Être un génie n’est pas tous les jours facile. Enfin en vrai j’en ai aucune idée, je suis bien loin d’en être un moi même. Mais Nikola Tesla lui en était un. Et c’était pas facile. Personnage tour à tour intriguant, énigmatique et passionnant, Tesla a eu une vie bien remplie qui a alimenté de nombreux fantasmes. Voyons donc ensemble quelques détails sur cet homme que vous ne connaissez peut-être pas.

1. Il estimait que son grand frère lui était intellectuellement supérieur

Malheureusement, ce grand frère « Dane » est décédé à l’âge de 12 ans des suites d’un accident de cheval dont Nikola, alors âgé de 7 ans, avait été témoin. Il aurait déclaré plus tard que celui-ci le dépassait intellectuellement et qu’il se sentait indigne et honteux de ses propres capacités par rapport à celles de son défunt frère. La mort de Dane l’a profondément marqué à vie comme il l’écrivait dans son autobiographie : « 56 ans après la scène garde encore toute sa force ».

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

2. Sa mère lui aurait donné le goût des inventions

D’après Tesla lui-même, sa mère (qui descendait d’une lignée d’inventeurs) était la personne d’où lui venait sa tendance à inventer des choses. Elle travaillait du matin au soir, créant « des outils et tous types de choses » qui seraient utiles à la famille. Il a toujours été admiratif de sa mère et la portait en haute estime, allant même jusqu’à dire qu’elle aurait « fait de grandes choses » si elle en avait fait son métier.

3. Il pouvait stopper une addiction du jour au lendemain

Alors qu’il était encore assez jeune, Tesla était accro aux jeux et perdait énormément d’argent en jouant aux cartes, ce qui rendait son père furieux. Il aurait arrêté de jouer du jour au lendemain sans jamais retomber dans cette spirale. Ce n’est pas la seule fois qu’il avait mis un terme à une addiction : alors qu’il fumait énormément pendant une période, il avait réalisé les effets négatifs que cela avait sur sa santé. Convaincu que ça pourrait le tuer il avait alors décidé d’arrêter totalement un beau jour sans jamais reprendre.

Crédits photo (Domaine Public) : Original uploader was Antidote at en.wikipediaTransferred from en.wikipedia by User:emerson7.

4. Il gérait très mal son argent

On raconte souvent que Tesla a fini sa vie dans la pauvreté et la misère. Si ce n’est pas tout à fait faux (mais quand même exagéré) cela vient du fait qu’il dépensait son argent sans vraiment faire attention. Il séjournait souvent dans des hôtels luxueux, s’endettait en empruntant à des amis, ne déposait pas toujours ses brevets (d’où le « vol » de la paternité de certaines de ses inventions) et claquait surtout des sommes faramineuses pour mener à bien ses projets très ambitieux. On raconte que parfois il laissait un de ses carnets de note en guise de paiement en quittant un hôtel, la revente de l’objet pouvant représenter une somme importante.

Crédits photo : Topito

5. Il dormait très peu (vraiment peu)

Des légendes ont un peu alimenté cette partie de la vie de Tesla mais il est assez connu qu’il dormait très peu. De son propre aveu il se reposait généralement par cycles de deux heures afin d’entrecouper de longues séquences de travail dans son atelier. Son « emploi du temps » le faisait travailler souvent jusqu’à trois heures du matin suite à quoi il faisait une « sieste » (deux heures on appelle ça une sieste) et reprenait.

On dit qu’une fois il aurait travaillé 84 heures d’affilée (c’est peut-être une légende mais on a envie d’y croire). Plusieurs employés d’hôtels dans lesquels il séjournait ont par ailleurs déjà déclaré l’avoir trouvé debout et inerte, ce qui indiquerait qu’il pouvait tomber dans des micro-sommeils sans réellement s’en rendre compte.

Crédits photo (Domaine Public) : Nikola Tesla

6. Sa théorie de "la reine des abeilles"

Tesla était convaincu que les femmes prendraient un jour la dominance sur la société grâce à leur supériorité intellectuelle sur les hommes : « Cette lutte des femmes pour l’égalité des sexes se soldera par un nouvel ordre sexuel avec les femmes comme dominantes ». Cela n’était vraisemblablement pas dit avec négligence ou critique, il pensait que lorsque les femmes dirigeraient la société « la civilisation humaine s’approchera encore plus de la civilisation parfaite des abeilles. »

7. À part pour le sommeil, il faisait attention à sa santé

Comme sur le fait que Tesla avait arrêté de fumer lorsqu’il avait compris que cela nuisait à sa santé, il adoptait de manière générale un mode de vie assez sain. En dehors de ses écarts de sommeil, il marchait entre 12 et 16 kilomètres par jour et essayait de rester svelte et en bonne santé. Il est devenu végétarien vers la fin de sa vie, se nourrissant de pain, de jus de fruits, de miel ou encore de lait et éliminant la viande de son alimentation.

8. Il n'a jamais été marié

Bien qu’on lui prête un nombre important de conquêtes et d’aventures, Tesla est toujours resté célibataire. Il était convaincu que se marier ou avoir une vie de couple l’éloignerait de son travail et lui prendrait un temps précieux qu’il ne pourrait pas allouer à ses recherches. On dit qu’a la fin de sa vie il aurait peut-être émis des regrets sur le fait d’avoir sacrifié beaucoup pour son travail, mais encore une fois, c’est peut-être l’une des nombreuses « légendes » autour de l’homme.

9. Il était polyglotte

Si apprendre à parler plusieurs langues peut être long et fastidieux, Tesla devait avoir des facilités car il en parlait huit : le français, l’anglais, le serbo-croate, l’italien, le latin, l’allemand, le tchèque et le hongrois. Il ne s’agit pas ici d’avoir des bases dans ces langues, mais de pouvoir les parler couramment avec aisance et un vocabulaire fourni.

Crédits photo (Domaine Public) : Vilma Parlaghy

10. Il avait plusieurs obsessions

Tesla était un personnage obsédé par plusieurs choses (dont le travail) comme le chiffre 3 et ses multiples : on dit qu’il faisait trois fois le tour d’un bloc avant d’entrer dans un immeuble, qu’il vivait dans la chambre 3327 (divisible par trois) au 33ème étage d’un hôtel dans les dernières années de sa vie et qu’il mangeait avec une pile de 18 serviettes. Il était obsédé par le fait d’avoir une bonne tenue et n’hésitait pas à renvoyer ses employés chez eux lorsque la leur ne lui convenait pas. D’autre part il était aussi passionné par les pigeons qu’il nourrissait chaque jour dans les parcs, soignait ceux qui étaient blessés et était très « ami » avec un pigeon blanc : « J’avais juste à l’appeler et elle apparaissait. »

Un homme singulier somme toute. Vous pouvez aller voir les inventeurs qui ont regretté leurs inventions et les inventeurs tués par leurs inventions, c’est assez triste.

Sources : Edn, Interesting Engineering, Listverse, Energy.