Un peu comme ces mystères toujours pas résolus et ces trucs que le science n’explique pas, notre histoire est pavée de trucs dont on ne connaîtra jamais le secret (et aussi de guerres, de pandémies et de cadeaux de Noël pourris mais ça c’est une autre histoire)(histoire mdr t’as capté ?). Si jamais vous avez du temps à perdre, genre pendant le réveillon par exemple, vous pouvez tenter de vous lancer sur les pistes proposées par les utilisateurs de Reddit. Histoire de passer un vrai bon moment. Hein. Allez.

1. Les infos qu'il y avait dans la bibliothèque d'Alexandrie

En 290 av. J-C environ, le général Ptolémée, suite à la mort d’Alexandre Le Grand, décide de doter la ville d’Alexandrie, en Égypte, d’une bibliothèque qui rassemblera tous les savoirs du monde sous forme de rouleaux de papyrus. Elle a compté jusqu’à 700 000 ouvrages dans toutes les langues connues. Mais la bibliothèque fut finalement entièrement détruite. Aujourd’hui, tous les papyrus qu’elle abritait ont disparu, ce qui rend impossible de savoir ce qu’ils contenaient, et l’on ne connaît toujours pas l’emplacement de cette bibliothèque, ni qui est le responsable de sa destruction (on a des pistes, genre Jules César ou un séisme, mais rien n’est sûr). Bref, si vous avez des infos, faites circuler.

Crédits photo (Domaine Public) : O. Von Corven

2. Les derniers mots d'Einstein

Le 17 avril 1955, une rupture d’anévrisme cause une hémorragie interne à Albert Einstein. Têtu comme il est, notre scientifique préféré refuse la chirurgie pour « aller quand il veut ». Évidemment, il va mourir, vous vous en doutez, sinon on aurait déjà des voitures volantes aujourd’hui. Mais avant de lâcher son dernier soupir, Einstein a donné ses derniers mots à l’infirmière qui s’occupait de lui. Le problème, c’est que la pauvre femme qui ne parlait pas allemand n’a absolument rien capté. La résolution des mystères scientifiques de notre siècle dépendent donc d’une meuf qui a mal choisi sa LV2.

Crédits photo (Domaine Public) : Photograph by Oren Jack Turner, Princeton, N.J.

3. Ce qu'il y avait avant le Big Bang

Grâce à de nombreuses théories (que je ne vais clairement pas vous expliquer ici parce que flemme, allez vous renseigner aussi en fait), on est à peu près capables d’expliquer le Big Bang et ses conséquences, même si pas mal de doutes et de zones de flou sont encore bien présents. Ce dont on est moins sûr, c’est ce qu’il y avait avant lui. Car pour que notre univers soit créé, il devait bien y avoir des trucs qui existaient déjà sur place avant que les choses ne tournent mal et qu’on débarque. Mais quelles choses ??? Il y a des chances qu’on soit bien morts avant de comprendre, si je peux être honnête avec vous.

4. L'endroit où Gengis Khan a été enterré

Gengis Khan, c’est ce mec dont on ne sait pas trop si on doit le trouver classe parce qu’il a fondé l’empire mongole au 13e siècle, le plus vaste empire de tous les temps, ou si on doit en avoir peur parce qu’il a quand même tué pas mal de gens et conquis beaucoup de territoires pour en arriver là. Mais ce qui nous intéresse, c’est qu’en 1226 (ça remonte hein), Gengis Khan chute de cheval et succombe à ses blessures un an plus tard. Et c’est là que ça se complique. Le corps de l’empereur est ramené en Mongolie par un cortège qui tue tous témoins de la scène sur son passage. Un tombeau est érigé par l’équipe pour y mettre le corps du défunt, probablement dans les montagnes de Burkhan Khaldun, ses préférées, qui seraient aussi son lieu de naissance. Puis tout le cortège se tue pour que le secret de l’emplacement du tombeau ne soit jamais révélé. Aujourd’hui, il faut une autorisation spéciale du gouvernement pour s’approcher de ces montagnes. Ça déconne pas là-bas.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

5. L'identité de la personne qui a dénoncé la famille d'Anne Frank

En même temps, un gueux/une gueuse pareil ne peut qu’avoir envie de s’enterrer après un geste aussi immonde que celui de dénoncer une famille juive qui se cachait des Allemands durant le Seconde Guerre Mondiale. Beaucoup trop d’hypothèses ont circulé sur l’identité de cette personne (en même temps c’est pas étonnant vu le nombre de connards à l’époque), mais aucune de ces pistes ne sortaient vraiment du lot. Récemment, on a pensé à Ans van Dijk, une femme juive qui a dénoncé près de 145 personnes après avoir été arrêtée par les SS en 1943 (oui, oui, sacré connasse) et qui a été exécutée en 1948 pour avoir collaboré avec les Nazis. Mais les preuves seraient insuffisantes pour l’accabler, donc comme vous l’imaginez, c’est toujours le bourbier.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : IISG

6. L'identité du meurtrier dans l'affaire du petit Grégory

Je ne vais pas vous refaire l’histoire parce que vous la connaissez sûrement (parce que vous avez lu des articles, vu le documentaire sur Netflix, regardé la série sur TF1 ou parce qu’il faisait partie de votre famille, je ne veux pas savoir). 37 ans après le meurtre, qui a eu lieu dans les Vosges le 16 octobre 1984, on ne connaît toujours pas le mobile du crime, ni le contexte, ni l’identité de l’auteur. Vu le nombre de rebondissements, de fausses pistes mais aussi de morts dans cette affaire, on ne sait pas non plus si un jour, on trouvera vraiment celui qui a tué le petit Grégory.

