La cuisine, c’est sympa : on prend des aliments qu’on aime bien, on les mets ensemble et ça fait un truc qu’on aime encore plus. Mais parfois, c’est pas aussi facile, surtout quand on essaye de faire une recette qui tient plus du défi que de la partie de plaisir. Oui, c’est vous qu’on vise les macarons.

1. Le soufflé

Cuisiner une base de soufflé au fromage c’est plutôt facile, mais faire en sorte qu’il gonfle et qu’il ne retombe pas, c’est là que ça devient compliqué. La solution : manger tout le fromage avec du pain plutôt que de s’embêter à le faire souffler.

Crédits photo (CC BY 4.0) : Misaochan

2. Les macarons

Ce n’est pas pour rien que les macarons coûtent une blinde. C’est parce que ces petits machins sont aussi compliqués à réussir qu’une course sur la route Arc-en-Ciel de Mario Kart en mode miroir.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Photograph by Greg O'Beirne

3. Le pâté en croûte

Avec plus de 50 étapes et plus d’une quinzaine d’ingrédients, le pâté en croûte est un cauchemar de ceux qui aiment la cuisine facile et rapide. D’ailleurs, il y a même des championnats du monde de pâté en croûte.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Arnaud 25

4. Le pain

Ce n’est pas parce qu’il y a seulement quatre ingrédients que c’est facile, bien au contraire. Faire du pain à la fois croustillant, moelleux, bien doré et salé juste ce qu’il faut, c’est de l’art. Les boulangers, on vous aime.

Crédits photo : Topito

5. Les croissants

Tout comme le pain, les croissants, c’est un truc de pro. Arriver à faire la bonne part entre le beurre et la pâte, donner cet effet feuilleté et moelleux en même temps. Ça sert à rien de se fatiguer quand le boulanger de ta rue le fait de manière parfaite. On vous aime les boulangers.

Crédits photo (Creative Commons) : Daniela Kloth

6. Le nougat

En plus de coller aux dents et de te donner le diabète juste en le regardant, le nougat, c’est hyper relou à faire. Comme les macarons, le véritable nougat de Montélimar ça coûte bonbon, et c’est normal. C’est qu’il y en a du taff, derrière chaque barre.

Crédits photo (CC BY 2.5) : Original téléversé par Gregory sur Wikipédia finnois.

7. La cuisson des rougets

Si Stéphanie Le Quellec en a fait une épreuve sur Top Chef, c’est parce que les rougets, c’est super chiant à cuire. En tous cas, moi, j’ai rarement réussi. Soit c’était pas assez cuit, soit trop, et du coup j’ai fini par manger des pâtes au riz en pleurant.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Hans Hillewaert

8. Le biryani

C’est pas tant que ce soit réellement compliqué à faire le biryani, c’est surtout que c’est teeeeellement loooong. C’est la trilogie du Seigneur des Anneaux version longue, mais en bouffe.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Rupamdas75

9. L’opéra

L’opéra, que ce soit en chant ou en gâteau, c’est compliqué. Mais là on parle de cuisine, donc je te parle de celui avec le chocolat et pas celui avec les dames qui chantent très fort. Avec une trentaine d’étapes et près de 4h30 de préparation, l’opéra c’est plus compliqué à faire que des oeufs durs.

Crédits photo (CC0 1.0) : takedahrs

10. La meringue

La meringue ne nécessite que 2 ingrédients : du sucre, et du blanc d’œuf. On pourrait donc se dire que c’est facile à faire… Eh bah pas du tout mon pote ! Réussir à ce qu’elle soit croquante et légère, bien cuite mais pas cramée… Bon courage, moi je retourne me coucher.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Ruth Hartnup from Vancouver, Canada

Si tu veux pas t’emmerder en cuisine, laisse tomber la terrine maison et fais-toi des pâtes sauce à rien, ça te laissera du temps pour des trucs plus sympas, comme jouer aux billes sur l’autoroute par exemple.