Pour se déplacer d’un point A à un point B, des tas d’options sont possibles. On a plein de moyens de transport à disposition, de la bonne vieille Twingo au deltaplane en passant par les skis. Bref, y’a le choix. Maintenant, il y a forcément un moyen de locomotion que tu utilises plus souvent que les autres au quotidien, ne serait-ce que pour aller au taf. Eh bien figure-toi que cette habitude en dit long sur ta personnalité. Je vais donc à présent te révéler ce que ton moyen de transport du quotidien veut dire de toi. Ça risque de ne pas toujours être agréable, mais la vie n’est généralement pas très agréable.

1. Le vélo

Tu as ce qu’on pourrait appeler une personnalité mi-belle, mi-moche. Mi-belle parce que ton empreinte carbone sur ce monde est réduite. Mi-moche parce que tu passes ton temps à griller des feux, à insulter des piétons et à péter des rétroviseurs de bagnoles car tu penses être le roi du monde sur ton vieux bicycle qui déraille au moindre dos d’âne. Sous couvert d’être un petit peu écolo, tu chies à la gueule du monde entier, et au fond c’est ce qui te rend attachiant (mais on a quand même bien envie de te faire bouffer ton antivol espèce d’enflure).

2. La voiture

Si la plupart de tes trajets se font au volant d’une voiture, c’est que tu es un peu monsieur/madame tout le monde. Attention, ça ne veut pas dire que tu n’as aucune personnalité ou que tu es inintéressant.e. Au contraire, cela signifie que tu es en phase avec ton époque et tes congénères. Bon après tu dis quand même des trucs un peu sans personnalité du genre : « Ouah mais Pulp Fiction c’est le meilleur film de la Terre ! » mais ne t’inquiète pas, c’est le signe que tu es quelqu’un de normal.

3. À pied

Contrairement aux cyclistes, tu ne profites pas de ton statut d’écolo pour emmerder la Terre entière. En revanche, tu ne fais que des mauvais choix dans la vie : tu envoies des dick pics à ta mère, tu te retiens d’uriner pendant 5 jours, tu manges du riz cru et tu oublies de payer tes impôts car tu es trop occupé à regarder Les 12 coups de midi animés par Jean-Luc. En somme, tu es quelqu’un qui inspire la pitié, la crainte, le dégoût, la nausée, la stupeur et encore un tout petit peu le dégoût derrière.

4. La moto

Ton animal totem est Johnny Halliday. D’ailleurs, tu ne peux pas t’empêcher de sortir à tout bout de champ : « Eh, quand même, c’était un sacré gars Johnny » ou encore « Stade de France, 2009, quelle claque ! » Bref, tu ne penses qu’à Johnny, même quand tu fais tes courses, que tu fais l’amour à ton partenaire ou que tu opères quelqu’un (si tu es chirurgien bien évidemment). Il serait temps de passer à autre chose.

5. Le train

Toi, tu aimes profiter de la vie, que tu appelles la « dolce vita » avec un accent italien bien travaillé. Absolument rien ne te stresse et ton petit plaisir consiste à lire un Marc Levy dans ton carré famille tout en souriant avec bienveillance aux parents de l’enfant devant toi qui pleure depuis déjà une demi-heure. Ton rêve ? Épouser un contrôleur de la SNCF pour avoir les trajets gratuits à vie.

6. La trottinette électrique

En slalomant à toute berzingue entre les voitures, tes Airpods bien enfoncés dans les oreilles, tu réfléchis à ton douzième projet de start-up qui, comme les onze premiers, n’aboutira jamais. Heureusement, ton prof de marketing t’a appris qu’il ne fallait pas avoir peur de l’échec. Alors tu fonces, le sourire aux lèvres, vers un nouveau refus de ton banquier de t’accorder un prêt pour fonder cette entreprise de location de brosses à dents. Quelle idée de merde quand même.

7. Le bus

En société, tu es le genre de joyeux luron qui raconte à qui mieux mieux que « la vie est une fête ». Une fois seul.e chez toi, en revanche, c’est une toute autre histoire : tu passes ton temps à pleurer en stalkant ton ex qui s’est remarié.e et qui a eu trois enfants depuis votre séparation. En plus tu n’es jamais vraiment sorti.e avec, vous vous êtes juste tenu la main en quatrième. Ressaisis-toi.

8. Le métro

Tu es de loin la plus belle personne qui ait jamais existé sur cette planète. Chez toi, tout est parfait : le physique, le mental, mais aussi l’odeur et les articulations (d’ailleurs tu sens bon des coudes et les gens t’aiment pour ça). Si je devais épouser quelqu’un dans cette liste, ce serait toi, mais malheureusement je ne sais pas faire de signature alors le mariage m’est interdit.

9. Le tramway

Il ne faut pas te chercher car tu es capable de démarrer au quart de tour. La dernière fois que quelqu’un t’a demandé l’heure, tu lui as fait bouffer ses rotules alors qu’il avait été super sympa. Oui mais voilà, il n’avait qu’à pas porter un pantacourt, c’est bien fait pour sa tronche.

10. Le bateau

Tu es riche. Mais vraiment. Tu transpires la richesse. Au sens propre. C’est-à-dire que sous tes aisselles coulent des pièces de 10 euros dès l’instant où la température extérieure excède les 25 degrés. Bon après c’est pas hyper pratique les pièces de 10 euros dans la mesure où ton boulanger ne les accepte pas. Du coup tes pièces tu peux te les foutre où je pense, ça fera une tirelire.

11. Le monocycle

Le système scolaire français n’était pas fait pour toi. Les profs, les règles, les devoirs, l’hygiène corporelle, tu n’y comprends rien. D’ailleurs tu ne sais même pas lire, je ne sais pas pourquoi j’écris ces lignes car tu ne les comprendras jamais. Sympa ton sarouel, au passage.

12. Le dirigeable

À défaut d’être une personne intelligente, tu as mis ta créativité au service de tes inventions. En effet, tu as inventé des tas de trucs, comme les t-shirt liquides, les aliments qui périment avant la date de péremption, les volets transparents, les chips goût pain, les lits sous-perposés, le pain goût chips, les chiens et la lettre « greugk ». C’est pas mal. Tu peux être fier.e de toi.

Ça me rappelle cette histoire d’un ancien collègue cycliste qui avait écrit le top 100 des connards à vélo et que tous les cyclistes l’ont mal pris parce qu’ils n’avaient pas compris. On fait un drôle de métier quand même.