Il y a des petites anecdotes d’histoires de gens ou de gouvernements qui ont littéralement fait une bonne crasse à d’autres afin de les mettre dans la merde. Cela nous montre à quel point l’humain peut être ingénieux quand il s’agit de faire chier ses semblables et nous donne un bien fière image de notre nature. Ces techniques de connards ne sont évidemment pas toutes méconnues, mais je m’en vais vous en conter quelques unes pour le plaisir.

1. Aller placer tous ses bateaux de pêche aux frontières d'autres pays

Comme le révèle le Guardian, la Chine a placé une grande partie de sa flotte de pêche aux frontières des Îles Galápagos afin de continuer de pêcher plus qu’il n’en faut autre part que dans les eaux qui bordent son territoire. Une belle manœuvre d’enfoiré qui pose d’ailleurs un réel soucis et dont l’Équateur s’est offusqué, menaçant d’agir contre les quelques 340 bateaux aux larges de ses côtes qui dégradent la faune aquatique.

2. Les exilés du gouvernement Indonésien

Avant 1965, le gouvernement Indonésien a envoyé de nombreux académiciens et scientifiques faire leurs études en Europe de l’est. Après les évènements du 30 septembre 1965 (enlèvement et assassinat de 6 généraux de l’armée Indonésienne par supposément des communistes) le gouvernement a décidé de révoquer la nationalité de ses expatriés en Europe de l’est, menaçant de persécution et de tortures ceux qui insistaient pour rentrer. De nombreux physiciens nucléaires, doctorants et scientifiques ont alors été obligés de prendre des travaux manuels pour rester vivre dans ces pays qui n’étaient pas les leurs. Une génération d’intellectuels sacrifiés que vous pouvez découvrir plus en détail dans cet article de Slate.

3. La centrale nucléaire de Chooz

Qu’est-ce qui fait un mauvais voisin ? Je sais pas, construire une centrale nucléaire juste à la frontière du pays d’à côté par exemple. C’est le cas de la centrale nucléaire de Chooz que la France a décidé de construire dans les Ardennes à la pointe de la frontière avec la Belgique et littéralement entourée par une majeure partie belge. Une belle leçon d’amitié et de cohabitation sur le vivre-ensemble à la française.

4. La dette d'Haïti

La dette d’Haïti est l’une des histoires les plus dégueulasses que notre pays a laissé derrière lui. Lorsqu’en janvier 1804 le pays réclame son indépendance, la France n’entend pas perdre aussi facilement « la colonie la plus riche du monde » et demande alors « 15 millions de francs or » aux Haïtiens pour racheter leur liberté (monde de merde). On estime aujourd’hui à 17 milliards d’euros le prix de cette dette qui a entravé le développement d’une terre riche et plongé le pays dans une pauvreté extrême puisqu’il est aujourd’hui dans les plus pauvres au monde.

5. Rosalind Franklin et le prix Nobel

Cette physico-chimiste britannique pionnière dans la biologie moléculaire dont les recherches sur l’ADN ont été capitales s’est fait spoiler le fruit de ses recherches par Francis Crick et James Watson alors que son assistant leur avait donné les résultats de ses recherches. Les deux autres chercheurs voient leurs travaux publiés et Rosalind Franklin demande alors simplement que les siens y soient également, ce qui ne serait qu’un juste retour des choses. On finit par publier ses travaux mais bien après ceux des deux autres, ce qui donne beaucoup moins de visibilité à Franklin. Quelques années après sa mort d’un cancer des ovaires, Crick et Watson reçoivent le prix Nobel pour le fruit de leurs recherches (partiellement inspiré par Franklin) et aucun des deux ne juge utile de citer son travail ou d’au moins dire le nom de Rosalind Franklin. De belles enflures.

6. Le gouvernement anglais et le sort d'Alan Turing

Alan Turing a largement participé à la victoire de la seconde guerre mondiale grâce au décodage d’un système utilisé par les allemands. Considéré comme « le père de l’informatique » aujourd’hui, il a quand même été condamné à une peine de prison ou la castration chimique (qu’il choisit) pour « homosexualité ». Un beau coup de pute de la part du gouvernement, mais que voulez-vous, c’est un monde sauvage. Si vous voulez en apprendre plus sur celui qui donnera sans le vouloir son logo à Apple, le film « The imitation game » est extrêmement bien fait.

