Le monde est un peu comme votre immeuble, y’a des gens qui font leur ménage à cinq heures du matin, d’autres qui écoutent de la musique foireuse super fort tard le soir ou certains qui cuisinent des trucs qui sentent le vieux cul. Bref, tout le monde fonctionne différemment tout en cohabitant et ça donne un joyeux bordel. Eh bien c’est parfois en regardant ses voisins qu’on réalise qu’ils font des trucs qu’on ne fait pas et inversement. Là dessus, il y a des choses qui sont normales dans certains pays et qui nous semblent invraisemblables chez nous. Alors voyons ça un peu plus en détail.

1. Laisser son bébé dehors en Norvège

Il n’est pas rare de voir plusieurs poussettes devant les bars et les restaurants en se promenant en Norvège et ce même s’il fait vraiment froid. On laisse tranquillement les bébés faire leur sieste à l’extérieur même dans les garderies. Ici ça nous semblerait quand même déjà vraiment étrange, mais surtout il y aurait un paquet de vols de bébés. Mais en Norvège c’est pas pareil, les gens sont un poil plus respectueux.

2. Se faire asperger de bouffe et de peinture quand on est diplômé en Argentine

Dans la catégorie des célébrations étranges, lorsque l’on est diplômé de l’université en Argentine, les amis et la famille nous balancent de la peinture et de la nourriture (genre des oeufs) à travers la gueule. Un beau moyen de féliciter la personne et de montrer que les études sont souvent récompensées.

3. Porter un masque quand on est malade dans certains pays asiatiques

Bien avant la pandémie, dans certains pays asiatiques on portait déjà des masques dès qu’on était un peu malade ou pour éviter de respirer trop de pollution. Mais ça va un poil plus loin car comme le dit un habitant d’Hong-Kong « si vous avez la flemme et ne voulez rien faire et cacher la moitié de votre visage, vous mettez un masque. » Oui bon bah maintenant on a tous adopté le concept.

4. Avoir un sauna chez soi en Finlande

Visiblement, c’est un peu un truc normal d’avoir un sauna dans sa maison et, plus étonnant, dans son appartement en Finlande. Faut dire que c’est un peu dans la culture là-bas et qu’il y fait quand même bien froid. De là à sacrifier une pièce de l’appart pour ça c’est quand même chaud, nan ? (désolé, c’était pas volontaire comme jeu de mot).

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Bleiglass~enwiki

5. Mettre un poisson dans sa baignoire avant Noël en Slovaquie

Afin de manger la carpe de Noël, certains habitants de Slovaquie achètent le poisson quelques jours avant et le mettent dans leur baignoire pour qu’il se « nettoie » dans l’eau claire et passer un doux moment avec lui avant de le bouffer. Alors pourquoi ne pas aller directement en choper un mort le jour « J » à la poissonnerie ? J’en sais rien.

6. Se faire asperger de cannelle si tu n'es pas marié à 25 ans au Danemark

Alors déjà, bien que j’adore ce pays, ils ont un vrai problème avec la cannelle. Ils en foutent partout en énorme quantité, c’est chiant quand on aime pas ça. Mais alors ils poussent encore plus ce vice avec cette tradition assez étrange, en gros si vous n’êtes pas marié(e) à 25 ans, on vous attache à un poteau et on vous asperge de cannelle. Et visiblement à 30 ans on vous balance du poivre. Bon délire pour les gens qui ne veulent pas se marier, c’est pas du tout humiliant.

Crédits photo : Topito

7. Pouvoir trouver facilement beaucoup de renseignements sur quelqu'un sur Google en Suède

Il n’est pas forcément difficile de trouver le nom, l’adresse, la date de naissance, le salaire ou encore le type de voiture qu’une personne personne possède grâce à une simple recherche google. C’est comme ça, on est transparent là-bas, on se prend pas la tête. Ça ou alors c’est un pays de stalkers décomplexés, mais j’espère que c’est quand même principalement pour la première raison.

8. Traduire tout en presque trois langues en Suisse

La Suisse est un merveilleux et magnifique pays pour aller se mettre au vert et s’évader, que ce soit physiquement ou fiscalement. Le truc c’est que malgré la petite taille du territoire, on y trouve plusieurs langues nationales : l’italien, le français, l’allemand mais également le romanche. De ce fait, les emballages de produits, les brochures, les sites internets et à peu près tout ce qui s’écrit doit donc être généralement inscrit dans au moins trois langues. Il n’est donc pas rare d’aller au cinéma et de voir les lignes de sous-titres qui prennent la moitié de la hauteur de l’écran pour que tout le monde comprenne le film. Un peu chiant du coup.

9. Avoir des "gobelets" d'un litre de soda aux États-Unis

Pays de la bouffe en grande quantité, les États-Unis peuvent sembler un peu extrême sur certains aspects de leur restauration. Proposer des « gobelets » (en vrai c’est des seaux les trucs) d’un litre ou d’un litre et demi de soda c’est quand même vraiment particulier. Mais bon, est-ce qu’il faut encore s’étonner de ce pays dans lequel des gens se filment en train de tirer au fusil mitrailleur dans des tornades ? Je ne pense pas.

10. Avoir deux passeports en Russie

Le premier est pour les déplacements internes mais fait aussi office de carte d’identité, on y trouve plusieurs renseignements sur la personne, comme l’identité de ses parents, son adresse complète et ce genre de choses. Le second est le passeport international et est payant, celui ci permet donc de faire les voyages à l’étranger exactement comme le nôtre. Bon j’avoue c’est pas non plus une info choquante hein, mais bon, c’est insolite comme on dit.

11. Se doucher deux à trois fois par jour au Brésil

On ne plaisante pas avec l’hygiène au Brésil, ça non. Les gens se douchent donc plusieurs fois dans la journée en allant jusqu’à trois fois, ce qui est quand même beaucoup, nan ? Ils se brossent les dents assez souvent également, dans les toilettes publiques ou dans les toilettes de leurs bureaux. Bon après ça personnellement ça me choque moins, tout comme le fait qu’ils mangent leur pizzas avec des fourchettes et des couteaux, j’en suis aussi de cette catégorie étrange de gens.

Crédits photo : Topito

12. Se plaindre en permanence de tout mais ne rien faire pour y remédier en France

En France on a la critique facile et on se braque un peu rapidement. La preuve en est avec cette phrase : « de toute façon ils n’ont qu’a pas faire chier les autres pays et faire comme nous » que j’ai entendu cette semaine en me rendant dans un bureau de tabac. On est comme ça, on aime donner des leçons sur des trucs qu’on ne connait pas tout en veillant à ne pas les suivre nous même. Et ça fait notre charme (oui oui).

Si vous voulez, et je sais que vous le voulez bande de foufous, vous pouvez aller voir les choses qui sont obligatoires dans d’autres pays mais pas en France ou les interdictions insolites dans le monde, on rigole bien là bas aussi.

Source : via BoredPanda.