Tout va trop vite dans ce monde qui est le nôtre : le TGV, l’évolution de la technologie, la fin du plat de frites à la cantoche ainsi que la déprogrammation de nos séries favorites afin de permettre à certaines plateformes de streaming de produire plus de drames pour adolescents qui se ressemblent tous (gratos comme attaque, mais pas complètement fausse). Mais ce n’est pas le sujet mes chers amis, puisqu’aujourd’hui nous allons nous pencher sur ces technologies du futur sur lesquelles des chercheurs travaillent au moment où j’écris ces lignes et qui devraient vraiment nous inquiéter.

1. Les robots sexuels

En terme de trucs assez flippants, le futur de la sexualité robotique émerge de plus en plus sérieusement. C’est le cas des sex-robots « Harmony » comme le révèle l’article de lovely-secret, qui en plus de pouvoir être utilisés dans un but sexuel sont dotés d’intelligence artificielle. « Ils apprennent, comprennent, se souviennent ». Bien que nous n’en soyons qu’aux prémisses du sujet, on peut décemment trouver cela assez particulier quand même.

Même si en vrai on vous a déjà listé les raisons de coucher avec un robot.

Crédits photo (Domaine Public) : Dollfriend

2. Les voitures entièrement autonomes

Si plusieurs modèles arrivent, on est sur un fonctionnement semi-autonome. Le souci d’une intelligence artificielle qui prendrait vraiment TOUTES les décisions pourrait causer des soucis d’éthique dont certains sont déjà présents et auxquels les ingénieurs sont confrontés. Par exemple, votre voiture avance au moment où deux personnes traversent la rue : une vieille dame et un enfant. L’arrêt d’urgence n’étant pas possible dans ce cas de figure, qui la voiture doit-elle écraser ? C’est précisément le genre de choses qui peuvent bloquer l’évolution de ces intelligences artificielles car, même si nous sommes en mesures de leur donner une directive à suivre dans ce cas de figure, le voulons-nous vraiment ? Passer ce stade du « contrôle absolu » de la machine peut littéralement donner des frissons, sans parler, encore une fois, des hacks potentiels.

3. L'art des machines

Vous avez probablement entendu parler d’intelligences artificielles qui créent de nouveaux morceaux des Beatles en ayant enregistré tout leur catalogue, de tableaux entièrement générés par ordinateur, d’histoires écrites par un script qui choisit arbitrairement comment construire son récit… Quelle place va garder l’humain dans la création artistique si on ouvre cette porte à la création générée automatiquement ? Cette peinture par exemple, entièrement créée par une machine a été vendue 432 500$ aux enchères, et c’est quand même peu rassurant.

4. L'intelligence artificielle des défunts

C’est Microsoft qui a récemment déposé un brevet pour créer un Chatbot (IA avec laquelle vous pouvez dialoguer à l’écrit) qui serait basé sur une personne de votre entourage décédée (ou non d’ailleurs, mais c’est le but principal visiblement). En utilisant les données de la personne, l’IA va créer une « copie » de celle ci et dialoguer avec ce qui lui semble le plus proche de ce qu’aurait pu répondre ladite personne. C’est un problème d’éthique assez conséquent qui se pose ici, dans le sens où il faut d’abord statuer sur le fait que les droits numériques d’une personne décédée doivent ou ne doivent pas être utilisé à ce genre de fins. Complexe et malaisant.

D’aucuns diraient que ça ressemble à un épisode de Blackmirror dans la vraie vie.

5. Les "preneurs de décisions"

Moi le premier, je suis le genre de mecs chiants qui n’a toujours pas choisi son plat au resto quand le serveur vient prendre la commande pour la deuxième fois. Pour autant, laisser une intelligence artificielle choisir pour moi me fait un peu flipper. Parce que les géants du web qui connaissent tout de nos vies tendent à nous proposer ce genre de choses et c’est déjà le cas sur certaines app en terme d’influence : qui allez vous dater car l’algorithme choisi pour vous les profils qu’on vous propose, pour qui allez vous voter car les articles qui arrivent sur votre téléphone sont déjà orientés sur un candidat… Bref, de quoi remettre en question la notion de libre arbitre et c’est quand même assez terrifiant.

