Il y a des mascottes de marques que l’on connait bien parce qu’on a grandi avec elles. Elles étaient dans les pubs des années 90, ont été relookées dans les années 2000 et certaines continuent d’exister aujourd’hui. Malgré le temps qu’on a passé avec ces mascottes, il y en a pas mal dont on ne connaît même pas le prénom. Quel manque de politesse de notre part… Le moment des présentations est enfin arrivé !

1. Ulysse, le bonhomme Télérama

Le bonhomme qui juge les films et les spectacles dans les pages de Télérama s’appelait Ulysse. Son prénom est un petit clin d’oeil du créateur de la première version du personnage en 1950 car ce dernier s’appelait Omer, il a donc choisi le prénom du personnage de L’Odyssée. Depuis 2022, Ulysse est remplacé par un nouveau personnage : Pénélope (en hommage à Pénélope Bagieu qui en est la dessinatrice).

2. Didy, l'écureuil de la Caisse d'Epargne

En 1942, la Caisse d’Épargne organise un concours d’écriture de nouvelles ouvert aux prisonniers de guerre français en Allemagne dans le but de trouver un nouvel emblème pour l’entreprise. Un des contes, appelé « Didy et Rascassot », gagne le premier prix. Dans l’histoire, des soldats sont tourmentés par la faim et décident de manger un écureuil du nom de Didy mais au moment où ils creusent dans le tronc d’arbre pour débusquer l’animal, des centaines de noisettes s’en échappent. L’épargne de l’écureuil lui a donc sauvé la vie et ce personnage, présent sur le logo, est devenu la mascotte de la marque.

3. Crédito, la mascotte de Cetelem

En 2004, Cetelem lance un appel d’offre de 35 millions d’euros aux publicitaires français et c’est TBWA Paris qui propose le personnage de Crédito. Ils savent pertinemment qu’une icône de marque est nécessaire pour identifier un annonceur et c’est encore plus simple quand c’est un personnage anthropomorphique.

4. Bob, l'ours de Butagaz

L’ours bleu de Butagaz existe depuis 1969 mais ce n’est qu’en 2005 que la marque lui donne un nom. Ils choisissent BOB pour « Butagaz l’Ours Bleu », simple et efficace.

5. Ramsès, le chat de Feu Vert

Le chat de Feu Vert existe depuis plus de 15 ans mais tout le monde ne sait pas que son petit nom, c’est Ramsès. En 2021, Ramsès annonçait dans un spot publicitaire qu’il voulait prendre un congé « chabbatique » et qu’il allait donc disparaître des publicités pour la marque d’entretien automobile. En réalité, il n’est parti que pour mieux revenir en 2022, l’année des 50 ans de la marque.

6. Lila, la vache Milka

La vache Milka existe depuis 1972 et son prénom est Lila en référence à la couleur de ses taches. En 2014, un internaute demande à Milka sur Facebook le prénom de la vache, star de la marque, et c’est une des premières fois que le prénom du personnage est annoncé.

7. Cornelius (Corny) Rooster, le coq des Corn Flakes de Kellogg’s

Les Corn Flakes sont le tout premier produit de Kellogg’s à être commercialisé en 1906 mais la mascotte du coq n’arrive que bien plus tard, dans les années 50. Son nom est Cornélius Rooster (Cornélius le coq) mais on l’appelle « Corny ». Malin.

8. Oncle Sacasous, le monsieur Monopoly

À l’origine, la mascotte du Monopoly s’appelait « Rich Uncle Pennybags » dans sa version originale et « Oncle plein aux as » ou « Oncle Sacasous » dans sa version française. En tout cas, c’est le nom qui apparaissait dans les règles du jeu de société mais les gens l’ont toujours appelé « Mr Monopoly ». Après consultation des fans, Hasbro décide alors d’officiellement changer son nom en « Mr Monopoly ». C’est quand même beaucoup moins original.

9. Chip, le loup des Cookie Crisp

Depuis 2005, la mascotte des céréales Cookie Crisp est un loup du nom de Chip (pépite en anglais). Avant lui, la mascotte était un chien mais il s’appelait aussi Chip. Pas beaucoup d’imagination chez Nestlé.

10. Julius, le bonhomme Pringles

Le bonhomme dont on ne voit que la tête sur les boîtes de Pringles s’appelle Julius Pringles ou « Mister P ». La première version du logo a été dessinée en 1967 et a changé de nombreuses fois depuis. En 2020, la dernière version très épurée du logo n’a pas du tout plu aux fans qui réclament le retour de l’ancien Julius Pringles.

11. Dig'Em, la grenouille des Smacks

Le prénom de la mascotte des céréales Smacks n’a jamais été utilisé en France mais on peut le voir dans des campagnes de pub aux Etats-Unis. La grenouille s’appelle Dig’Em, ce qui signifie à peu près « creuse-dedans ».

12. Tux, le manchot de Linux

Tux le pingouin devient le logo officiel de Linux quand son créateur, Larry Ewing, remporte un concours organisé par le créateur de Linux en 1996. Son prénom, Tux, est le mot « tuxedo » raccourci et devient plus tard l’acronyme de Torvalds et UNIX.

On est bien content d’avoir appris à mieux les connaître !

Sources : Vive la pubLes EchosTéléramaButagazFuzzyduck