Je me suis sentie un peu comme une membre de l’équipe Scooby-Doo en écrivant ce top. Maintenant j’envisage de me lancer dans une carrière de détective. Si je lance une cagnotte en ligne pour m’acheter une Mystery mAchine, qui fera un généreux don ? En attendant que ma carrière décolle, je peux déjà vous révéler les mystères que d’autres scientifiques et chercheurs ont résolu. Mais on a aussi les mystères non résolus de l’histoire si ça vous intéresse.

1. Le transport des statues de l'Île de Pâques

Pendant des années, on s’est demandé par quel miracle les peuples qui résidaient sur l’île avaient pu déplacer ces statues de 9m de haut et pesant jusqu’à 100 tonnes, mais aussi à placer les chapeaux de pierre sur les têtes des statues. La réponse n’était pas ultra compliquée. Une équipe de chercheurs américains ont démontré que les habitants étaient capables de concevoir des systèmes de rampes et de poulies qui permettaient de déplacer les blocs de tuf un peu comme on déménage un réfrigérateur, et de construire les statues avec. Cette hypothèse a été testée à Hawaï en 2011. Quant aux chapeaux, ils auraient également été mis en place grâce à des treuils efficaces. Finalement, c’était pas si mystérieux.

2. La mort d'Alexandre le Grand

Le conquérant inter-galactiquement connu (non, je suis pas dans l’abus) a fait beaucoup parler de lui et surtout de la façon dont il est décédé. De nombreuses versions ont été avancées : hydrocution après une baignade dans le Nil, infection à cause de cette même baignade, alcoolisme, empoisonnement, crise de paludisme… C’est finalement une chercheuse Néo-Zélandaise qui a affirmé qu’il serait en fait mort d’une maladie auto-immune provoquant une paralysie générale. Alexandre Le Grand aurait souffert d’un syndrome de Guillain-Barré (SGB) qu’il aurait contracté suite à une infection. Elle affirme aussi que les six jours sans que son corps ne se décompose, évoquer dans de nombreux écrits historiques, seraient en fait les jours où Alexandre Le Grand n’était pas mort, mais simplement paralysé.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Jean-Pierre Dalbéra from Paris, France

3. La momie hurlante

L’expression de douleur visible sur la momie du corps de la princesse Meret Amon, retrouvée en 1881, a longtemps été une vraie énigme. Selon un égyptologue, elle serait en fait morte d’une thrombose veineuse, maladie qui aurait causé un envahissement du sang dans tout son corps et provoqué une crise cardiaque. La princesse aurait donc crié de douleur et aurait tourné la tête vers la droite avant de mourir. En même temps, c’est vrai que ça a l’air pas mal douloureux. D’autres momies ont été retrouvées avec des expressions similaires, notamment celle d’un des fils du pharaon Ramsès III.

4. Les pierres mouvantes de la Vallée de la Mort

Des rochers qui se déplacent tout seul dans un ancien lac asséché… On dirait presque un début de mauvais film d’horreur. Et pourtant, c’est un phénomène réel qui a longtemps interrogé la communauté scientifique. Un océanographe a donc décidé de percer ce mystère avec ses propres pierres qu’il a équipées d’un GPS et d’une station météo. Et il en a finalement conclu que ce mystère était en fait lié à une combinaison d’éléments naturels : lorsqu’il fait froid et qu’il pleut sur le lac, une couche de glace se forme qui décroche les pierres. Lorsque cette glace fond avec la chaleur, le vent pousse les feuilles de glaces très fines sur lesquelles reposent les pierres, ce qui les fait glisser. Bravo Sherlock.

5. La mort d'Anastasia Romanov

Lors de la révolution Bolchevick en 1917, la famille du Tsar Nicolas II, les Romanov, est capturée pour être exécutée. Mais les récits contradictoires des bourreaux et l’absence de corps des Roumanov entraînent de nombreuses rumeurs. En 1920, une femme polonaise allemande du nom de Franziska Schanzkowska déclare être la princesse Anastasia Nikolaevna de Russie, fille du Tsar Nicholas II. Jusqu’à sa mort, celle qui se fera appeler Ana Anderson prétend être l’héritière russe. Et pourtant, des restes des corps des Roumanov retrouvés ont permis de comparer les ADN : les cinq corps retrouvés étaient bien ceux de la famille du Tsar et Ana Anderson n’était absolument pas la princesse Anastasia. Le mystère de la mort d’Anastasia était résolu.

Crédits photo (Domaine Public) : Boissonnas et Eggler, St. Petersburg, Nevsky 24. – Bain News Service, publisher.