Crédits photo (CC0 1.0) : Le Corbeau dans l'affaire de l'assassinat du petit Grégory

7. L'identité du meurtrier d'Hinterkaifeck

Dans cette nouvelle sombre histoire de meurtre, la plus énigmatique d’Allemagne, six habitants de la ferme d’Hinterkaifeck, en Bavière, ont été assassinés à coups de pioche le 31 mars 1922. Un père, une mère, leur fille, et leur petite-fille ont tous été attirés un par un dans la grange pour être assassinés avant que le tueur ne se rende dans la maison et tue également le petit-fils et la nouvelle femme de ménage, arrivée le jour-même. Quelques jours auparavant, le père de famille avait déjà trouvé des éléments suspects comme des bruits dans le grenier, la disparition des clés de la maison ou l’apparition d’un journal inhabituel. Six mois auparavant, l’ancienne femme de ménage avait quitté les lieux, soi-disant hantés. Plusieurs personnes ont été suspectées comme le premier mari de la fille, mort lors de la Première guerre mondiale mais donc le corps n’a jamais été retrouvé, ou encore un voisin et amant de cette même fille. Le plus glauque dans tout ça, c’est que le ou les assassins sont restés plusieurs jours sur les lieux après le crime puisqu’il(s) a/ont nourri les bêtes et fait un feu dans la cheminée. J’ai les chocottes.

Crédits photo (Creative Commons) : Andreas Biegleder

8. La raison de la disparition de l'équipage du Mary Céleste

Ce bateau américain a été découvert au large des Açores, près du Portugal, en décembre 1872, un peu endommagé mais toujours en état de naviguer. Ce qui rend son histoire mystérieuse, c’est la disparition de son équipage entier, puisque le bateau a été retrouvé vide de toute forme de vie humaine. De nombreuses spéculations et rumeurs ont été énoncées sur les raisons de la disparition des 10 personnes qui avaient embarqué, comme un meutre, la crainte d’une explosion, une mutinerie, une épidémie, une trombe d’eau, l’attaque d’un calamar géant ou même des expériences mystiques. Mais aucune ne s’est avérée plus plausible que les autres, d’autant plus que les corps n’ont pas été retrouvés. Mais peut-être que si on mettait Scooby-Doo et sa team sur le dossier, on arriverait à quelque chose, qui sait ?

Crédits photo (Domaine Public) : Unconfirmed, possibly Honore Pellegrin (1800–c.1870). This speculative attribution is suggested in Paul Begg: Mary Celeste: The Greatest Mystery of the Sea. Longmans Education Ltd, Harlow (UK) 2007. Plate 2

9. L'histoire de la disparition des cinq enfants Sodder

Décidément, il y a des meurtriers qui aiment rendre ça compliqué. Cette histoire est un peu l’affaire Grégory des Américains. En 1945, la veille de Noël, George et Jennie Sodder sont réveillés par un incendie dans leur maison de Fayetteville, en Virginie-Occidentale, aux États-Unis, vers 1h du matin. Quatre de leurs enfants parviennent à s’échapper mais les cinq autres qui dormaient dans deux chambre à l’étage restent à l’intérieur. Toutes les solutions sont envisagées pour les sauver mais l’escalier est en feu, l’échelle a disparu, le service des incendies ne répond pas et les pompiers n’arrivent que 7h après le début de l’incendie alors qu’ils sont à 4km. Si la maison a été complètement calcinée, aucun reste des cinq enfants, pas mêmes des os, n’ont été retrouvés alors même que le feu n’était pas assez puissant pour les détruire. De nombreux éléments troublants survenus avant l’incendie ont complexifié l’affaire et plusieurs pistes ont été évoquées : enlèvement des enfants, conflit politique lié au père qui était un immigré italien vouant une haine à Mussolini… Aujourd’hui il ne reste plus qu’une des filles de George et Jennie, Sylvia, qui avait 2 ans lors de la tragédie, et le mystère autour de cette histoire est loin d’être élucidé.

