Avis à tous mes fans de Gossip Girl version régence anglaise sûrs : aujourd’hui, on va parler d’un sujet très sérieux. Encore plus sérieux que les erreurs repérées dans la série Les Chroniques des Bridgerton. Car si vous êtes là, c’est que comme beaucoup de fans de la série, vous avez (sûrement) aussi lu les livres et que vous avez été super méga ultra choqués des différences entre les bouquins et la série. On récapitule donc tout ça ici pour continuer d’être choqués ensemble.

Disclaimer : je n’ai pas lu les livres, perso, parce que j’attends qu’on me les offre à ma fête, donc s’il y a des imprécisions, dites-le-moi avec amour en commentaire et je corrigerai bien volontiers ça.

Saison 1

1. Marina n'apparaît pas dans le premier livre

Comme on va le voir après, beaucoup de personnages de la saison 1 ont été inventés par Netflix pour améliorer l’intrigue. En vérité, le nom de Marina n’apparaît que brièvement dans le tome 5 de la saga (donc beaucoup plus tard que dans la série), à travers des échanges de lettres entre Eloise et Philip Crane (mari de Marina qu’elle a épousé quand son frère George est mort, souvenez-vous).

Ce dernier apprend à Eloise que Marina était atteinte d’une maladie (qui était en fait une dépression) l’ayant poussée à se suicider en se jetant dans un lac en plein hiver. Bien qu’elle ait été sauvée par son mari, elle est finalement décédée des suites de cet accident, laissant Philip Crane veuf. Elle n’a donc qu’un rôle mineur dans les livres. De plus, elle est décrite comme une cousine éloignée des Bridgerton et non des Featherington comme cela est dit dans la série.

2. Certains personnages n'existent pas

Je vous le disais juste au-dessus : d’autres personnages présentés dans la saison 1 n’existent pas dans les livres. C’est notamment le cas de la couturière madame Delacroix, de la cantatrice Sienna Russo, du Prince Frederick, du couple Alice et Will Mondrich, mais aussi, de la Reine Charlotte. Si celle-ci a bien existé à l’époque de la régence anglaise, elle n’est quasiment pas mentionnée dans les livres. Tous ces personnages ont ainsi été ajoutés pour les besoins du scénario.

3. La Reine Charlotte n'a jamais missionné Eloise pour enquêter sur Lady Whistledown

Vous vous en doutez, si la Reine Charlotte n’existe pas, elle n’a pas pu demander à Eloise d’enquêter sur l’identité de Lady Whistledown. D’ailleurs, la fille Bridgerton n’est presque pas mentionnée dans le premier tome de la saga, et est surtout âgée de 17 ans et doit donc suivre des cours. Zéro time pour un projet d’enquête donc.

4. Daphne n'est pas du tout le diamant de la saison

Contrairement à ce qu’on nous a répété pendant toute la saison (ça va, on a compris qu’elle était merveilleuse Daphne), la première fille Bridgerton n’est pas si ouf que ça dans les livres. Elle galère même pas mal à se trouver un bon parti, car ses potentiels targets la voient surtout comme une bonne amie. Coucou la frienzone. C’est d’ailleurs la deuxième « saison » de Daphne, en réalité, puisqu’elle n’a trouvé personne lors de la première. Dans les livres, elle ne date donc jamais de prince et refuse quatre propositions à cause d’incompatibilité ou d’un âge trop élevé.

5. Le bégaiement de Simon existe toujours à l'âge adulte (et a son importance)

Dans la série, lorsque l’on se plonge dans le passé de Simon, on comprend qu’il a été rejeté par son père à cause de son bégaiement, mais que grâce à Lady Danbury qui l’a élevé, il a réussi à vaincre ce trouble. Mais dans les livres, malgré les efforts de la nurse qui l’a en réalité élevé, Madame Hopkins, le bégaiement de Simon réapparait à l’âge adulte. Ainsi, il quitte plusieurs de ses disputes avec Daphne par peur de bégayer. Ce complexe est aussi l’une des raisons pour laquelle il ne veut pas d’enfants : il a peur de transmettre son trouble à ses gosses. Et ça, ça brise notre cœur.

