Le soleil pointe son nez, les terrasses ré-ouvrent, les journées rallongent …

C’est donc le signe que c’est bientôt le retour de : FORT BOYARD. Eh oui, c’est un rituel depuis maintenant des dizaines d’années. Le samedi soir, c’est Fort Boyard. Bon, quand on n »a pas d’apéro, de resto, de cinéma, de théâtre, de potes qui viennent bouffer ou qu’il y a vraiment de rien de mieux à la tv, mais quand même. Les épreuves, les tigres, Félindra, les t-shirts moulants d’Olivier Minne, Passe-Muraille, les énigmes du Père Fouras, les célébrités. On aime tout dans cette émission.

Mais il faut reconnaitre que parfois, on a été gênés. Très gênés. Trop.

1. Une entrée fracassante.

Première étape pour réussir une épreuve de Fort Boyard : réussir à rentrer dans la salle de l’épreuve de Fort Boyard.

N’est-ce pas Jean-Pierre Castaldi ?

2. Le beurre de trop.

Quand une équipe entière se trompe sur l’orthographe du mot clé qui permet de remporter les Boyards, ça la fout mal. Un E de trop et « beurre » devient « beurrée ».

Probablement les pires candidats de Fort Boyard.

3. Quand on a découvert Cyril Gossbo.

Absolument terrifiant.

4. Jarry.

Chaque performance de Jarry dans l’émission est une masterclass. Mi-drôle, mi-honteuse.

Mais on se souviendra longtemps de cette course en sac et de cette tête qui s’explose au sol. Grandiose.

5. La violence.

Patrice Laffont a souvent eu une réputation …

Compliquée. Eh bien ça se confirme.

6. EnjoyPhoenix en pleurs.

On le sait, certaines épreuves sont difficiles.

Mais voir EnjoyPhoenix en larmes pendant 10 minutes à cause de son vertige, c’était pas facile non plus. Pour elle, comme pour nous.

Heureusement au bout de ce long moment de malaise, elle a réussi par trouver du courage et sauter (spoiler : c’est faux).

7. Les déguisements de Passe-Muraille.

On hésite à chaque fois entre le rire et le malaise.

Mais ça part quand même plus souvent vers le malaise. Notamment cette fois où il a été déguisé en « Miss Boyard ». On a mis beaucoup de temps à s’en remettre.

8. Bruno Solo.

Une prestation aussi ratée que légendaire.

9. Le chaudron.

C’est arrivé une seule fois : Passe-Partout a oublié de mettre le chaudron qui est censé récupérer les Boyards durant la finale. Les candidats ont donc dû lâcher les sous par terre comme des gros schlags.

YOU HAD ONE JOB PASSE PARTOUT.

10. Anouar et le jet d'eau.

Se déplacer sur une poutre : compliqué.

Se déplacer sur une poutre d’où sortent des jets d’eau : très compliqué

Etre ridicule devant la France entière car on a l’impression que les jets d’eau sortent de ton cul : c’est beaucoup trop.

Beaucoup de plaisir mais aussi beaucoup de souffrances.