Il y a parfois des livres qui vous marquent grâce à une histoire captivante, une ambiance singulière, une écriture magnifique ou des personnages emblématiques. Chacun peut trouver des auteurs qui lui parlent et c’est ce qui fait la richesse de la littérature. Mais si vous cherchez un bouquin qui vous fera rire aux éclats, la saga du Guide du voyageur intergalactique du regretté Douglas Adams regorge de scènes mémorables, de répliques cultes et de situations complètement absurdes (pour peu que vous ne soyez pas insensible à ce type d’humour). La série fait d’ailleurs partie des meilleurs livres de science-fiction à lire avant de mourir. On a donc décidé de vous rappeler quelques citations de l’auteur qui avait écrit la « meilleure trilogie en cinq volumes ».

1. "Durant un moment, il ne se produisit rien. Puis, au bout d'une seconde à peu près, il continua de ne rien se produire."

Comprenez bien que l’histoire du « Guide du voyageur intergalactique » (H2G2 pour les aficionados) est une ode absurde aux oeuvres de science fiction. Tout est prétexte à devenir une blague et dénoncer la stupidité et le non sens de notre monde au travers de planètes imaginaires. L’oeuvre est devenue une source d’inspiration pour beaucoup, beaucoup d’autres telles que Futurama ou Rick et Morty en passant par Big Bang Theory.

2. "Tout ce qui existe dans le monde à votre naissance est normal et ordinaire. Tout ce qui est inventé entre vos 15 et 35 ans est nouveau, excitant et révolutionnaire. Tout ce qui est inventé après vos 35 ans va à l'encontre de l'ordre naturel des choses."

La meilleure définition de « vieillir » et « boomer »

3. "Elle ne va franchement pas vous plaire. La réponse à la grande question de la vie, de l'univers et du reste c'est ... 42."

C’est de la « bouche » d’un ordinateur super intelligent que sort cette fameuse réponse. Cette célèbre réplique reprise de nombreuses fois peut d’ailleurs être trouvée sur Google en cherchant « meaning of life and universe » et c’est également de là que tient son nom « l’école 42 » du créateur de Free Xavier Niel.

4. "Arthur - Tu sais, remarqua Arthur, c'est en de tels moments, quand je me retrouve coincé dans un sas vogon en compagnie d'un natif de Belelgeuse, au seuil d'une mort imminente par asphyxie dans les profondeurs de l'espace, que je regrette de ne pas avoir écouté ce que me disait ma mère quand j'étais petit.

Ford – Eh bien, que te disait-elle ?

Arthur – Je sais pas. J’ai pas écouté. »

De l’importance d’écouter sa mère

5. "En résumé, il est un fait patent, que ceux-là mêmes qui ont le plus envie de gouverner les gens sont, ipso facto, les moins aptes à le faire. Pour résumer le résumé : quiconque est capable de parvenir à se faire élire président ne devrait à aucun prix être laissé libre d’exercer cette fonction. Pour résumer le résumé du résumé : les gens sont un vrai souci."

Meilleur résumé possible de l’humanité

6. "Il y a une théorie qui dit que si un jour on découvre à quoi sert l’univers et pourquoi il est là, il disparaîtra immédiatement pour être remplacé par quelque chose d’encore plus bizarre et inexplicable. Une autre théorie dit que cela s’est déjà passé."

À ce jour, la seule théorie compréhensible sur l’univers

7. "Il m’a semblé que toute civilisation qui avait perdu la tête au point d’avoir besoin d’inclure un mode d’emploi dans une pochette de cure-dents n’était plus une civilisation dans laquelle je pouvais continuer à vivre en gardant ma santé mentale."

L’humanité dans toute sa splendeur

8. "- La science a certes quelques magnifiques réussites à son actif mais à tout prendre, je préfère de loin être heureux plutôt qu’avoir raison.

— Et l’êtes-vous ?

— Non. C’est là bien sûr tout le problème. »

L’histoire de la vie.

9. "Il y avait à peu près trois autres clients dans la salle, installés aux tables devant une bière. À peu près trois. Certains vous auraient dit qu’ils étaient trois, exactement, mais ce n’était pas le genre de la maison, pas le genre d’établissement où l’on se sent des envies d’être précis à ce point."

La meilleure narration du monde, c’est tout

10. "Le truc, pour voler, c'est de se jeter au sol et de rater son coup."

Mémoire collective des oiseaux

11. "Les navires tenait en l'air exactement de la même manière que les briques ne tiennent pas."

Le sens de la métaphore

12. "Au commencement l’univers fut créé. Ce qui mit en colère beaucoup de gens et fut considéré comme étant une mauvaise idée."

De loin la meilleure explication qu’on peut donner

13. "Ford - Oh ! J'ai déjà entendu pire ! remarqua Ford : tenez, j'ai lu l'histoire d'une vague planète de la septième dimension qui servait de boule dans une partie de billard intergalactique. Eh bien, on l'a blousée direct dans un trou noir. Dix milliards de morts.

Mella – C’est dingue, s’exclama Mella.

Ford – Ouais. Surtout que ça n’a marqué que trente points. »

Si vous vouliez savoir d’où vient le sac de planètes billes dans « Men in black »

14. "L'une des difficultés majeures soulevées par le voyage temporel n'est pas de devenir accidentellement son propre père ou mère. Devenir son propre père ou mère ne soulève normalement pas de difficultés que ne puisse surmonter une famille équilibrée et large d'esprit."

Le voyage temporel pour les nuls

15. "Une erreur commune que font les gens qui tentent de fabriquer quelque chose d'infaillible est de sous estimer l'ingéniosité des gens parfaitement cons."

De l’art de la stupidité. Celle-ci vous pouvez aussi la trouver dans les meilleurs euphémismes pour dire à quelqu’un qu’il est con.

Faites vous du bien, lisez H2G2 ou regardez le film, il est cool même s’il fait partie des films qui ont essayé de lancer une franchise mais se sont foirés.

Sources : Babelio, Le Figaro, Le Monde, Ouest France.