Au XVème siècle en Espagne, les rois chrétiens arrivent à imposer leur religion sur tout le territoire : c’est la Reconquista. La plupart des juifs et des musulmans se convertissent alors au catholicisme, pensant échapper aux persécutions. Manque de bol, les rois chrétiens demandent au Pape la mise en place d’une institution afin de poursuivre ceux qui ne sont pas sincères dans leur foi, et voici venu l’heure de l’Inquisition. Une période sombre de l’histoire européenne.

1. Le simulacre de noyade

Pour faire avouer les victimes sans les tuer, les inquisiteurs couvraient le nez et la bouche des suspects d’un tissu avant d’y verser de l’eau, simulant une noyade. Le processus était répété autant de fois que nécessaire, entrecoupé de pauses pour tenter de faire parler l’hérétique. Cette pratique est encore utilisée aujourd’hui et notamment par la CIA.

2. L'âne espagnol

Vous voyez un cheval d’arçon ? Maintenant, imaginez-le avec des clous très pointus et rouillés plantés dessus. Les victimes assises sur l’âne en bois (ou le cheval on sait pas trop) sentaient les piques s’enfoncer dans leur chair / leur anus / leur vagin : un vrai plaisir. Pour plus de fun, on pouvait ajouter des poids sur les pieds ; ça va plus vite.

Crédits photo (Domaine Public) : Sadie Mazo (pseud.)

3. L'estrapade

L’estrapade est très pratique puisqu’elle ne nécessite que très peu de matériel, c’était aussi une torture infligée aux sorcières au Moyen-Âge. Il suffit d’attacher les mains de la victime dans son dos et de le suspendre au bout d’une corde. Ensuite, il faut la laisser tomber brusquement et de très haut mais attention, sans toucher le sol ! Bras désarticulés, membres brisés, l’expérience est répétée jusqu’à ce que mort s’ensuive. Preuve qu’ils s’en tamponnaient le coquillard d’obtenir un quelconque aveu.

4. La cure par l'eau

Boire de l’eau, c’est important. Boire trop d’eau, ça peut provoquer une inflammation du cerveau et finir par te tuer. Les inquisiteurs allongeaient leurs victimes et, à l’aide d’un entonnoir, les forçaient à boire plus de 15 litres d’affilée. Conclusion : bois plutôt de la bière (mais pas 15 litres hein !)

Crédits photo (Domaine Public) : J. Damhoudère (from Praxis Rerum Criminalium)

5. Le broyeur de crâne

Rien que le nom fait froid dans le dos. Cet instrument de torture consiste en un casque équipé de vis. Quand le bourreau commence à visser, la douleur et insupportable. Les dents se brisent et quand les yeux sortent finalement de leurs orbites, il est certain que la victime ne pourra plus avouer grand chose.

6. La chaise de Judas

La chaise de Judas est très utilisée pendant l’Inquisition, mais c’est en vérité une des méthodes de tortures les plus anciennes de l’histoire. Visualisez une chaise avec une assise en forme de pyramide : la pointe aiguisée s’enfonce dans l’anus ou dans le vagin de la victime, causant assez sûrement une hémorragie et la destruction des organes vitaux. Encore une fois, pas besoin de chercher bien loin les intentions réelles des inquisiteurs.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Flominator

7. Le briseur de genoux

Le nom de cet instrument est assez révélateur de sa fonction. Le briseur de genoux écrase les membres inférieurs des victimes jusqu’à ce que leurs os se brisent en deux ou même, soyons fous, parfois trois parties. Difficile ensuite de s’agenouiller à l’église…

8. Le "chatouilleur" espagnol

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le chatouilleur espagnol provoque assez peu de rires malicieux. C’est en fait une sorte de râteau particulièrement badass avec des piques aiguisés et bien rouillés. Alors, qui pour des guili-guili ?

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Lestat (Jan Mehlich)

9. Le supplice du chevalet

Le supplice du chevalet, instrument de torture médiéval, consiste à écarteler la victime allongée sur une table jusqu’à ce que tous ses membres soient disloqués. Plus pratique que les chars de l’Antiquité, une simple manivelle suffisait à étirer l’hérétique questionné.

10. Brûlé vif

Être brûlé vif est une des morts les plus douloureuses pour un être humain (paix à ton âme Jeanne d’Arc). Pendant l’Inquisition, des milliers de personnes ont été brûlées sur le bûcher pour absolument aucun raison valable, bien évidemment. Ne reproduis pas cela chez toi stp.

Si tu manquais d’idées de crasses à faire à ton voisin relou, j’espère que ce top t’aura aidé. Si tu es une belle personne, tu peux plutôt t’inspirer de notre top de méthodes de torture non-violentes, c’est cadeau.

Source : Ranker Wikipedia Futura-sciences