7. La prise d'Alamut par Hassan Sabbah

Hassan Sabbah, homme énigmatique de la Perse qui est célèbre pour avoir créé la secte des assassins aurait réussi à obtenir « la forteresse imprenable » d’Alamut sans verser de sang. Un plan ingénieux de deux ans pendant lesquels il a fait entrer à l’intérieur des gens à ses ordres pour y occuper des rôles de plus en plus importants et amener à leur cause d’autres personnalités clés de la forteresse. Puis lorsque ses pions étaient en place il est entré lui même et aurait offert au chef des lieux (cette partie est probablement une légende) 3000 dinars pour « tout le territoire que pourrait couvrir une peau de buffle ». Il aurait alors découpé finement la peau en un ruban si fin qu’il aurait réussi à entourer la forteresse entière avec. Coup de maître ou invention, en tout cas le fait est avéré qu’il a obtenu ce territoire sans violence aucune et seulement par la ruse.

8. Le Cheval de Troie

Dans la catégorie cadeau empoisonné, on est sur un bon niveau avec celle là également. Bon pour ceux qui ne la connaissent pas ou ne s’en souviennent que vaguement je résume. Après dix ans de sièges, l’armée grecque n’arrive pas à pénétrer dans la ville de Troie et décide donc d’offrir un cadeau à ses habitants : un cheval géant en bois. Le soucis c’est que dedans y sont cachés des soldats qui, une fois dans les murs de la ville font un véritable massacre qui précipite la chute de la cité. Si vous trouvez que c’est pas une stratégie de connard, je vous informe qu’on donne le nom de « cheval de Troie » a une forme de virus informatique. C’est plutôt parlant.

9. L'éléphant du Roi de Siam

Le Roi de Siam (ancienne Thaïlande) offrait en guise de cadeau royal un éléphant blanc aux peuples et dirigeants voisins qu’il n’aimait pas trop et s’amusait de voir à quel point ces derniers galéraient à s’occuper d’un tel animal. Refuser ou abandonner un cadeau royal étant une insulte de haut niveau et cela lui donnait donc l’avantage de les voir en détresse, notamment sur le plan économique (l’entretien de l’animal coûtant extrêmement cher) au niveau duquel cela a pu avoir un impact important pour certains « bénéficiaires ». Forcément, l’éléphant venait avec une menace qui en gros disait que si le peuple n’arrivait pas à s’en occuper ou se débarrassait de l’animal, le Roi enverrait ses troupes envahir les territoires non respectueux. Le fameux cadeau empoisonné.

10. Le taureau d'Airin

Le Tyran Phalaris, qui siégeait en Sicile, était réputé pour être excessivement cruel, (on dit de lui qu’il mangeait des bébés alors qu’ils tétaient le sein de leur mère, ça vous donne une idée). C’est Perillos, un inventeur grec qui en a fait les frais d’une manière assez originale. Venu lui offrir son invention « le taureau d’Airin » : un instrument de torture cruel représenté comme un gros taureau en métal dans lequel on pouvait enfermer une personne et l’y faire cuire, Phalaris a décidé de tester directement son nouveau jouet. Et du coup eh bien c’est Perillos lui-même qui s’est retrouvé à se faire cuire le cul dans sa propre invention pour le plus grand plaisir de ce psychopathe de Phalaris. Faîtes des cadeaux qu’ils disent.

11. La société Enron

Enron était une grosse société d’énergie américaine avant son effondrement en bourse qui a fait suite à plusieurs scandales. Comme le révèle le Guardian grâce à des écoutes, la société a aussi profité de la grosse crise d’énergie californienne de 2001 en fermant délibérément un générateur sous le faux prétexte de la panne pour faire monter le prix de l’énergie. Elle a ainsi enregistré 1,6 milliards de profits grâce à cette magouille de belle enflure. Bon rassurez vous, peu de temps après le scandale a éclaté et les coupables ont payé.

