Fort Boyard est une émission incroyable qui dure depuis 31 ans à présent, repoussant chaque année ses propres limites avec des épreuves toujours plus folles, des personnages à la limite du cliché, des opérations caritatives et des messages motivants comme « Ok vous avez tellement peur des araignées que vous pouvez faire une crise cardiaque si vous en voyez une, mais faudrait peut-être vous motiver un peu Catherine ». Bref vous l’aurez compris on ne compte plus les moments gênants de Fort Boyard et l’émission a tellement évolué avec le temps qu’il y a plein de différences entre le Fort Boyard des années 90 et aujourd’hui. Allez, pour se replonger dans le truc on vous propose d’en découvrir quelques secrets, pour ne plus vous faire avoir par le père Fouras.

1. Un lieu chargé d'histoire

Le fameux Fort Boyard est un lieu historique dont la construction a débuté en 1804 sur la « longe de Boyard », une bande de sable nommée « Bajaert » par un marin hollandais et dont le nom a été déformé avec le temps. Évoluant en point militaire stratégique, défense des côtes ou encore en prison, le fort est finalement racheté par la région Charentes Maritimes en 1989 pour en faire une Fnac. Un projet rapidement abandonné puisque très mal desservi. Du coup on a commencé à l’utiliser pour l’émission dès 1990.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Patrick Despoix

2. Le fort est principalement vide pendant neuf mois

Si les tournages ont généralement lieu de mai à juillet, le reste de l’année personne n’habite sur le fort et les passages y sont restreints. Le lieu reste donc principalement désert à part pour de la maintenance ou des travaux et c’est à l’arrivée des premières équipes techniques et de production qu’il reprend vie. Seul le père Fouras reste tout le temps dans sa tour, se nourrissant d’oiseaux qui se cognent à ses fenêtres pour survivre. D’ailleurs allez donc vous préparer en jetant un œil aux énigmes du Père Fouras.

3. Une installation conséquente

Dès que la saison reprend, c’est une organisation bien huilée qui se met en place : installation des groupes électrogènes, d’un bureau de production, d’une infirmerie, d’une chambre pour le gardiennage, du matériel de tournage, d’un système de désalinisation de l’eau, d’une cuisine, d’une cantine ainsi que le changement de la litière du père Fouras. À partir du moment où les premières équipes arrivent, une chambre pour les gardiens est installée et le site est surveillé 24h/24, le reste de l’équipe étant logé sur le continent.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Bmarceau

4. Des constructions qui peuvent prendre du temps

Selon les épreuves qui vont être au programme de l’année, on peut compter un gros mois d’installation, parfois un peu plus. S’il faut construire de nouvelles machines ou des décors conséquents, la plupart sont réalisés directement sur site, l’accès au fort étant compliqué pour y faire venir des objets encombrants par voie maritime.

5. Les animaux arrivent sur place avant le tournage

Dès que les premières équipes ont pris possession des lieux, on commence à amener les animaux au fort en moyenne une semaine avant le début du tournage, histoire qu’ils s’acclimatent à leur cage nouvel environnement avant de commencer à être utilisés pour les épreuves. Depuis 2020, la production réfléchit de plus en plus à se passer des animaux pour continuer ses tournages tout en assurant qu’ils soient évidemment bien traités et qu’ils apprécient passer à la télé.

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : S. Taheri, edited by Fir0002

6. Des épreuves testées par des volontaires

Afin d’être certain de ne pas perdre un candidat connu pendant le tournage, les épreuves et les constructions sont testées par des volontaires une fois leur installation terminée, parce que quelqu’un de normal c’est moins important. Bon en vrai ces habitants de la région Poitou Charentes au profil athlétique viennent surtout tester la difficulté des épreuves afin de voir si elles vont être réalisables par des gens moins entraînés ainsi que le temps moyen qu’il faut pour les réussir.

7. Une émission test est enregistrée à chaque début de saison

Afin que les équipes techniques et de production soient au point pour le grand jour, on fait une émission « test » avec des volontaires (ou des proches de l’équipe) comme participants et on filme le tout comme pour une véritable émission. Celle-ci n’est évidemment pas diffusée mais permet à tout le monde de bien se remettre dans le bain avant de commencer la saison de tournage.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : B.Marceau

8. Des journées éprouvantes

Le tournage d’une émission se déroule généralement de jour, sauf pour certaines épreuves où il arrive qu’on tourne également de nuit. Après un réveil à 5h30 les participants déjeunent et sont briefés sur les différentes épreuves, règles, techniques pour approcher les animaux sans se faire piquer… On commence ensuite à tourner l’émission dans l’ordre chronologique de sa diffusion, ce qui dure généralement cinq heures.

9. Les épreuves sont distribuées en fonction d'une fiche pré-remplie par les candidats

Un questionnaire est donné aux candidats afin de définir quelles limites ils se fixent. Clairement ça fait partie du jeu donc si vous répondez à l’une des questions que vous flippez votre mère dès que vous voyez un scorpion à la télé vous pouvez être certain que c’est sur vous que ça va tomber. Les peurs et les aptitudes de chacun aident la production à distribuer tout ça équitablement, l’idée étant de faire se dépasser les candidats donc si l’un d’entre eux se déplace quotidiennement en tyrolienne c’est à un autre qu’on donnera une épreuve similaire.

Crédits photo (Creative Commons) : Fabien1309

10. Les candidats ne peuvent pas refuser une épreuve

Bon à part si leur médecin arrive en jet-ski en hurlant qu’ils sont mortellement allergiques aux escaliers en pierre ou qu’une contre-indication médicale est délivrée, la plupart du temps ils ne peuvent pas refuser de participer à l’épreuve qu’on leur donne. Une fois de plus, le but est de se dépasser et d’affronter ses phobies, ce dont les candidats sont pleinement conscients.

11. Les candidats rencontrent leur équipe la veille du tournage

Si les équipes sont généralement communiquées en amont du tournage, on organise un bon gros repas pour faire connaissance la veille, histoire que les différents membres aient un premier contact ensemble. Les associations caritatives au profit desquelles les joueurs vont participer s’occupent généralement de trouver les participants mais il arrive que la production leur vienne en aide pour boucler une équipe s’il manque des gens.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Jebulon

12. Des habitués de l'émission

La première place du podium revient à Élodie Gossuin et Bruno Guillon qui ont chacun déjà dix participations à l’émission, talonnés de près par Sylvie Tellier et ses huit participations ainsi qu’en troisième place du podium Alexandra Rosenfeld et Gérard Vivès avec sept participations. Sachant qu’on ne participe qu’une fois par an il va falloir s’accrocher pour les détrôner.

Allez, faites gaffe aux mygales quand même.

Sources : Wikipedia (1, 2), Fan Fort Boyard, Télé 2 semaines, Télé Loisirs, Fort Boyard.