6. Le premier enfant de Daphne et Simon ne s'appelle pas David

Aussi étonnant que celui puisse paraître (non), Daphne et Simon donnent, eux aussi, à leurs enfants des prénoms dans l’ordre alphabétique. Ainsi, leur premier enfant est en fait une fille qui s’appelle Amanda. David n’est donc que le quatrième enfant Basset-Bridgerton.

7. La scène du viol conjugal est beaucoup plus hard dans le livre

La scène où Daphne empêche Simon de se retirer alors qu’ils couchent ensemble avait déjà fait polémique lorsque la série était sortie. Mais dans le livre, l’histoire est pire. Lorsque Daphne apprend pourquoi Simon se retire à chaque fois qu’ils font l’amour, elle le confronte et lui annonce qu’elle ne veut plus jamais coucher avec lui. Pas très très content, Simon menace de la violer en lui rappelant qu’elle est à lui, avant de quitter le château. Lorsqu’il revient complètement saoul et qu’il s’endort à moitié, Daphne en profite pour le forcer à éjaculer en elle. Voilà, grosse ambiance dans cette famille pas du tout toxique.

8. Pénélope n'a pas de crush sur Colin

Dans le premier livre en tout cas ! Ce n’est qu’au tome 4 qu’on apprend que Penelope aime Colin depuis ses 15 ans, mais pour autant, elle sait très bien que cet amour n’est pas réciproque. La danse de Colin et Penelope est donc totalement inventée. En réalité, elle danse avec Simon, ce qui rend Daphné bien jalouse.

9. Benedict ne fait pas d'orgie

Durant toute la saison 1, les intrigues des frères et sœurs de Daphne sont imaginées pour créer d’autres histoires en parallèle de la principale. L’orgie d’artistes à laquelle participe Benedict et son histoire avec une femme mariée sont donc des créations imaginées pour le scénario, totalement absentes des livres. Je préfère ça ouais, on touche pas à bébé Béné.

10. L'identité de Lady Whistledown n'est pas révelée dans le tome 1

Je me disais aussi que ça me semblait bien tôt pour balancer un tel bail dès la première saison ! Et pour cause : dans les livres, on ne sait qu’à la fin du quatrième tome qui est la fameuse auteure à scandales. Dans les livres, Lady Whistledown a néanmoins un rôle bien moins important que dans la série et n’est pas du tout la narratrice.

11. Lady Featherington est déjà veuve

Dans la saison 1, Lord Featherington meurt empoisonné après avoir triché à des paris de combats de boxe. Mais dans les livres, le boug est mort depuis longtemps puisque Portia Featherington est veuve dès le début du tome 1. La mort du mari dans la série a simplement permis d’amorcer l’intrigue des problèmes financiers de la famille Featherington auxquels on assiste tout au long de la saison 2. Ils ont de l’imagination quand même, c’est fort.

12. Anthony est vite au courant du plan de Simon et Daphne

Dans les livres, Anthony est beaucoup moins protecteur avec sa sœur qu’il ne l’est dans la série. Il cherche simplement à éloigner les prétendants gênants. Daphne et Simon lui font donc très vite confiance et lui confient leur faux rapprochement pour redorer l’image de Daphne. Et Anthony l’accepte carrément, mais à trois conditions (ouais quand même) : que cela reste secret, qu’ils ne soient jamais seuls et que Simon n’embrasse jamais sa sœur. Comme vous le savez, Daphne et Simon vont clairement chier sur la règle trois, c’est pourquoi dans le livre, Anthony va quand même provoquer Simon en duel. Après je vous spoile pas, j’vous respecte trop pour ça.