12. Le partenariat entre Nintendo et Sony

À l’époque, Nintendo avait lancé un partenariat avec Sony pour travailler sur une forme de périphérique lecteur de CD-ROM pour sa Super Nintendo. Sony a fait sa part du boulot, puis à la dernière minute Nintendo a complètement cassé son partenariat pour préférer s’associer à Phillips. La console « CD-i » de Phillips sort et Nintendo y fait même venir certaines de ses exclusivités. Devant l’affront et pour ne pas avoir travaillé en vain, Sony décide de terminer le travail et de sortir sa propre console de jeu, sobrement appelée « PlayStation ». Pour le coup on appelle ça un retour de bâton.

13. Le roi Astyage

Hérodote nous raconte l’histoire de ce (dernier) roi de Mèdes qui avait fait un rêve dans lequel son petit fils le détrônerait. Il a donc demandé à son général Harpage de tuer l’enfant de sa fille mais ce dernier fait évader l’enfant sans le prévenir. Quelques années plus tard, Astyage réalise que son descendant est encore en vie et fait mine d’être content de le retrouver, disant qu’il a toujours regretté son ordre de l’assassiner. Il demande alors à Harpage de faire venir son fils pour jouer avec son descendant et plus tard invite son général à dîner. Plutôt sympa ? Non, car Astyage sert en guise de repas à Harpage son propre fils. Ouais, c’était un genre d’Éric Cartman le roi Astyage.

14. Olga de Kiev (également appelée Sainte Olga)

Après que son mari le Prince Igor fut torturé et assassiné par les Drevlianes et que ces derniers aient envoyé des émissaires pour lui proposer d’épouser son meurtrier (déjà c’est cool), Olga a accepté tout en préparant une vengeance aussi froide que meurtrière. Lors d’échanges avec les dirigeants de la tribu elle fait enterrer vivant les premiers messagers qui venaient lui proposer le mariage, brûler vifs les seconds qui venaient pour les préparatifs puis a organisé un immense banquet en l’honneur de son défunt mari avec de nombreux membres de la tribu Drevlianes. Près de 5000 membres de la tribu ont été tués en une nuit lors de ce banquet. Ok, là vous vous dîtes qu’il fallait pas la chatouiller la Olga ? Attendez la suite. Elle a pris son armée et est allée assiéger la ville dans laquelle on avait tué son époux (Iskorosten) pendant près d’un an. Après les avoir affamés, elle leur a demandé de se rendre, ce à quoi les habitants et dirigeants ont répondu être un peu craintifs à ce qu’elles pouvaient leur faire s’ils s’exécutaient, vu que visiblement elle déconnait pas. Elle leur a répondu qu’ils ne craignaient rien « donnez moi trois pigeons et trois moineaux de chaque maison » a t’elle simplement exigé. Alors les habitants se sont réjouis et sont tous allés récupérer des oiseaux dont les nids étaient sur le toit de leurs maisons pour les offrir à « Sainte Olga ». Elle a alors donné l’ordre à ses soldats d’accrocher un peu de souffre dans du tissu à la patte de chaque oiseau et d’y mettre le feu avant de les relâcher. Les oiseaux sont tous retournés dans leurs nids positionnés sur chaque maisons de la ville et… Tout le monde à cramé dont beaucoup d’innocents.

15. Les chats, en général

Étant moi même en coloc avec un chat, je ne compte plus les irrespectueux moves de connards qu’elle fait en permanence. Entre se barrer quand je viens la voir, me réveiller en pleine nuit à plusieurs reprises sans aucune raison et se tirer après, se mettre à chier dans sa caisse à chaque fois que c’est l’heure du déjeuner, garer ma voiture sur des places payantes… Bref, c’est juste la définition du « dick move » ce chat, et je suis certain que les autres personnes qui en ont un chez eux pourront m’appuyer.

Ouais y’a quand même de sacrés coups de saloperies là dedans, nan ? Surtout mon chat j’avoue. Dans un thème sensiblement proche vous pouvez aller voir les gens qui se sont fait trahir par leur propre famille ou les meilleures histoires de vengeance, c’est vraiment incroyable aussi.

Sources : Cracked, Reddit.