La langue française, ce truc si joli et si bâtard à la fois ! En plus des mots qu’on ne prononce pas pareil partout, des incohérences ou des règles de grammaire incompréhensibles, il y a aussi des tas d’abréviations. Alors, oui, elles peuvent nous faire gagner un temps précieux, mais… Mal utilisées, elles peuvent aussi ruiner un mail, un article ou n’importe quel écrit. Allez, venez, on en corrige quelques-unes ensemble !

1. "Ect..."

OULALALALA MA CHÉWIE, CA VA PAS DU TOUT LA. Par où commencer ? Primo : on écrit « etc » et non pas « ect » puisque c’est l’abréviation de « et cetera ». Pour ne plus jamais faire l’erreur : rappelez-vous de la phrase « Ton cul ». Le « T » est avant le « C ». Bah là, c’est pareil. Ensuite, pourquoi mettre « … » ? Soit, on finit une liste par des points de suspension, pour évoquer qu’on n’en cite qu’une partie (Elise, Jeanne, Tim…), soit on les remplace par l’abréviation (Elise, Jeanne, Tim, etc.). MAIS PAS LES DEUX. Après « etc » on met un point. Un point, c’est tout.

#MaRésolutionVoltaire En janvier, on arrête de faire des fautes au bureau ! Chaque matin à 8 h ?, retrouvez une nouvelle...

Posted by Projet Voltaire on Thursday, January 20, 2022

2. "Mr." pour Monsieur

« Mr » existe… Mais en anglais ! Si vous voulez dire « Mister », vous utilisez la bonne abréviation, sinon il faudra vous contenter de « M. ». Au pluriel, on abrège « messieurs » par « MM. » et non pas par « Mrs » qui signifie… « Mistress » (traduisez « maitresse »). Ça change quand même pas mal le sens de votre phrase !

#MaRésolutionVoltaire En janvier, on arrête de faire des fautes au bureau ! Chaque matin à 8 h ?, retrouvez une nouvelle...

Posted by Projet Voltaire on Tuesday, January 4, 2022

3. "2ème"

Eh oui ! Si on veut contracter « deuxième » (ou troisième, quatrième, cinquième, ETC.) on doit écrire « 2e » et non pas « 2ème » ! De même, on écrit « 1re » et non pas « 1ere » ou « 2d(e) » et non « 2nd(e) ». Au pluriel, les adjectifs numéraux prennent un « S » : « Les 2es candidats », « Les 2des épreuves ».

[Le lundi, c'est interro de français]Comme 99,9% des gens, vous avez sans doute appris à l'école qu'il fallait écrire ...

Posted by Agence PopSpirit on Monday, April 18, 2016

4. "H" ou ":" pour "heure"

L’abréviation d’ « heure » est invariable ! Peu importe le cas de figure, on écrit « h » minuscule, précédé et suivi d’un espace. « La réunion est à 9 h 45 », jamais à « 9H45 », « 9:45 » ou « 9h45 ».

5. " 3 sec" pour "3 secondes"

La seconde est l’unité de temps du système international. Son symbole est un simple « s » minuscule, et non pas « sec ». Notez également que tous les symboles de poids (kg, g, mg,…), de mesures (km, cm, mm,…) et de temps (h, min, s,…) sont invariables ! Au pluriel, ils ne prennent jamais de « s ». On écrira donc « 10 minutes et 6 secondes » mais « 10 min et 6 s ».

6. "14 jui.", "14 jul." ou "14 juil." pour "14 juillet"

La seule abréviation pour « juillet » est « juill. ». C’est tout. Pour les autres mois : janvier = janv., février = févr., avril = avr., septembre = sept., octobre = oct., novembre = nov. et décembre = déc. Mars, mai, juin et août n’ont pas de petits diminutifs… Faut dire que de base, ce ne sont pas les plus longs à écrire, hein ! (Source.)

7. "Ajd" ou "aujd" pour "aujourd'hui"

Selon le dictionnaire de l’Académie française, « aujourd’hui » a pour abréviation « auj. ». Il va sans dire qu’ « ojd » est un langage qui doit se cantonner aux textos entre darons !

8. Les "n°" ou "num"

Au singulier, on abrège toujours « numéro » par « n° ». Au pluriel, on ajoute simplement un « s » après le « ° ». Dans aucun cas de figure, on ne doit écrire « num » ou « nums ». En plus d’être moche, c’est incorrect. (Source.)

9. "càd", "c à d" ou "c-à-d" pour "c'est à dire"

Personne ne l’écrit correctement, je crois… La bonne abréviation est « c.-à-d. ». C’est pas très joli, mais c’est super logique, finalement ! Pour savoir si votre abréviation doit se terminer par un point ou non, il y a une règle à connaitre (exception faite des unités de mesure, de temps et de poids) : si l’abréviation se termine par la dernière lettre du mot (comme « bd » pour « boulevard »), il n’y a pas de point. Dans les autres cas de figure, on met un point (etc., supl., juill., …) ! CQFD.

10. "Co" pour compagnie

« Machin, truc, bidule et Co » : NON. En français, on diminue « compagnie » par « Cie ». « Co », une nouvelle fois, c’est la version anglaise… Si vous êtes franglish ou jeune startupper, vous pouvez donc écrire « and Co ». En revanche, pas sûre que vous vous fassiez beaucoup de potes !

Et malheureusement, les abréviations ne sont pas les seuls trucs pour lesquels on se fourre le doigt dans l’œil… Les acronymes aussi, sont plein de surprises ! Vous saviez que « TAF » ne veux pas dire « boulot » mais « tâche à faire », vous ?