Saison 2

13. Anthony ne voit pas son père mourir

L’une des scènes les plus terribles de la saison 2 de La Chronique des Bridgerton est certainement celle où Anthony assiste à la mort de son père Edmund, piqué par une abeille. Pourtant, dans les livres, Anthony ne voit pas son père mourir, mais l’apprend par ses frères et sœurs qui lui racontent la tragédie. Pendant un moment, Anthony refuse même d’y croire. Mais cet évènement va cependant le traumatiser comme vous allez le voir juste après… (Je fais du suspens pour vous garder avec moi).

14. Anthony a une vraie obsession pour la mortalité (et c'est pour ça qu'il ne veut pas d'un mariage d'amour)

Comme vous le devinez, à cause de la mort de son daron, Anthony devient complètement parano et pense qu’il va crever avant 38 ans. S’il couche avec plein de meufs, il refuse pourtant de tomber amoureux d’une femme qu’il laissera seule et triste à sa mort, étant persuadé qu’il va mourir jeune et que celle-ci sera aussi malheureuse que sa mère à la mort de son père. Ça fait tellement de peeeeeine, putain !

15. Kate et Anthony ne se rencontrent pas à cheval dans un champ

Contrairement à la scène badass à laquelle on assiste dans la série, lorsque qu’Anthony et Kate se rencontrent pour la première fois après une course-poursuite de ouf à cheval, dans le tome 2, c’est une autre affaire. Alors qu’elle est au bal des Hartside avec sa sœur Edwina, invitée à danser par Anthony, Kate rencontre Colin. Elle lui raconte alors tout le mal qu’elle pense de son frère sur qui elle a lu bon nombre d’articles qui le dépeignent comme un débauché. Amusé de la situation, Colin présente donc Anthony à Kate. Je vous laisse imaginer l’ambiance du premier dialogue.

16. Kate n'est pas opposée au mariage

Si dans la série, on décrit Kate comme une vielle fille de 26 ans qui a renoncé au mariage pour devenir gouvernante, dans le deuxième livre, ce n’est pas exactement ça. Kate n’a en effet que 21 ans. Et elle n’a pas renoncé au mariage : elle pense plutôt qu’elle ne trouvera personne qui lui conviendra à Londres et préfère, en attendant de trouver quelqu’un à la campagne, se concentrer sur le mariage de sa sœur.

17. Le lien entre la famille Sharma et Lady Danbury, ainsi que les rancœurs de la Reine envers la famille, n'existent pas

L’histoire de la famille Sharma n’est pas du tout la même dans la série et dans les livres. En effet, dans les bouquins, la famille Sharma s’appelle en fait Sheffield, le nom de jeune fille de Lady Mary. Les trois femmes ne viennent pas non plus de l’Inde, mais d’Angleterre puisqu’elles vivent dans le Somerset et se sont rendues à Londres par leurs propres moyens, avec peu de ressources mais sans aucune aide de Lady Danbury, qui est à peine mentionnée. Enfin, il n’y a aucune animosité entre la mère de famille et la Reine puisque Lady Mary Sheffield n’a jamais quitté le pays pour un homme (et que la Reine n’existe pas). Tadaaaam.

18. Il n'y a pas d'après-midi aux courses équines de Mayfair ni de soirée poésie chez Lady Danbury

Encore de jolis moments inventés de toute pièce par Netflix pour faire plaisir au spectateur. Le passage des courses de chevaux à l’hippodrome de Mayfair, où Anthony et Kate se disputent sur le cheval gagnant et où Edwina attend que le vicomte lui fasse la cour, n’existe tout simplement pas. De même, l’intrigue de la soirée poème, où tous les prétendants d’Edwina proposent une petite création pour charmer la demoiselle, a aussi été créée pour régaler les spectateurs de la série. Mais du coup, ça vous a régalé ou pas ?

19. Edwina n'a pas un rôle aussi important dans le livre et ne va pas devant l'autel avec Anthony

Dans la série, Edwina est clairement montrée comme amoureuse d’Anthony (elle le répète d’ailleurs à plusieurs reprises) et est donc méga colère quand elle apprend qu’Anthony est en fait in love de sa grande-sœur (ce qui peut se comprendre). Mais dans les livres, la situation est bien différente. Edwina, bien plus réservée, trouve en effet qu’Anthony ferait un excellent mari, mais n’éprouve aucun sentiment pour lui.

