La nature nous réserve encore bien des secrets, et bien que les découvertes scientifiques avancent, on reste encore incapable d’expliquer certaines choses à ce jour. Bon en général ces phénomènes amènent avec eux leurs lots de croyances diverses jusqu’à ce que quelqu’un en perce enfin les mystères et il faut juste être patient. On va donc voir ensemble certains de ces phénomènes mystérieux et ça me rend tout joyeux. Et préoccupé aussi. Vu que c’est mystérieux.

1. Les cavernes de Longyou

C’est en 1992 en Chine que quatre fermiers découvrent par accident les cavernes de Longyou en drainant l’eau de marres et d’étangs de leur village. Les recherches suivantes ont fait découvrir près de 19 autres cavernes aux alentours, taillées par la main de l’homme et anciennes de plus de 2000 ans. Le soucis c’est que leur « construction » n’est répertoriée dans aucun document et que leur « forme architecturale » ne correspond à aucun autre dans la région.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Zhangzhugang

2. Les lumières d'Hessdalen

Ces phénomènes sont assez récurrents près d’Hessdalen en Norvège depuis de nombreuses années (des rapports datent de 1930). Ils prennent des formes assez diverses mais en général il s’agit de lumières blanches, rouges ou jaunes qui apparaissent de quelques secondes à plus d’une heure. Parfois elles se déplacent extrêmement rapidement et parfois bougent lentement d’avant en arrière. Au cours des années 80 on pouvait voir le phénomène entre 15 à 20 fois par semaine, ce qui a poussé les recherches de scientifiques norvégiens et suédois. Plusieurs hypothèses ont été avancées (jusqu’au plus farfelues) mais celle retenue actuellement est qu’il s’agit d’une combustion aérienne incomplète de nuages de poussière provenant du sol de la vallée qui contient du scandium.

3. Les tuyaux de Baigong

Découvertes en 1996, ces formations tubulaires (en forme de tubes) présentes en Chine sont restées inexpliquées plusieurs années. En cause : leur forme particulière triangulaire et la présence de 8% de matériaux inconnus les constituant. Mais il se pourrait bien que les scientifiques aient trouvé l’explication puisqu’on pense qu’il s’agit du tracé d’anciennes racines d’arbres. Certains tuyaux ont par ailleurs révélé un fort taux de radioactivité. Assez énigmatique quand même.

4. Les boules de feu des Nâgas

Ce phénomène des boules de feu qui peut être observé à la saison des pluies sur le fleuve du Mékong se caractérise par l’apparition de boules de lumières aussi grosses que des oeufs remontant à la surface du fleuve et s’élevant dans les airs. Elles tiennent leur nom de la croyance au grand serpent Nâga qui vivrait dans le fleuve. Côté scientifique on en reste au stade d’hypothèses car aucune réelle étude n’a réussi à expliquer le phénomène mais on a évoqué la possibilité de la fermentation de sédiments formant des poches de gaz qui s’enflammeraient en remontant à la surface.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : J A Forbes

5. Les lumières de séismes

Phénomène optique rare, ces lumières apparaissent dans l’atmosphère suite à un tremblement de terre ou une activité sismique comme une éruption volcanique. Extrêmement bref (de quelques secondes à quelques minutes) le phénomène peut ressembler à « des éclairs ou de flashs, de flammes, de boules incandescentes, de halos lumineux » et être de couleurs variées. On a pas encore compris totalement comment arrivaient ces lumières, mais on pense qu’il s’agit de « charges électriques venant des failles sismiques qui ioniseraient l’atmosphère » comme peuvent fonctionner les aurores polaires.

6. Les boules de foudre

Aussi appelée foudre globulaire, ce phénomène météorologique n’est pas encore très bien expliqué. Ces boules apparaissent au cour d’un orage sous forme d’une sphère lumineuse « d’une vingtaine de centimètre de diamètre » et pourrait être causée par la vaporisation d’une certaine quantité de scilicium après que la foudre ait frappé le sol. Généralement jaune et rouge, elle peut être aussi verte, bleue ou blanche et se caractérise par des crépitements et une odeur de souffre. Assez étrange.

Crédits photo (Domaine Public) : Dencey~commonswiki

7. La mancha negra

Au Venezuela, apparaît pour la première fois sur les routes la « tâche noire » en 1986. S’étendant sur des dizaines de kilomètres, cette substance dont l’épaisseur peut dépasser 2,5cm. En plus d’être un phénomène étrange, cette substance à provoqué de nombreux accidents mortels. Son apparition aléatoire cause de nombreux dégâts et coûte énormément d’argent à faire enlever. Le Sunday Telegraph a par ailleurs conclu un article sur l’étrange liquide en disant « après 14 ans de recherches, personne ne sait de quoi il est composé, d’où il arrive et comment faire pour s’en débarrasser ». On pense néanmoins qu’il peut s’agir d’un mélange de plusieurs choses comme de l’huile de moteur, de poussières et de résidus divers.

8. La gelée stellaire

Il s’agit d’une substance gélatineuse qu’on peut trouver dans l’herbe ou sur les branches d’arbres. Translucide ou blanche, les premières déclarations sur ce phénomènes sont assez vieilles puisqu’on a trouvé des textes le mentionnant remontant au XIVème siècle. On pense qu’il s’agit d’un « amas d’oeufs gélatineux d’amphibiens régurgités par des prédateurs » et c’est l’explication la plus probable sur les différentes analyses menées jusqu’ici. Mais comme pour les autres phénomènes de ce top, tant que c’est pas entièrement validé…

9. Le chant des dunes

Phénomène sonore observé de nombreuses fois, il s’agit d’une « musique », d’un « bruit » qui serait le résultat des grains de sables qui entrent en résonance dans les dunes ou le désert. Chez les Bédouins il traduit la présence de Djinns, créatures qui peuplent le désert. Beaucoup de théories différentes ont été données : synchronisation du mouvement des grains de sables fonctionnant comme la membrane d’un haut-parleur, chevauchement périodique de plusieurs couches de grains de sables, avalanches successives de couches de sables… Bref, de nombreuses théories mais aucune de validée, ce qui ne veut pas dire qu’elle sont fausses, entendons nous bien.

10. Les chiens qui se sentent le cul

Incompréhensibles ces bestioles.

Étranges phénomènes pour un bien étrange monde puisque c’est celui dans lequel évolue notamment l’ornithorynque, ce mammifère mi castor mi canard qui ponds des oeufs. En attendant vous pouvez aller voir les mystères qui ont enfin une explication scientifique et les mystères non résolus du 21ème siècle, c’est plus chiant parce qu’on a pas la réponse mais c’est intéressant quand même.

Sources : Cracked, Vintage News.