Le cinéma c’est vraiment plein d’artifices dis donc. ASKIP les acteurs ils jouent vraiment et ils sont pas du tout comme leur personnage dans la vraie vie, c’est pas fouf ça ? Bon évidemment, vous n’êtes pas tombés de la dernière pluie, vous vous doutez que les acteurs ont tout un tas de secrets, qui varient selon leur carrière et selon le type de tournage évidemment. C’est pour cette raison qu’on vous avait déjà parlé des secrets de figurants, qui ne seront pas pareils que les secrets d’acteurs porno qui ne seront pas les mêmes que les secrets de tournage avec les animaux. Zépartiiiiii.

1. Les vêtements d'un personnage sont achetés en plusieurs exemplaires en cas de dégâts pour éviter les faux-raccords

Et d’ailleurs ces vêtements sont précieusement conservés entre deux scènes pour qu’ils ne soient aucunement altérés (et éviter encore une fois le cauchemar des faux-raccords). Malgré cette loi incontournable des costumiers cinéma, il arrive toutefois que certains acteurs amènent leurs propres fringues sur un plateau de tournage comme par exemple Jeff Bridges quand il joue le Dude dans The Big Lebowski, ce qui n’est pas ultra rassurant sur son look de base. Et en même temps, on le respecte un peu pour ça.

2. Si on doit tourner avec un membre amputé, on nous fait enfiler une chaussette verte sur le membre en question

Cette histoire toute simple de chaussette verte rend tout de même les tournages moins contraignants pour les acteurs qui de ce fait n’ont plus l’obligation de se faire réellement amputer un membre quand l’interprétation de leur personnage le nécessite. YAY !!!

3. Les scènes musicales sont tournées dans un silence complet

Eh oui quand toi tu vois une scène de boîte de nuit avec de la musique à fond et des gens qui gueulent, en réalité ce sont des scènes tournées en silence de manière à pouvoir rajouter ensuite le son en post-prof. Or si le moindre son vient parasiter le tournage de la scène, ça complique un tout petit le taff en post-prod.

4. Pour les vomito, les acteurs disposent d'une poche pré-remplie prévue à cet effet

Bonne nouvelle ! les acteurs ne dégueulent pas vraiment sur un plateau de tournage. Le dégueulis sur commande est en effet encore assez peu à portée de glotte des plus grandes stars du cinéma. Pour soigner cet artifice, on utilise plutôt une poche composée de morceaux de spaghettis en sauce et il suffit de presser sur la poche pour en extraire la substance mirifique, et c’est assez logique en fait je vois pas trop par quel autre tout de magie on aurait pu faire du faux vomi (du faux-mi comme on dit dans le jargon).

5. Sur les gros tournages, il est strictement interdit d'avoir son téléphone allumé sur le plateau pour éviter la moindre fuite des images

Bon je vous rassure, sur les tournages de Scènes de ménage on est un peu plus relax.

6. Dans les films à gros budgets, les acteurs sont souvent retapés digitalement

Il est donc tout à fait normal de trouver Brad Pitt plutôt pas dégueulasse dans un film. C’est tout simplement parce qu’il bénéficie d’une petite chirurgie Photoshop sympatoche qui va lui dessiner de plus jolis abdos et lui resserrer les pores de la peau comme il se doit.

7. Les acteurs n'ont plus besoin de prendre ou de perdre 20 kilos pour un rôle, la doublure fait tout le boulot

Par exemple, Claire Danes dans Homeland était enceinte et on a été sympa on ne lui a pas demandé d’avorter, ou de rentrer son ventre au maximum, on lui a tout simplement collé une doublure ventre (je donnerai tout pour être un jour une doublure ventre).

8. Il est courant que des acteurs portent des chaussures compensées pour être un peu plus grands

Et vous allez rire mais ce sont bien souvent les hommes qui doivent en porter (comme De Niro dans The Irishman), et plus souvent c’est pour que leur taille soit égale ou supérieure à celle de leur acolytes féminines (c’est le cas de Daniel Craig dans Quantum of Solace qui était trop petit par rapport à Gemma Arterton).

9. SPOILER DE OUF : sur les scènes de bouffe les acteurs ne mangent pas pour de vrai

Gare aux anti-gaspi, cette info va vous faire mal aux yeux : les acteurs recrachent toujours la bouffe mastiquée pendant une scène. Ils sont un peu obligés parce que même si la boustifaille est de haute qualité, quand tu tournes 25 fois la même scène c’est un peu dur de se taper autant d’aliments à ingurgiter. Par ailleurs pour des soucis de raccord, le plus simple reste encore de ne rien mettre du tout dans sa bouche et de faire semblant. Quelle vie.

10. La drogue à l'écran CÉ MEM PA DE LA DROGUE POUR DU VRÉ

On se doutait bien que les rails de coke au cinoche n’étaient pas de véritables rails de coke mais la question c’est surtout : comment fait-on pour faire semblant de sniffer un truc ? La plupart du temps, on remplace la mixture illicite par du lait en poudre absolument inoffensif une fois qu’il se retrouve dans nos conduits nasaux (c’est con, on devrait sniffer ça plutôt dans la vraie vie du coup). Il est aussi possible de mettre de la vaseline dans la paille de manière à ce que la poudre y reste accrochée. Quant aux cigarettes, évidemment les acteurs ne fument pas vraiment sinon ils seraient tous morts après leur premier film. On leur concocte à la place des cigarettes NTB (sans tabac) qui sentent le moisi mais ont le bon goût de préserver nos poumons (c’est con, on devrait fumer ça plutôt dans la vraie vie du coup)

Et devinez quoi ? On a aussi en stock les secrets de bruiteurs de cinéma.

Sources : Slate, Ohmymag, 20 minutes