On est en 2022 et c’est l’heure de faire une liste des objets qui devraient normalement disparaitre du commerce. Vous savez, les couverts en plastique, les pailles, les cotons-tiges et ce genre de choses qui étaient déjà dans les produits qui devaient disparaitre en 2019, en 2020 ou en 2021 mais qui sont encore un peu présents. Vous voulez voir la liste des trucs qui seront encore dans le top des trucs qui vont disparaitre en 2023 ? Alors c’est parti pour ceux de 2022.

1. Les sachets de thé et de tisane en plastique

Les sachets qu’on utilise pour les boissons chaudes qui sont en plastique non recyclables devraient disparaitre également du commerce. Désormais vous devrez mettre du thé en vrac directement dans votre bouche et y verser de l’eau bouillante. Laissez infuser avant d’avaler. Ou utilisez une boule à thé, c’est bien aussi.

2. Les jouets en plastique offerts dans les menus au restaurant

Les happy meals auront probablement l’air moins happy maintenant, mais ils feront moins mal à la planète : les jouets offerts avec les menus au restaurant sont désormais interdits (enfin ceux en plastique, faut pas croire qu’on va juste faire chialer les gamins en interdisant tous les jouets).

Crédits photo : inconnu

3. Les suremballages des fruits et légumes en plastique

Lorsque les fruits et légumes feront moins d’un kilo et demi on devrait ne plus avoir de suremballage en plastique. Je vous avoue que j’ai pas tout à fait compris ce point, est-ce qu’on parle de plusieurs légumes qui pèsent moins qu’un kilo et demi ou d’un seul et concrètement qu’est-ce que veut dire suremballage ? J’ai cherché mais j’ai pas trouvé.

4. Les emballages en plastique de journaux

Tous les journaux et magazines ne pourront plus être emballés dans ce vieux sachet en plastique qui sert à que dalle et dorénavant on devra les lire même s’ils sont trempés (ouais l’emballage avait une utilité quand même). Mais on polluera moins et ça c’est bien.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Florian Plag from Bretten

5. Les plastiques à usages uniques (quels qu'ils soient) achetés par l'état

L’une des plus grosses mesures est l’arrêt total de tous les achats concernant du plastique à usage unique dans les antennes de l’état. On réalise difficilement l’ampleur mais ça doit représenter beaucoup, beaucoup de plastique toutes ces bouteilles d’eau, couverts et matos de bureau à usage unique.

6. Les confettis en plastique

Après les confettis en papier en 2021 c’est le tour des confettis en plastique de disparaître au premier janvier 2022. Orelsan avait raison, la fête est finie. Qui achète encore des confettis en vrai ? Dénoncez-vous en commentaires.

Crédits photo (CC BY 2.5) : Ben Aveling

7. Les sacs en plastique à usage unique (importation et production)

Bon c’est un peu la grosse blague chaque année, on se dit que c’est la bonne mais on en retrouve dans les magasins un peu partout. En théorie les sac plastiques à usage unique devraient déjà avoir totalement disparu, qu’ils soient fabriqués en France ou importés.

8. Les bouteilles d'eau dans les lieux qui accueillent du public (plus de 350 personnes)

Depuis fin 2021 on ne peut plus vraiment donner de bouteilles d’eau en plastique dans les établissements gratuitement, (mais on peut encore en vendre, ouais, on va bien la sauver la planète là). Afin de contrer ce problème les établissements qui peuvent recevoir plus de 350 personnes doivent maintenant mettre à disposition une fontaine à eau gratuite à la place, ce qui devrait empêcher d’utiliser trop de bouteilles à usage unique.

Et si vous voulez en savoir plus sur la pollution vous pouvez aller voir les aliments qui polluent le plus et les trucs qui polluent alors qu’on le savait pas, vous allez être étonnés.

Sources : Les échos, Écologie.gouv, Le Monde, Sud Ouest.