Pour bien faire jouer un acteur, certains réalisateurs vont trop loin et se la jouent tyrans méchants jusqu’à ce qu’ils obtiennent la réaction dont ils ont envie. D’autres, pas franchement plus sympa mais légèrement plus subtils, utilisent la surprise pour tirer des réactions naturelles de la part de leurs comédiens. C’est pas bien, ça se fait pas, mais ça marche.

1. Les acteurs de Rocky Horror Picture Show ignoraient qu'un corps se situait sous leur table

Dans le film de Jim Sharman de 1975, le réalisateur avait caché au casting un tout petit détail : sous la table autour de laquelle ils étaient placés, il y avait un corps (pas un vrai cadavre, hein). Du coup, au moment de retirer la nappe, ils se sont tous reculés de manière naturelle. Voilà comment créer de la vraie surprise et boucler une scène en une seule prise.

2. On l'a faite à l'envers à Alan Rickman dans Piège de Cristal

Dans le tout premier Die Hard, c’est Alan Rickman qui joue le grand méchant Hans Grubber qui, à la fin, fait une jolie chute qui scellera ses jours à tout jamais. Forcément, Rickman avait été prévenu qu’il allait jouer cette scène, parce que ça ne s’improvise pas, mais le réalisateur John McTiernan a quand même trouvé un moyen de créer la surprise. Il lui avait dit qu’on allait le lâcher à trois (« Un…Deux…TROIS ! »), mais, bien sûr, ils l’ont lâché à « deux », quand Rickman ne s’y attendait pas. Une astuce vieille comme le monde et pourtant toujours aussi efficace.

3. Dans Les Goonies, la surprise a gâché une scène

A un moment du film, les gamins se retrouvent face à un immense bateau. Il avait été caché aux acteurs jusqu’au moment de tourner la scène pour que leur réaction impressionnée soit totalement naturelle, ce qui était une plutôt bonne idée. Seulement, Josh Brolin a tellement été surpris devant le décor qu’il a lâché un « Putain de merde ! », et il a fallu re-tourner la scène. Dommage.

4. Dans Charlie et la Chocolaterie (1971), les enfants ont découvert la chocolaterie sous l'œil des caméras

L’étonnement et l’émerveillement, c’est super dur à jouer. Du coup, Mel Stuart n’a laissé aucune place au mauvais jeu d’acteur et a filmé les jeunes acteurs au moment où ils découvraient les décors de dingue de la chocolaterie de Willy Wonka. Et ça a marché. Mais ça ne change rien au fait que ce film soit complètement flippant, ça non.

5. Dans Le Monde de Narnia aussi, l'actrice qui joue Lucy a découvert les décors en live

La première fois que Lucy rentre dans une armoire pour ressortir sur un décor de forêt enneigée, elle doit forcément avoir l’air surprise (parce que ça n’arrive pas tous les jours ce genre de découverte, vous en conviendrez). C’est donc la même technique du « je ne te montre rien jusqu’à ce qu’on tourne la scène » qui a été employé par le réalisateur Andrew Adamson pour prendre la petite Georgie Henley par surprise. Et c’est vrai qu’elle a l’air émerveillée la gamine.

6. Dans Alien, les acteurs ne savaient pas ce qui allait sortir du ventre de Kane

On ne les avait tout simplement pas avertis de ce qui allait se passer dans cette scène : ils n’avaient jamais vu les effets spéciaux hyper réalistes qui se sont mis en marche sous leurs yeux, et ça les a choqués bien comme il faut. L’actrice Veronica Cartwright se serait même sentie très mal devant tout ce sang. Et en même temps, quand on voit la vidéo, on la comprend la pauvre.

7. Dans Boyz n the Hood, les acteurs ne savaient pas qu'on allait tirer des coups de feu

Qu’est-ce que vous faites si vous entendez des coups de feu ? Vous sursautez, vous vous courbez comme des cons et vous partez en courant. Tout le monde fait ça, c’est un réflexe humain. Eh bien dans Boyz n the Hood, le réalisateur a cherché à obtenir cette réaction en balançant des gros coups de feu sans prévenir les acteurs, et ça rend hyper bien.

8. Dans Massacre à la tronçonneuse, Allen Danziger a découvert Leatherface en live

Leatherface, vous connaissez, c’est le méchant de Massacre à la tronçonneuse, et il a une tête bien flippante puisqu’il porte un masque fait de peau humaine (c’est pas banal). Du coup, ce que doit ressentir quelqu’un qui se retrouve face à lui, c’est un mélange de surprise et d’horreur. C’est pour ça qu’Allen Danziger, qui jouait Jerry, a vu le costume pour la première fois au moment de tourner la scène où elle était confrontée à Leatherface. L’horreur était donc bien présente.

9. Dans Seven, Fincher n'avait pas prévenu John C. McGinley que le cadavre allait se réveiller

Dans le superbe thriller avec Brad Pitt et Morgan Freeman, chaque mort est liée à un péché capital. Mais là, c’est la Paresse qui nous intéresse. Quand John C. McGinley inspecte le cadavre maigrichon qui s’est laissé mourir dans son lit, en fait le cadavre s’agite, ce qui fout un petit peu les chocottes. Comme nous, l’acteur n’avait pas été mis au courant de ce petit coup de théâtre, et il s’est un peu fait pipi dessus. Non ok ça c’est nous qui l’inventons, mais en tout cas il a réellement eu les foies.

10. Dans Fight Club, Fincher a demandé à Edward Norton de frapper Brad Pitt au visage

Brad Pitt s’attendait à recevoir un coup dans le ventre, mais Fincher, qui aime décidément les surprises, a demandé à Norton de lui foutre une vraie beigne dans la face pour avoir une réaction naturelle de l’autre acteur. Norton a frappé Brad Pitt au visage, et il est bien resté dans son rôle, lâchant quand même au passage un « Pourquoi l’oreille, mec ? » Même si rien ne vaut le naturel, là c’était un peu rude.

Le principal, si vous vous lancez dans le cinoche, c’est de ne pas tomber sur un réalisateur tyrannique et d’apprendre à pleurer comme un acteur pour qu’on vous laisse tranquille.

Sources : R/MovieDetails, Ranker, Buzzfeed