Lorsqu’elle apprend les sentiments de sa sœur envers son fiancé, elle l’encourage même à l’épouser. Le truc de ouf. Dans les livres, la relation Edwina-Anthony ne va pas non plus très loin puisqu’ils ne se rendent même pas devant l’autel ensemble à cause d’un malencontreux évènement que je vous conterais un peu plus bas.

20. Anthony plonge dans le lac pour secourir Edwina

Pas de panique, le passage méga sexy d’Anthony qui sort du lac avec sa belle chemise blanche toute trempée existe bel et bien dans le tome 2. Mais le contexte de ce plongeon est bien différent. Kate et Anthony sont en effet en train de promener le chien Newton lorsque l’évènement se produit. En plein milieu de la balade, le petit toutou s’enfuit et avant qu’ils ne puissent le rattraper, il bouscule Edwina qui se baladait de son côté avec Lord Berbrooke. Celle-ci tombe dans l’eau et Anthony plonge donc à sa rescousse avant de défoncer Kate pour le manque d’éducation de son chien. Bah super, t’avais qu’à t’en occuper toi-même, dis !

21. Kate a une phobie des orages

Le série montre bien que Kate est un peu fébrile lors des orages et que ce n’est pas son plus grand kiff, mais en vérité, c’est un peu plus important que ça. Dans les livres, Kate est décrite comme phobique totale des orages. Sa peur est liée au trauma qu’elle a vécu lorsque sa mère biologique a trouvé la mort un soir d’orage, alors qu’elle était petite, et que c’est par la lumière d’un éclair qu’elle a vu son corps mort. Ouais, un peu glauque ouais.

Toujours est-il que le soir de la tempête à Aubrey Hall, Anthony trouve Kate dans la bibliothèque, complètement paralysée par l’orage. Il la prend donc dans ses bras et la rassure comme il peut, ce qui contribue à bien rapprocher les deux personnages. Chaleeeeur.

22. Anthony se fait surprendre en train de sucer le décolleté de Kate lorsqu'elle se fait piquer par une abeille

En parlant de phobie, vous avez dû vous rendre compte qu’Anthony n’était lui pas trop fan des abeilles depuis la mort de son père. La scène où Kate se fait piquer dans le décolleté par l’insecte est donc d’une grande importance. Mais la différence entre le livre et la série est telle que c’est toute la suite de l’histoire qui change.

En effet, dans le deuxième livre, Anthony est tellement paniqué par la piqûre qu’il essaye d’aspirer le venin de l’animal avec sa bouche. Sauf que Lady Danbury, Lady Bridgerton et Lady Featherington, qui se baladaient dans le coin, tombent sur cette scène très suspecte. Pour préserver l’honneur de Kate, Portia Featherington insiste donc pour qu’Anthony l’épouse, ce qu’il fait, en expliquant qu’il ne s’agit pas du tout d’un mariage d’amour.

Si on ne retrouve pas cette scène dans la série, c’est parce que les scénaristes ne voulaient pas faire de répétitions avec la saison 1 où Simon devait déjà épouser Daphne après avoir été surpris en train de se pécho. Ça prend du sens.

23. Le premier baiser de Kate et Anthony ne se passe pas dans l'église après l'échec du mariage avec Edwina

Puisque Anthony ne va pas jusqu’à l’autel avec Edwina dans les bouquins, son premier baiser avec Kate est donc bien différent. Il se déroule en effet lors d’une soirée organisée par Lady Violet Bridgerton. Kate assiste au rapprochement d’Anthony avec la cantatrice Marie Russo (qui s’appelle plutôt Sienna Russo dans la série). Bien jalouse, elle se réfugie sans le savoir dans le bureau du Vicomte. Mais suite à une violente dispute après l’avoir découverte, Anthony fini par lui rouler une grosse galoche. Ça fait plaisir.

