L’impitoyable monde du cinéma garde parfois ses mystères intacts, comme lorsque les studios envisagent de créer une nouvelle franchise à succès mais que l’idée meurt dans l’oeuf après la sortie d’un premier volet (raté ou non). S’il revient à chacun de juger si une franchise était justifiée dans la longue liste de celles existantes, certaines n’ont donc pas réussi le coup d’essai. Dans certains cas c’est un peu dommage et dans d’autres on aurait même préféré que le premier film ne sorte jamais.

1. Van Helsing (2004)

Difficile de passer après le « Dracula » de Coppola ou la multitude d’adaptations sur la rivalité entre le vampire le plus célèbre du monde et son antagoniste Van Helsing. Pourtant le projet était bien de lancer une nouvelle franchise avec aux commandes Stephen Sommers à qui on devait celle de « La Momie ». Même s’il a presque doublé son budget de 160 millions de dollars en terme de recettes au box-office, le studio avait des ambitions plus grandes et a décidé d’annuler toutes les suites. Au cas où vous vous le demanderiez, le film a aussi bien vieilli qu’un fromage conservé 10 ans sur le sol d’une forêt.

2. À la croisée des mondes : La Boussole d'or (2007)

L’époque dans laquelle est arrivé ce film était propice aux sagas adaptées d’œuvres littéraires. Après le succès du « Seigneur des anneaux » et « Harry Potter » on cherchait la nouvelle poule aux œufs d’or pour un public jeune. C’est le cas de « La boussole d’or » qui tentait de surfer sur le succès de l’adaptation de « Narnia » mais qui n’a pas réussi à remporter son pari. Les recettes au box-office n’ont pas validées les attentes et la suite a été abandonnée (jusqu’à ce que HBO reprenne l’adaptation sous forme de série).

3. Prince of Persia : les sables du temps (2010)

Disney ne réussit pas toujours ses projets, comme avec cette adaptation du célèbre jeu vidéo qui devait lancer une longue franchise dans l’idée de « Pirates des caraïbes ». Sans être vraiment un flop, le film n’a clairement pas obtenu les résultats escomptés par le studio. En réalité les 200 millions de budgets ont été remboursés par les 336 millions de recettes, mais Disney avait claqué beaucoup trop de thunes en promo et a finalement perdu de l’argent. Vous allez voir, c’est non seulement pas leur seul échec mais c’est surtout pas le pire.

4. Wild Wild West (1999)

Si pour certains il reste un bon film de l’enfance, Wild Wild West n’a pas réussi son coup en terme d’espérances de recettes. Lancé comme une nouvelle franchise avec Will Smith dans le rôle titre (comme Men In Black) les critiques ont été assez négatives pour tuer de potentielles suites au premier volet. Double échec pour Smith qui avait d’ailleurs refusé le rôle de Néo dans Matrix pour faire le film. Ouais, il y a des erreurs qui restent comme ces rôles refusés par des acteurs.

5. Super Mario Bros (1993)

Nous sommes en 1993 lorsque cette « adaptation » de Mario sort au cinéma. Rarement le mot « désastre » n’aura trouvé son sens autant que dans ce cas d’école dont l’excellente chronique « Crossed » consacre un épisode qui dit tout sur les nombreuses erreurs qui le composent. Bien que le film se termine sur un cliffhanger scandaleusement forcé, aucune suite n’a jamais vu le jour et franchement, c’est mieux comme ça parce que le film ne vole pas sa place dans les pires adaptations de jeux vidéo en films.

6. Green Lantern (2011)

Haha. Non sans déconner, non. Même Ryan Reynolds se moque allègrement du film dans les deux volets de Deadpool. Une horreur.

7. John Carter (2012)

Deuxième coup dur pour Disney que représente ce film dont, après mûre réflexion, je ne trouve rien de bien positif à dire. Un développement chaotique qui a gonflé le budget pour devenir l’un des plus gros flops de l’histoire. Critiques assassines, scores désastreux au box-office, mise en scène paresseuse… Bref, rien ne va dans ce film et non seulement l’idée de faire une suite a été abandonnée mais on a également envoyé toutes les copies de l’original sur Mars. Non c’est faux, mais ça aurait été une bonne chose.

8. The Lone Ranger (2013)

Le coup de massue, un an après l’échec de John Carter, Disney se viande littéralement avec cette nouvelle tentative de franchise. Sorte de « Pirates des caraïbes » avec des cowboys et des indiens, le film représente une perte de près de 190 millions de dollars pour le studio. Heureusement que Disney avait Marvel et Star Wars dans les cartons pour se refaire, parce que là c’était clairement mal barré pour eux. Et en même temps, même John Carter a plus de qualités que ce film c’est vous dire si c’est une sombre merde.

9. Le dernier maître de l'air (2010)

L’adaptation du dessin animé « Avatar : le dernier maître de l’air » avait été un nouveau coup dur pour son réalisateur M. Night Shyamalan. Déjà le film avait été obligé de changer de titre à cause du film « Avatar » de Cameron mais c’est surtout les critiques des fans et de la presse qui ne l’avaient pas épargné (alors que les recettes étaient dans une bonne moyenne). Du coup pas de suite pour ce film et toujours pas pour l’autre Avatar non plus d’ailleurs.

10. Le Guide du voyageur intergalactique (2001)

Injustice. Pas d’autres mots. Cette adaptation des livres les plus drôles du monde du regretté Douglas Adams n’était pourtant pas si mauvaise. Les critiques de la presse et des fans avaient d’ailleurs été assez tendres avec le film mais les scores au box-office n’étaient pas suffisants et toute suite a été écartée. En attendant vous pouvez toujours lire les bouquins qu’on appelle « la meilleure trilogie en cinq volumes », c’est vraiment très drôle.

Pour certains c’est quand même dommage, pour d’autres bah c’est mieux comme ça.

Sources : Cleveland, ScreenRant, Ranker.