6. Les feux follets

Si on sait aujourd’hui qu’il y a une explication rationnelle a ce phénomène, on a longtemps cru (et à raison hein, ça fout quand même un peu la chienne) que ces lumières qui flottaient au-dessus des marécages et des marais étaient les esprits de personnes qui n’arrivaient pas à partir et erraient sur la Terre. On s’est finalement aperçu qu’il s’agissait en fait d’un phénomène naturelle : la matière en décomposition dans les marais est submergée, sans exposition à l’air, ce qui crée un « gaz des marais » composé notamment de méthane, dioxyde de carbone, azote, phosphines et autre produits chimiques. Ce gaz, lorsque lui est exposé à l’air libre, peut s’enflammer, provoquant ainsi des lumières qui scintillent comme les feux follets.

7. La malédiction du triangle des Bermudes

Des océanographes britanniques se sont penchés sur la question de cette zone où la malchance a atteint un high level. Et ils ont rejeté les hypothèses de type extraterrestres, monstres marins, cité perdue, champ magnétique et bulles de méthane. D’après leurs recherches, les accidents seraient liés à des vagues de taille anormalement importantes (genre plus de 18 mètres voire jusqu’à 30 mètres), mesurées par des satellites. Quand un bateau est soulevé par une telle vague, il est ensuite happé lorsqu’il retombe et peut donc se casser en deux puis couler en quelques minutes. Ces vagues seraient provoquées par des orages au sud et au nord, orages qui expliqueraient aussi les disparitions d’avions qui, d’après les déclarations des garde-côtes américains, ne seraient pas plus fréquentes que dans d’autres régions du monde.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Danilo94

8. La colonie perdue d'Amérique

Cette histoire qui a inspiré Stephen King pour sa série télévisée Storm of the Century ou encore les scénaristes de la 6e saison d’American Horror Story a en fait une explication très logique. Au 16e siècle, des colons britanniques tentent de s’installer sur une île au large de la côte Est des États-Unis nommée Roanoke. Fautes de ressources pour vivre, plusieurs membres partent en expédition pour trouver du ravitaillement. Lorsqu’ils reviennent sur l’île trois ans plus tard, il trouve l’endroit désert, sans traces ni de vie, ni de mort, avec pour seul indice l’inscription « Croatoan » gravée sur un arbre. De nombreuses théories ont été évoquées pour expliquer ce mystère mais il s’avère qu’en fait, les colons seraient simplement partis vivre sur une île voisine, Hatteras, avec le peuple indigène qui occupait l’île, les Croatoans, à cause du manque de bouffe.

9. Le monstre du Loch-Ness

Monstre marin ou dinosaure survivant vaillamment ? Aucun des deux. Pas non plus de poisson-chat gigantesque, d’esturgeon ou de requin du Groenland. Une équipe de chercheurs Néo-Zélandais a analysé tous les ADN des organismes vivant dans les eaux du Loch Ness et ont conclu qu’il n’y avait pas d’ADN inconnue. Par contre, ils sont trouvé de l’ADN d’anguille. Et l’une de ces espèces, le congre européen, vit en effet dans le Loch Ness. Ces petites bêtes peuvent faire jusqu’à 2,5 mètres de long et peser jusqu’à 30 kilos. Pour vous consoler, je peux vous proposer une petite louche monstre du Loch Ness trop kiki. C’est mieux que rien.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : StaraBlazkova at Czech Wikipedia

10. Le Yéti

On a tous déjà entendu l’histoire de cet animal qui est un mix étrange entre singe, ours et géant avec des pieds grands comme deux The Rock et qui vivrait dans les montagnes de l’Himalaya. Sauf qu’en 2016, une équipe de tournage de documentaires ont collecté des échantillons de « Yéti » (cheveux, poils, os, excréments) qu’ils ont donné à des scientifiques pour les faire analyser. Il s’est avéré qu’ils appartenaient tous à des ours bruns ou des ours noirs de l’Himalaya. Bref, comme pour le monstre du Loch Ness, les gens qui ont vus ces monstres ont très vraisemblablement confondu un animal avec un truc fantastique lié à leur culture. C’est bête parce qu’ils avaient l’air super mims le yéti. Dans le dessin-animé en tout cas. Choquée, déçue.

On a peut-être résolu ces histoires-là mais en attendant, on a les mystères non-résolus du 21e siècle et les choses que les scientifiques ne peuvent pas expliquer. Les frissons.

Sources : Le Parisien, Ranker, Geo, BFMTV, GentSide, Positivr, Fredzone.