Crédits photo (Creative Commons) : Daniel Case

10. Les dessous de l'affaire Taman Shud

Ce meurtre (et oui encore) est considéré comme l’un des plus grands mystères australiens. Le 1er décembre 1948, un cadavre d’homme est découvert sur la plage de Somerton, près d’Adélaïde, dans le sud de l’Australie. Mais personne ne peut l’identifier. Le seul indice est l’inscription « Tamam Shud » (ou « Taman Shud », version mal orthographiée par la presse) qui signifie « Terminé » en persan, retrouvée sur un bout de papier dans la poche de l’homme et aussi présente sur la dernière page d’un livre de poèmes. Plus tard, lorsque ce livre dont les mots avaient été arrachés est retrouvé, un code secret inscrit au dos du livre vient complexifier l’affaire. Les pistes évoquées sont nombreuses (histoire liée à la guerre froide, passion amoureuse,…) mais malgré la mise à contribution de nombreux services internationaux, personne n’est parvenu à identifier l’inconnu ni à connaître les raisons de sa mort.

11. La véritable identité de Jack l'Éventreur

L’identité du célèbre serial killer de Londres de 1888 n’a toujours pas été découverte (et ne le sera jamais puisqu’il est mort). L’affaire commence en septembre 1888 lorsque la Central News de Londres reçoit une lettre d’un homme qui signe Jack L’Éventreur et qui s’accuse des cinq meurtres survenus dans le district londonien très pauvre de Whitechapel, d’août à novembre 1888. Les victimes sont cinq prostituées dont la gorge a été tranchée et qui ont subi des mutilations abdominales permettant d’extraire leurs organes internes (trop miam). D’autres meurtres ont également pu être commis par le même homme comme le pensaient certains observateurs mais rien n’a pu être prouvé. Au total, près de 2000 personnes ont été interrogées, et une centaine de personnes suspectées. Et aujourd’hui, on ne sait toujours pas qui il est. Les frissons.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

12. Le lieu de disparition du vol Malaysia Airlines 370

En 2014, le vol Malaysia Airlines 370 qui reliait Kuala Lumpur, en Malaisie, à Pékin, en Chine, disparaît avec 239 personnes à bord. Ce que l’on sait de ce grand mystère de l’aviation civile, c’est que l’avion a quitté les radars vietnamiens au bout d’1h19 de vol pour prendre sans raison la direction du sud de l’Océan Indien où il a été localisé pour la dernière fois par des satellites. Depuis, plus aucune trace de l’avion à part un flaperon retrouvé un an plus tard sur l’Île de la Réunion. Malgré les nombreux navires internationaux mobilisés sur le dossier, l’avion n’a toujours pas été retrouvé. De nombreuses hypothèses ont été soulevées pour tenter d’expliquer la disparition de l’engin comme un crash volontaire, un acte terroriste, un détournement pour cause humanitaire ou même un incident technique. Mais aucune ne semble vraiment se dégager et les recherches n’avancent toujours pas.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Soerfm

13. Le contenu du manuscrit de Voynich

109 ans après sa découverte dans une bibliothèque jésuite par Wilfrid M. Voynich, à Frascati, près de Rome, le manuscrit de Voynich reste un mystère (comme Martin) pour tout le monde, notamment à cause de ce qu’il comporte. On y trouve en effet des textes à l’écriture indéchiffrable dans une langue inconnue, ainsi que des illustrations, notamment sur les plantes, la biologie, l’astronomie ou la pharmacie. L’intelligence artificielle est aujourd’hui utilisée pour tenter de déchiffrer ce livre vieux de plus 600 ans. Certains avancent que cela pourrait être de l’hébreu mais nous on pense très honnêtement que c’est du sindarin comme dans Le Hobbit.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

14. Les raisons de l'épidémie de peste dansante de 1518

Ce mystère fait carrément flipper. En 1518 (mais vous le saviez parce que vous êtes trop intelligents), la ville de Strasbourg a vu ses habitants se mettre à danser pendant des jours et des jours sans s’arrêter jusqu’à mourir d’épuisement, de crise cardiaque ou d’AVC. Tout a commencé lorsqu’une femme, Frau Troffea, a été prise d’une manie dansante et s’est mise à danser dans les rues pendant 4 à 6 jours. En une semaine, ils étaient 34 habitants à danser et près de 400 en un mois, sans aucune explication. Pour remédier à cette maladie causée, d’après les médecins, par un « sang trop chaud », les autorités avaient installé une scène pour que les victimes puissent danser jour et nuit sans interruption jusqu’à l’épuisement. Après tout, un petit spectacle gratos, pourquoi pas.

Crédits photo (Domaine Public) : Pieter Brueghel l'Ancien

Ça vous a foutu la chienne ? Nous aussi, d’autant qu’on pourrait aussi citer les bandes manquantes du Watergate, la fin de l’âge de bronze, la cité perdue de l’Atlantide ou les géoglyphes de Nazca. Mais heureusement, il y a des trucs qu’on peut expliquer comme les mystères de l’humanité enfin résolus et les mystères célèbres qui ont une explication scientifique. Je peux lire le soulagement dans l’éclat de vos yeux.

Sources : Géo, Le Monde, Libération, National Geographic, Wikipédia.