En quelques années ils ont inondé nos écrans tant le phénomène Viking est redevenu à la mode. Pourtant certains films, jeux vidéo, bandes dessinées ou autres romans racontent quelques erreurs ou entretiennent certains clichés sur ce peuple historique. On va déconstruire ensemble quelques idées reçues sur le sujet, afin de ne plus croire à toutes les conneries qu’on voit à la télé.

1. Les Vikings ne s'appelaient même pas "Vikings"

On pourrait être tenté de croire que le nom qu’on leur donne a au moins été choisi par leurs soins mais non. D’une part ils ne se référaient pas à eux-mêmes en utilisant le mot Vikings mais en plus ils n’étaient même pas unifiés en un peuple.

2. Tous les habitants de Scandinavie n'étaient pas des Vikings

Si on prend le mot « Viking » étymologiquement ça veut globalement dire explorer sur la mer ou les océans. Du coup difficile de penser que tous les habitants de Scandinavie de cette époque étaient des Vikings au premier sens du terme, une immense partie d’entre eux restaient plutôt sur leurs terres pour faire tout un tas d’autres métiers comme berger, agriculteur, artisan ou contrôleur des transports en commun.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

3. Ce n'étaient pas des guerriers incroyablement balèzes...

Lors des raids organisés par ces explorateurs plusieurs combats avaient logiquement lieu mais il ne faut pas croire pour autant que la plupart des Vikings qui y participaient étaient des bêtes de guerre super entrainées. Selon les raids certains habitants « normaux » prenaient part à l’aventure : des chasseurs, des pêcheurs ou des agriculteurs qui devaient fournir leur propre matériel (armure et arme).

4. ... Sauf une certaine catégorie d'entre eux

Alors oui évidemment il y avait également une catégorie de soldats d’élite entrainés au combat qu’on appelait les berserkers. Étymologiquement le nom veut dire en vieux norrois « guerrier-fauve », rapport au fait que ces combattants pouvaient porter une peau d’ours en guise d’armure. Une autre interprétation pourrait signifier « guerrier à la poitrine nue » qui induirait qu’ils se battaient sans protection mais les historiens penchent plutôt pour la première. Ils étaient les serviteurs d’Odin (et ses prêtres) et pouvaient constituer la garde rapprochée des rois.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

5. Ce n'étaient pas des barbares assoiffés de sang

On a souvent tendance a représenter les nordiques de cette époque comme un peuple extrêmement violent et belliqueux, ce qui dans certaines situations pouvait être le cas. Mais globalement les sources prouvent que ce n’était pas la norme, ils étaient surtout portés sur le commerce. D’autre part la plupart des traces écrites de cette époque proviennent des moines catholiques qui les considéraient comme des païens arriérés et dangereux, n’hésitant pas à grossir le trait pour les présenter comme des barbares auprès des autres. Faut dire qu’à l’époque l’Église catholique avait une curieuse faculté de faire couler le sang tout en pointant les autres du doigt.

6. Ils ne se battaient pas qu'à la hache et ne portaient pas de casques à corne

Alors pour la hache c’est pas nécessairement faux, ceci dit l’arme de prédilection semblait plutôt être la lance et on a retrouvé beaucoup d’épées, d’arcs et de dagues dans les recherches archéologiques, donc la hache n’était pas non plus le must-have des combattants.

Par contre pour le casque à corne c’est juste d’énormes conneries pour la simple et bonne raison que ce serait complètement stupide et peu utile à porter en combat. L’origine de cette idée reçue viendrait d’une représentation théâtrale d’un opéra de Wagner en 1876, des centaines d’années après la fin des Vikings.

Crédits photo (Domaine Public) : Rdnk

7. Il y avait bien une culture variée chez les Vikings

Oui parce qu’une vilaine idée reçue voudrait que les Vikings étaient de gros incultes débiles. Si par là on entend qu’ils ne lisaient pas de livres de Zola et n’écoutaient pas Mozart alors oui, mais la raison serait plutôt pour cause d’anachronisme. En réalité les Vikings avaient un folklore très dense et une culture variée. Ils pratiquaient de nombreux arts, étaient de bons artisans et avaient une mythologie très stylée avec des dieux hyper badass.

8. Ce n'étaient pas des gros dégueulasses qui ne se lavaient jamais

Un autre gros cliché sur les Nordiques de cette époque voudrait qu’ils étaient de gros dégueulasses qui ne se lavaient jamais et puaient de toutes les parties du corps. Pourtant leur hygiène était largement supérieure à celle des autres peuples médiévaux (dont les habitants de France de l’époque). On a retrouvé tout un tas d’objets qui démontrent qu’ils étaient propres : des cures-dents, des outils pour se nettoyer les ongles, des peignes et des pinces à épiler. Ils se lavaient généralement une fois par semaine et lavaient leurs cheveux avec un genre de lessive.

Crédits photo : Giphy

9. Ils ne vivaient pas qu'en Scandinavie

Si les Vikings étaient effectivement originaires de Scandinavie (Norvège, Suède, Danemark) ils ne vivaient pas du tout que dans ces trois pays. Une bonne partie d’entre-eux s’étaient installés définitivement dans des coins du globe explorés comme entre autres en Irlande, Écosse, Angleterre, Islande, Iles Féroé et même dans la province de Vinland au Canada (Terre-Neuve).

10. Ils n'étaient pas tous pour une mort héroïque

On a tendance a présenter les Vikings comme des gens qui voulaient littéralement mourir tant que c’était fait de façon plus ou moins héroïque. Sauf qu’ils n’aiment pas spécialement mourir, pas plus que les autres gens quoi. Il y a effectivement des récits de morts héroïques mais c’était pas le crédo de tout un peuple.

Crédits photo (Domaine Public) : Hugo Hamilton (1802–1871)

11. Les femmes étaient n'étaient pas soit soumises soit héroïques

Si on suit un peu la version Viking de la série on a une image des femmes un peu erronée. On a effectivement vu quelques femmes guerrières extrêmement badass mais ce n’était pas le cas de toutes les dames. Pour autant les femmes avaient beaucoup plus de droits que celles des autres pays, comme par exemple celui de demander le divorce et se marier à nouveau, ce qui n’est pas forcément bien vu chez les cathos par chez nous à cette même époque.

12. On ne faisait pas de funérailles Vikings tous les quatre matins

Le cliché du corps placé sur un bateau en bois auquel on met le feu n’était vraiment, vraiment pas la norme. D’une part parce qu’un bateau ça coutait cher à fabriquer et que ça aurait été compliqué à faire pour chaque personne à peu près importante. Les nordiques avaient plusieurs types de funérailles selon le genre de la personne, son rang, son âge et plein d’autres critères mais le cliché des « funérailles Vikings » n’était pas vraiment répandu.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

Et si vous avez le temps allez voir les infos glauques sur les Vikings et erreurs historiques dans la série Viking, plusieurs idées reçues partent de là.

Sources : DockYards, Mental Floss, Franklin Institute, OUP, Nordic Culture, Grunge.