6. Les drones tueurs

En terme d’armement et d’évolution des forces armées, on garde secret pas mal de choses. Alors que les armes bactériologiques avaient été pendant un temps le centre de l’attention sur ce domaine, aujourd’hui on commence à parler de drones de guerre. En fonctionnant comme un essaim d’insectes, plusieurs drones inter-connectés pourraient fonctionner ensemble sur une zone de conflit. En armant ces machines d’armes à feu ou d’explosifs cela pourrait permettre des attaques coordonnées à distance et particulièrement meurtrières. Extrêmement flippant, vous en conviendrez.

7. Les bébés sur mesure

Ceux qui ont vu le film « Bienvenue à Gattaca » comprendront peut-être mieux les penchants que cette pratique des « designer babies » pourrait amener. L’idée est de sélectionner génétiquement certains aspects physiques ou mentaux de votre futur enfant en ajoutant ou enlevant certains gênes ou en sélectionnant directement un embryon dans un large panel. C’est bien le côté « naturellement hasardeux » de la naissance qui est entièrement amputé ici et les recherches avancent plutôt rapidement. Si on peut enlever certains gênes liés à des maladies ou ce genre de choses grâce à cette technique, est-ce que cela ne revient quand même pas trop à jouer à Dieu ?

8. La cryogénie

Ça fait des années que le truc existe partiellement, dans le sens où on peut se faire congeler, le souci c’est qu’on ne sait pas encore se faire décongeler. Mais si on y arrivait, il est probable que ça foute un peu le bordel quand même, la surpopulation du futur n’aura peut-être pas de quoi s’occuper des « gens du passé » que nous sommes. Dans le comics Transmetropolitan, les gens qui se réveillent des centaines d’années après leur cryogénie perdent pour la plupart la tête, ne reconnaissant pas le monde dans lequel ils se trouvent, n’ayant aucun code auquel se raccrocher. C’est tout à fait plausible quand on y pense, et ça fait peur.

9. Les interfaces cerveau-machine

Aussi appelée interface neuronale directe, ce système permet grossièrement une communication directe entre le cerveau et un ordinateur par envoi de signaux électriques émis par le cerveau. Ça fait très film de science-fiction, pourtant c’est en bonne voie et on assiste déjà à certaines expériences concluantes. Cela pourrait (et l’idée est louable) permettre de remplacer des membres amputés, aider des personnes à mobilité réduites à se déplacer plus facilement et ce genre de choses, mais on peut vite imaginer les débordements qu’une telle technologie pourrait donner si elle est avancée. L’autre problème, qui peut d’ailleurs devenir général à la plupart des inventions de ce top, est axé sur les différentes techniques de hacking et les dégâts qu’elles pourraient causer sur de telles technologies.

10. Les maisons connectées

On dit souvent que les Simpsons prédisent l’avenir, et un épisode particulier d’Halloween montre comment la maison connectée de la sympathique famille s’éprend d’amour pour Marge et tente d’assassiner le reste de la famille. C’est extrapolé bien évidemment. Pour autant, les maisons intelligentes (ou à une moindre mesure les assistants ménagers) qui vous « espionnent pour votre bien », puisque c’est leur manière d’enregistrer vos habitudes et de s’adapter par la suite à votre mode de vie, détiennent bon nombre d’informations sur vos vies privées. Le principe du « Always on » est alors assez effrayant dans le sens où l’écoute et l’observation sont continues. Et bien que les fabricants se défendent d’utiliser vos données (ce que je n’ai pas le pouvoir de confirmer ou de contredire) c’est encore une fois ici le problème du hack qui peut donner de terribles conséquences : chantage, surveillance en vue d’un cambriolage, partage de votre vie privée… Bref, à chacun de se faire une opinion sur l’avenir de nos maisons.

Le sujet est intéressant et je vous laisse débattre (calmement les copains) dans les commentaires car il est avant tout libre à la vision de chacun. En attendant, si vous voulez voir d’autres trucs dans le même domaine, vous pouvez aller voir les robots les plus flippants du monde ou les signes qu’on est déjà dans Cyberpunk, c’est tout aussi effrayant.

Sources : Tom’s Guide, Médium, Ranker, Forbes.