Le français est la pire des langues à cause de toutes ses règles incompréhensibles, de sa prononciation insensée et de sa conjugaison trop compliquée. Il y a même des faux-amis en anglais, normal que les étrangers n’y comprennent rien et fassent des fautes qui arrachent l’oreille ! Comme le français est notre langue maternelle, il y a plein d’incohérences qu’on ne remarque pas. Pourtant, elles sont bien là et on a fait une petite mise en situation pour visualiser l’incompréhension des étrangers face à notre belle langue (et encore, on ne parle pas des expressions françaises).

1. Les nombres et les dizaines

Le reste du monde (y compris la Belgique) : « Vas-y France, montre-nous comment tu comptes les dizaines ! »

France : « Dix, vingt, trente, quarante, cinquante, soixante… »

Le reste du monde : « Très bien, super ! »

France : « Soixante-dix »

Le reste du monde : « Attends, faut faire une addition ? Soixante + dix ? »

France : « Quatre-vingts »

Le reste du monde : « Ah des multiplications maintenant ? Quatre fois vingt ?? Pourquoi ? »

France : « Quatre-vingt-dix »

Le reste du monde : « Nan arrête c’est une vanne ? Ça n’a aucun sens bordel ! »

France : « Et cent. »

2. La pomme de terre

France : « C’est marrant, ça ressemble carrément à une pomme. »

Le reste du monde : « Bah non pas tellement. »

France : « Si si, mais une pomme qui pousse sous la terre ! »

Le reste du monde : « Ok… »

3. Qu'est-ce que c'est ?

France : « C’est un peu trop facile de dire ‘C’est quoi ?’ ou ‘Qu’est-ce ?’, je vais rajouter des mots autour pour que ça fasse plus intelligent. Alors maintenant on dira ‘Qu’est-ce que c’est ?’. Oh, et on peut même dire ‘Qu’est-ce que c’est que ça ?’ pour que ce soit plus long. En anglais ça donnerait ‘What is this that this it that thing ?’. Parfait ! »

4. Le vouvoiement

France : « Alors je vous explique, il y a ‘tu’ et ‘vous' ».

Le reste du monde : « Et on les utilise comment ? »

France : « C’est facile. Déjà si tu es un enfant et que tu parles à un autre enfant, tu peux dire « tu ». Si tu es un enfant qui parle à un adulte, tu dois dire « vous » sauf si c’est un membre de ta famille ou que tu connais très bien cet adulte. Après, dans certaines familles, il faut vouvoyer ses ainés. »

Le reste du monde : « Ok… et si on est un adulte ? »

France : « Si tu es un adulte et que tu parles à un enfant, tu peux le tutoyer sauf si c’est un prince ou quelque chose comme ça. »

Le reste du monde : « Oui mais si on est un adulte et qu’on parle à un adulte ? »

France : « Ah oui alors ça dépend. Si c’est quelqu’un dont tu es très proche comme tes frères et soeurs, tes amis ou ton/ta partenaire de vie, tu peux le tutoyer (sauf si vous êtes d’une famille d’aristocrates). Si c’est ton professeur, quelqu’un de haut placé ou le commerçant du quartier que tu connais à peine, il faut dire ‘vous’. Dans ton entreprise, tu peux tutoyer ton patron seulement si tu bosses dans une boite jeune et dynamique ou il y a des baby-foots ou dans un petit commerce à la bonne franquette où tout le monde est pote. De manière générale, il faut vouvoyer les gens qu’on ne connait pas mais si on a fait mai 68 ou Woodstock, les gens comprennent qu’on ne les tutoie pas. »

Le reste du monde : « On va parler anglais, c’est mieux. »

5. Baguette

Le reste du monde : « Ok donc tu appelles de la même manière le pain que tu achètes et l’arme mortelle d’Harry Potter ? »

France : « Oui tout à fait. »

6. Baiser

Le reste du monde : « Un ‘baiser’ c’est ce qu’on fait lorsqu’on s’embrasse, c’est bien ça ? »

France : « C’est ça ! »

Le reste du monde : « Donc je peux dire ‘je veux te baiser’ ? »

France : « Alors… »

7. Copain

France : « Alors pour le mot ‘ami’, j’ai pensé à ‘copain’. Mais selon la conversation, ça peut aussi vouloir dire ‘amoureux’. »

Le reste du monde : « Mais ça risque pas de prêter à confusion ? »

France : « Ah si si totalement. Ça va créer des situations très gênantes. »

8. Le genre des noms communs

Le reste du monde : « On s’est dit que le plus simple, ce serait que les noms communs soient neutres parce que ce ne sont pas des êtres sexués mais apparemment personne n’est d’accord ».

France : « Oui alors moi j’ai décidé de donner un genre à absolument tous les noms communs et même aux noms propres. Par exemple on dit UNE chaise mais UN tabouret sans aucun raison valable. Et puis on dit LE Koweit mais LA Slovénie. »

Le reste du monde : « D’accord très bien. »

9. L'accent circonflexe

Le reste du monde : « Okay France, tu veux enlever le ‘S’ dans les mots ‘hospital’ et ‘hostel’. Très bien ça nous arrange, ce sera plus simple. »

France : « Attends Attends, c’est possible de rajouter un petit chapeau sur le ‘o’ ? »

Le reste du monde : « Un chapeau ? Mais pourquoi ? Ça change quelque chose ? »

France : « Non ça fait rien de spécial, c’est juste sympa j’aime bien. »

Le reste du monde : « T’es au courant que ça va embrouiller les gens ? »

France : « Hahaha oui ! »

10. Eau

Le reste du monde : « C’est le moment de nommer le liquide transparent qu’on boit pour ne pas mourir. On a déjà ‘water’, ‘voda’ et ‘wasser’ qui se ressemblent pas mal et de l’autre côté il y a ‘acqua’, ‘agua’ et ‘água’. Tu préfères quoi France ? »

France : « Mhhh… eau. Mais ça se prononce ‘o’. En trois lettres ça sonnait mieux. »

Le reste du monde : *soupire*

Ce top est inspiré des vidéos de Loïc Suberville sur TikTok, allez-voir son contenu si vous parlez un peu anglais car il est hilarant.

Sources : AwesomeFrench sur TumblrLoïc Suberville sur TikTok