Généralement, les séries s’appuient sur un personnage principal plutôt cool auquel on peut facilement s’identifier. « Généralement », ouais. Parce qu’il y a aussi des séries qui se farcissent un héros complètement nul, un personnage central qui ne prend que des décisions à chier et nous donne envie de soupirer à chacune de ses interventions. Je vous les affiche aujourd’hui pour qu’ils se sentent honteux devant toute la communauté et répondent enfin de leurs actes. Allez on vous attend.

1. Carrie Mathison (Homeland)

C’est simple : je ne comprends pas pourquoi elle fait ce métier. La meuf est agent de la CIA mais on n’a jamais vu une personne aussi simple à manipuler. Elle change d’avis tout le temps, se plante tout le temps et passe son temps à chouiner au lieu de sauver le monde directement comme on lui demande. Ils sont pas censés être un peu plus solides que ça les gens qui bossent à la CIA ?

2. Louise (Mon amie Adèle)

Bon, vu que la série est récente, bouchez-vous les yeux si vous ne voulez pas vous faire SPOILER. Voilà, maintenant on peut en parler : BON DIEU QU’EST-CE QU’ELLE EST NULLE LOUISE. Pendant la moitié de la saison on lui répète 50 fois de ne pas se mêler du couple Adèle/David, et qu’est-ce qu’elle fait ? Elle s’engouffre dans les problèmes et, au passage, dégage de sa vie la seule amie qu’elle avait qui lui tenait un discours sensé. Rob lui a piqué son corps, et franchement elle l’a bien cherché. S’il y a une saison 2, j’espère qu’elle va se réveiller un peu.

3. Ted Mosby (How I Met Your Mother)

Il n’est pas horrible ce personnage, mais qu’est-ce que je n’aimerais pas l’avoir comme pote. Le mec passe son temps à se plaindre de ne pas trouver la femme de sa vie puis présente des dizaines de meufs à ses potes en leur expliquant à chaque fois qu’il a trouvé la femme de sa vie. Quand il n’est pas occupé à draguer dans les bars, il donne des leçons de culture à tout le monde, et dès qu’il a un coup de mou il essaie de re-choper Robin alors qu’ils ne sont clairement pas faits l’un pour l’autre. En fait je retire ce que j’ai dit au début : il est horrible ce personnage.

4. Philippe Dayan (En Thérapie)

Moi au début de la série : « Oh il est trop cool Philippe, j’adorerais que ce soit mon psy !! »

Moi après quelques épisodes : « Mais bouge-toi Philippe, réponds quand on te parle, ne prends pas toujours cet air abattu et arrête de vouloir choper ta patiente bordel t’es un psy nom d’une pipe en bois ! »

Malgré tout on s’attache quand même à Philou et malgré tout En Thérapie est une superbe série alors on va passer outre.

5. Jess (New Girl)

Cette meuf c’est le malaise incarné. Dès qu’elle ouvre la bouche, elle crée de la gêne chez tout le monde. J’ai des frissons dans le dos rien qu’en y pensant. Elle ne mérite clairement pas d’être l’élément central de cette série, et en même temps il n’y aurait pas de série sans elle du coup ça m’énerve encore plus. Je vous laisse deux minutes je vais aller casser des assiettes.

6. Jon Snow (Game of Thrones)

Ce petit côté de : « je sais pas choisir mon camp entre le mur et les sauvageons » associé à un perpétuel air penaud fait de lui un personnage qu’on a facilement envie de voir passer dans le camp des morts de la série. Mais même ça, mourir, il n’a pas réussi à le faire. Le seul truc bien qu’on peut lui accorder, c’est d’avoir buté Daenerys avant qu’elle ne crame la totalité de Westeros avec ses dragons. Ça le rachète un peu à mes yeux.

7. Rick Grimes (The Walking Dead)

Personne n’a envie de faire partie du camp de Rick dans The Walking Dead. Personne n’a envie de suivre un mec qui se prend pour un dictateur sous prétexte de protéger les siens. Personne n’a envie de lui faire confiance alors que tous les méchants de la série ont toujours un coup d’avance sur lui. Au final on comprendrait presque pourquoi Carl est si insupportable avec un père aussi con.

8. Eleven (Stranger Things)

Ok elle a pas eu une enfance facile facile, mais quand même, elle est pas hyper fute-fute la gamine. A chaque fois elle nous sort son « Friends don’t lie » comme si mentir était la pire chose au monde alors qu’elle bute régulièrement des gens. Et puis, si Eleven était un personnage cool, elle ne saignerait pas du nez à chaque fois qu’elle utilise ses pouvoirs.

9. Rachel (Glee)

Oui Rachel tu es talentueuse. Oui Rachel tu es mignonne. Mais Rachel tu veux toujours faire les solos et te mettre en avant au détriment des autres et tu passes ton temps à faire la gueule à tout le monde quand tu n’obtiens pas ce que tu veux. On ne veut pas d’une héroïne capricieuse nous.

10. Clay (13 Reasons Why)

Clay passe son temps à geindre pendant toute la série et culpabilise de la mort d’Hannah alors qu’il n’en était clairement pas responsable (au passage, Hannah est vraiment dégueulasse de lui avoir fait une cassette). En plus tout tourne autour de lui, pourtant Clay est à peu près tout le contraire de ce qu’on peut entendre par « intéressant ». A la limite, on aurait pu en faire un personnage secondaire, mais pas plus.

11. Phoebe Buffay (Friends)

Même si son côté « baba cool » en carton la rend à peu près sympathique, Phoebe est quand même complètement con. Franchement, ça doit être l’enfer de faire une coloc avec elle. Mais de toute façon, soyons honnêtes, on aurait pu foutre tous les personnages principaux de Friends dans ce top, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre.

12. Jessica (Sous le Soleil)

Sans déconner, après une dizaine de saisons, la meuf a toujours son accent américain, on dirait la Jane Birkin version Côte d’Azur. Elle aurait au moins pu choper l’accent du Sud quoi. Heureusement que Sous le Soleil nous a appris des choses sur la vie sinon il faudrait balancer toute la série à la poubelle.

Bon, on a bien tapé sur les personnages principaux, et il est maintenant temps de s’en prendre aux pires personnages secondaires de série, ils l’ont bien mérité eux aussi.