Il en est de même pour la première fois où ils couchent ensemble : à peine mariés, Kate accepte de consommer le mariage, bien que très effrayée par la suite de leur vie à deux. Anthony la rassure et ils finissent par bien kiffer tous les deux. Rien à voir avec la grosse scène de cul dans le jardin de la série, donc.

24. Kate est victime d'un accident de voiture et non de cheval et ne tombe pas dans le coma

Là encore, l’histoire de la piqûre d’abeille vient modifier ce passage très important. Si dans la série, Kate tombe de cheval et plonge dans le coma, permettant à Anthony de se rendre compte de ses sentiments, l’histoire n’est pas la même dans le tome 2. Kate et Anthony sont en effet déjà mariés au moment de l’accident, causé par une voiture. Celui-ci est d’ailleurs provoqué sans faire exprès par le nouveau prétendant d’Edwina, Lord Bargwell.

Alors qu’il cherche Kate pour lui avouer ses sentiments, Anthony assiste au fracas de la voiture. Il finit par retrouver sa petite femme dans les décombres et lui fait une décla pleine d’amour. Heureusement, Kate s’en sort avec une blessure à la jambe, mais cet accident scelle l’amour de notre petit couple. Et ça, c’est trop miiiignooon.

25. Colin ne va pas du tout prendre des nouvelles de Marina et Benedict ne rencontre pas Sophie dans une école d'art

J’espère que nous n’avez pas oublié cette info, mais Marina n’existait déjà pas dans le tome 1, donc c’est aussi raté pour le tome 2. Aucune chance donc que Colin n’aille prendre de ses news. Il en est de même pour Benedict : Sophie, qui sera son crush lors du tome 3, n’est pas du tout évoquée dans le deuxième livre. Mais comme d’hab, il fallait bien que Netflix développe des histoires secondaires pour ne pas saouler tous les spectateurs avec le couple Kate-Anthony.

26. Eloise n'a pas d'histoire d'amour avec un employé d'imprimerie

De même que pour celles de ses frères, les histoires d’Eloise sont inventées de toute pièce. Dans les livres, elle n’enquête absolument pas sur l’auteure de potins et ne fait donc pas du tout la rencontre de Theo Sharpe, l’employé de l’imprimerie. Dans les livres, Eloise est également beaucoup moins engagée en politique qu’elle ne l’est montrée dans la série. Après, la légende raconte qu’elle aurait quand même voté Mélenchon au premier tour de la présidentielle 2022.

27. Lady Whistledown n'écrit pas du tout une chronique horrible sur Eloise

Allez on se concentre encore un peu ! Comme je vous l’ai déjà dit plusieurs fois, l’identité de Lady Whistledown n’est absolument pas connue avant le tome 4 de la saga et la Reine Charlotte n’existe pas. L’auteure de scandales n’a donc aucun besoin d’écrire une fausse rumeur sur Eloise pour lever les soupçons sur elle. Dans les livres, Eloise est d’ailleurs l’une des dernières à savoir qui est Lady Whistledown puisqu’elle n’est pas à Londres lorsque son identité est révélée. Ça vous en bouche un coin hein ?

28. Toute l'intrigue autour des Featherington est fausse

Eh oui, je sais que je vais vous laisser sur le cul, mais vous allez vous en remettre, je le sais. Encore dans un souci de diversifier les histoires autour des personnages centraux, Netflix a décidé de développer le personnage de Jack Featherington, le nouvel héritier du domaine, ses fiançailles et ses manigances avec Portia. Mais dans les livres, que nenni.

Ok, vous aviez peut-être repéré toutes ces différences, je vous félicite. Mais aviez-vous repéré ces anachronismes dans des séries historiques, hein ? On fait moins les malins maintenant !

Sources : Cosmopolitan, Au Féminin, Wiki Fandom Bridgerton, Slate, Serieously, Purebreak.