On a tous des moments où on a envie de baisser les bras : quand on est face à ses exams, à une montagne de taff, quand une mauvaise nouvelle nous frappe ou tout simplement quand on a les bras levés depuis super longtemps et qu’on commence à avoir une crampe. Mais il est des gens cousus dans le tissu des braves, ceux qui n’abandonnent pas, jamais, qui continuent à frapper le mur pour le faire tomber et qui arrivent un beau jour à obtenir le résultat qu’ils cherchaient à atteindre. On va justement parler de ces gens tout de suite.

1. La femme la plus âgée du monde à obtenir un doctorat

Ingeborg Syllm-Rapoport a été la femme la plus âgée à obtenir un doctorat puisqu’elle avait 102 ans quand elle a enfin été en candidate. Elle devait à la base soutenir sa thèse en 1938 mais étant d’origine juive elle n’a pas été en mesure de le faire à cause des nazis, s’il leur fallait un truc en plus pour passer pour d’infâmes enfoirés. Un jury s’est rendu chez elle pour lui faire passer sa soutenance orale et cette brave dame a obtenu son précieux diplôme près de 70 ans après ses études.

2. Le plus vieux candidat de l'histoire au baccalauréat

Marcel Masegosa s’est présenté en 2015 à l’examen du baccalauréat pour la deuxième année consécutive à l’âge de 93 ans. Il passait le bac L et voulait obtenir son diplôme depuis de nombreuses années. Ce qui est finalement encore plus classe que d’avoir le bac c’est d’être la personne la plus âgée à se présenter à cet examen parce que ça c’est pas prêt de changer. Bravo Marcel.

3. Michael Jordan

Un jeune lycéen américain voulait vraiment devenir joueur professionnel de basket-ball, jusqu’à ce qu’il se fasse dégager de son équipe. Mais il a quand même persévéré et a réussi à devenir pro. Au cours de sa carrière, il a raté plus 9000 paniers, perdu plus de 300 matchs, a raté près de 26 paniers décisifs dans des matchs quand son équipe misait tout sur lui. Là je viens de vous présenter seulement ses échecs, mais cet étudiant, c’était quand même Michael Jordan, donc niveau réussite, c’est pas le dernier.

Crédits photo (Domaine Public) : DOD photo by D. Myles Cullen

4. Walt Disney

Après avoir trouvé un boulot dans un journal Walt Disney a été viré parce que visiblement il n’avait pas de bonnes idées. Persuadé qu’il allait réussir, il créé sa première entreprise d’animation qui a tenu quelques temps avant de sombrer. Le jeune homme n’avait littéralement plus une thune et a été obligé de se nourrir un temps avec de la nourriture pour chien, vu que c’était moins cher. Dans ces cas-là une bonne partie des gens abandonneraient, mais Walt il n’était pas du genre à lâcher le truc, il a créé sa deuxième compagnie d’animation et là, ça a été le jackpot.

Crédits photo (Domaine Public) : Boy Scouts of America

5. Stephen King

Alors qu’il vivait dans une caravane avec sa femme et qu’ils enchainaient tous les deux de petits jobs pour se faire un peu d’argent Stephen King essayait d’écrire et surtout de faire publier ses oeuvres. Il a lui même avoué qu’il avait reçu tellement de lettres de refus qu’il ne pouvait pas les stocker, quant à l’argent ils étaient tellement dans la merde qu’ils avaient loué des fringues pour leur mariage. Puis un jour il a vendu sa première nouvelle pour une somme minuscule, puis son premier roman, puis un deuxième… Et avec le temps il a commencé à gagner en notoriété et en argent.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Pinguino Kolb

6. Charlie Chaplin

Dans la catégorie vie de merde Chaplin est pas trop mal placé : abandonné par son père à 2 ans, sa mère a été obligée d’habiter dans un entrepôt avant d’être internée en hôpital psychiatrique alors que le petit Charlie avait 9 ans. Ensuite il a été obligé de travailler de ses petites mains et a commencé à s’entrainer à jouer et à danser alors qu’il survivait avec son frère, parfois sans manger pendant plusieurs jours. Il est arrivé à Hollywood, a galéré encore un temps puis a finalement réussi à se faire une place dans le cinéma en devenant l’une des plus grandes stars du cinéma muet.

Crédits photo (Domaine Public) : Strauss-Peyton Studio

7. Albert Einstein

Vous seriez tentés de penser qu’Albert Einstein était tellement une tête qu’il a eu la vie facile, mais non. Il a raté son examen d’entrée à l’école polytechnique de Zurich, ce qui fait que son père l’a toujours considéré comme un raté. Ses études suivantes n’étaient pas brillantes et il a bien pensé à arrêter, mais il a continué jusqu’au diplôme. Il a ensuite travaillé dans différents trucs sans trouver sa voie en étant par exemple vendeur d’assurances. Mais il n’a jamais lâché son envie de poursuivre des recherches et il s’est un peu bougé le cul, ce qui fait que vous le connaissez aujourd’hui et que vous pouvez lire les meilleures citations d’Albert Einstein.

Crédits photo (Domaine Public) : Photograph by Oren Jack Turner, Princeton, N.J.

8. J.K. Rowling

Avant d’être une autrice au succès incommensurable et de balancer des déclarations problématiques, J.K. était une jeune femme qui rêvait d’être publiée. Sauf que personne ne voulait de ses œuvres au départ et qu’elle en a chié un long moment avant d’être publiée. Après avoir déménagé plusieurs fois, avoir été mariée et divorcée elle est allée vivre chez sa sœur où elle a continué d’écrire son roman Harry Potter. Elle a été rejetée de 12 grandes maisons d’éditions jusqu’à ce qu’une toute petite accepte de la publier. La suite, vous la connaissez : livre – argent – Daniel Radcliffe – mort de Dobby.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Daniel Ogren

9. Jim Carrey

Avant d’être l’un des acteurs comiques les plus connus au monde Jim Carrey était un petit gamin qui avait commencé à bosser avant d’avoir 15 ans pour aider ses parents très pauvres. Il a ensuite bougé à Los Angeles pour devenir acteur après avoir essuyé un paquet d’échecs et avoir presque vécu à la rue. Un jour il s’est écrit un propre chèque de plusieurs milliers de dollars à encaisser avant 1995 en se disant qu’il aurait réussi à cette date, ce qu’il a fait parce que son premier gros succès Dumb and Dumber est sorti cette année là. Sacré Jim, il croyait vraiment en lui.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Ian Smith from London, England

10. Les joueurs d'Elden Ring

S’il y a bien une chose à savoir sur Elden Ring c’est que c’est dur. Le jeu vous fait chialer votre daronne tellement vous vous faites malmener par tout ce que vous croisez. Mais ceux qui vont au bout sont assurément les humains les plus valeureux et les plus courageux du monde.

Et sinon vous pouvez aller voir les stars qui en ont chié à leurs débuts, c’était vraiment pas gagné.

Sources : Silvereco, Cnews, Wanderlust Worker, The Muse, Huffpost.