La relation de cause à effet sur un évènement n’est clairement pas toujours mesurable. Parfois les réactions semblent disproportionnées par rapport à l’origine du problème et on se retrouve avec une avalanche de répercussions qu’on aurait pas prévues. Le principe de l’embouteillage est un peu celui là puisque par des causes diverses qui sont parfois assez mineures, on se retrouve avec l’équivalent du trafic d’une ville entière bloqué pendant une durée indéterminée. Voyons ensemble quelques exemples d’évènements qui ont provoqué des embouteillages bien énormes pour des raisons parfois assez bêbêtes.

1. Le cargo échoué dans le canal de Suez

Bon c’est un peu l’info du moment, celle d’un immense cargo qui bloque littéralement le canal de Suez après avoir été dévié par le vent. Si le truc peut sembler mineur, c’est le commerce mondial qui en prend un coup puisqu’il s’agit de l’une des routes commerciales les plus importantes de notre planète. Deux jours que celui-ci est bloqué et on constate déjà des augmentations du prix du carburant dans certains pays. Parce que le souci c’est pas tant ce qu’il y a sur le fameux bateau, c’est aussi tous les autres qui sont bloqués derrière lui. C’est quand même con.

2. L'éruption de l’Eyjafjallajökull et le trafic aérien

En 2010, le volcan islandais Eyjafjallajökull est entré en éruption et les cendres diffusées par ce dernier ont littéralement paralysé le trafic aérien européen. Si on ne peut pas parler d’embouteillage au sens propre, l’idée de voir autant d’avions cloués au sol à l’époque était assez semblable au phénomène. 104 000 vols ont été déprogrammés en une semaine pour une perte d’à peu près 50 millions d’euros. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, ça a donné un film avec Dany Boon. Nan vraiment c’était de la merde comme éruption.

3. L'ouverture d'un magasin de donuts à Edimbourg

Lorsque la franchise de donuts « Krispy kreme » a ouvert son premier magasin en Écosse en 2013, on était loin d’imaginer les répercussions que cela allait avoir. Des gens sont alors restés pendant des heures dans leur voiture pour obtenir une boîte de donuts et la police a été obligée d’intervenir afin de désengorger les accès à l’autoroute pour les gens qui eux, voulaient simplement rentrer chez eux. Le magasin a quand même enregistré près de 70 000€ de chiffre d’affaire à son jour d’ouverture et c’est juste hallucinant pour des putains de donuts.

4. Des donuts gratuits à Los Angeles

On reste tout à fait dans le même thème puisque la même chaine « Krispy kreme » a remis le couvert en 2020 à Los Angeles. Une offre d’une journée a provoqué des kilomètres de bouchons car tous les diplômés avaient droit à des donuts gratuits. Sur une ville aussi grosse que Los Angeles vous imaginez bien que beaucoup de gens ont alors décidé de venir chercher leur précieux cadeau et forcément ça a foutu la merde et la police est intervenue pour faire fermer le drive. Ouais c’est n’importe quoi.

5. La venue de Jimi Hendrix à Woodstock

De loin la meilleure raison de ce top de provoquer un embouteillage. En 1969, Hendrix joue au célèbre festival de Woodstock et rien que ce nom provoque la venue de près de 500 000 personnes alors que 50 000 étaient attendues. Vous voyez venir le bordel ? Trois jours d’embouteillages s’étalant sur plus de 32 kilomètres, bloquant une bonne partie de l’état de New York pendant tout ce temps là. Des gens abandonnaient littéralement leurs bagnoles sur la route pour continuer à pied, ce qui n’aidait clairement pas à débloquer la situation et plusieurs artistes ont été obligés d’arriver en hélico pour assurer leur show au festival.

6. Du miel renversé sur la route

Aux États-Unis dans l’Indiana, un semi-remorque transportant près de 20 tonnes de miel s’est renversé en 2019, provoquant une bonne inondation de miel sur la chaussée. Bon en plus de ça le réservoir d’essence du camion s’était aussi déversé donc un gros gros bordel avait littéralement eu lieu à ce moment là. Près de cinq heures d’immobilisation pour beaucoup de véhicules le temps de nettoyer la route mais autant vous dire que les pneus devaient être bien collants après tout ça.

7. L'annonce d'un typhon au Japon

Ce qui est probablement encore à ce jour le plus gros embouteillage de l’histoire du Japon a eu lieu en 1990 entre Shiga et Hyogo peu après l’annonce d’un potentiel typhon. Couplé avec un festival local qui avait attiré déjà pas mal de monde, un gros vent de panique a provoqué un immense bordel sur les routes japonaises. À peu près 135 kilomètres de bouchons (c’est fort) pour des gens qui sont restés bloqués jusqu’à l’après-midi du lendemain. Bref, pas du tout le bon moyen de se mettre à l’abri en vue d’un évènement météorologique aussi violent.

8. Des chutes de neige aux alentours de Moscou

Un mélange de plusieurs évènements a provoqué l’un des plus gros embouteillages de Russie en 2012. En gros quelques chutes de neige et un trafic inhabituellement élevé ont en effet créé un bouchon de 193 kilomètres qui aura duré trois jours. Ça semble particulièrement insensé pour un pays habitué aux chutes de neige, certains automobilistes avaient déclaré avoir parcouru moins d’un kilomètre en 24 heures. Un kilomètre en 24h ça se fait largement le cul sur une chaise de cuisine en sautillant pour vous donner une idée. C’est donc énorme.

9. Barack Obama qui joue au Baseball

Ouais, le titre de ce point est complètement stupide mais bon, des donuts gratuits peuvent paralyser une ville donc pourquoi pas ? En gros Obama, encore président à cette époque, s’était arrêté de manière complètement imprévue pour aller échanger quelques balles avec l’équipe de baseball junior de Washington. Le problème c’est que c’était déjà l’heure de pointe dans une partie de la ville où passe un important nombre d’automobiliste. Le trafic a été mis à l’arrêt complet le temps que le monsieur termine sa partie et déclare « c’est un grand jour pour le baseball ». Oui parce que quand on est président des États-Unis on est un peu égocentrique.

10. La réouverture de McDonald's après le confinement

Vous vous rappelez peut-être de cet évènement post-confinement au cours duquel des kilomètres de bouchons se sont créés en Seine et Marne après la réouverture d’un restaurant McDonald’s. Des personnes ont alors passé trois heures dans leur bagnole avant de pouvoir passer commande ce qui est quand même assez incroyable. Ah le fameux monde d’après…

Bon ça fait un peu relativiser sur la queue à la boulangerie le dimanche matin, nan ? Vous pouvez aller voir les plus gros embouteillage de l’histoire et les trucs qu’on fait tous dans un embouteillage, parce qu’on est quand même tous pareils.

Sources : Top Tenz, Mirror.