pas. Par contre, les caméras infrarouges, elles, peuvent détecter cette lumière, et c’est vachement utile.

Crédits photo (Domaine Public) : NASA/IPAC

9. On pleure par le nez

Vous avez déjà remarqué que, quand vous pleurez, votre nez coule de ouf comme si vous aviez un rhume de l’enfer ? En fait, c’est une partie de vos larmes qui passent par vos narines. Vous pleurez du nez. C’est ridicule hein ?

Crédits photo (Domaine Public) : Slick-o-bot

10. La plupart des mammifères produisent de la vitamine C, mais pas nous

Le corps humain (avec celui des singes, des chauve-souris et des cobayes, en gros), est l’un des seuls corps de mammifère qui est obligé de se fournir en vitamine C par l’alimentation. Les autres mammifères, eux, ont un foie qui en produit, mais nous on n’a pas l’enzyme pour le faire. Du coup, si on ne se nourrit pas bien, on peut choper des maladies comme le scorbut et perdre toutes nos dents (mais il faut quand même vraiment aller loin pour en arriver là). Trop nul.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Ivar Leidus

11. La surface des poumons est immense

Si on dépliait toutes les alvéoles pulmonaires d’un adulte, ça recouvrirait environ 150m². Si on rapporte cette surface au prix d’un loyer parisien, on peut se dire qu’on a beaucoup de valeur. Mais ça n’a absolument aucun sens.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Sharanyaudupa

12. Le manque de sommeil est bien plus dangereux que le manque de nourriture

Si on ne se nourrit plus, on peut tenir environ 2 mois (en avalant de l’eau, quand même). Si on ne dort plus, on peut tenir maximum 2 semaines. Le sommeil est bien plus important pour notre survie que la bouffe, mais c’est quand même pas une raison pour arrêter de s’alimenter.

Crédits photo (CC0 1.0) : Mathias Appel

13. Chaque jour, environ 60 milliards de cellules de notre corps meurent

C’est un phénomène naturel, et de toute manière elles sont remplacées, mais elles le sont de moins en moins au fil de notre vie. Ça s’appelle la vieillesse, et il faut l’accepter, même si ça fait un petit peu chier.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Doc. RNDr. Josef Reischig, CSc.

14. Les humains ont des rayures

On les appelle les lignes de Blaschko, et on ne peut pas les voir à l’œil nu, sauf dans certains cas rares. En gros, il s’agit de traces qui correspondent aux lignes de migration des cellules embryonnaires. Ne nous demandez pas de quoi il en retourne parce qu’on n’a toujours pas fait médecine, mais sachez donc que vous êtes rayés. Pas comme des zèbres, mais quand même.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Littlekidsdoc

15. 39% des gens ont un os en plus dans le genou

On l’appelle la fabella, il ne sert à rien, mais on le recense de plus en plus. En 1918, seuls 11% des gens avaient ce petit os en plus dans le genou, et ce chiffre a plus que triplé en un siècle. On n’a aucune idée précise du rôle de la fabella, mais il n’y a a priori aucune raison de s’inquiéter de sa présence. Allez, soufflez un coup, vous aurez oublié cette info dans 5 minutes.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Jmarchn and Mikael Häggström

Si vous n’êtes pas rassasiés, on peut continuer l’exploration avec des trucs que notre corps peut faire et les trucs que vous auriez préféré ne pas savoir sur le corps humain.