Internet est un espace privilégié pour échanger, alimenter et faire émerger des théories du complot. Partout, tout le temps, sur tout et n’importe quoi. Les marques célèbres ne font pas exception puisque, selon certains conspirationnistes, certaines diffusent clairement des messages haineux, racistes. Du complot complotiste de la complotisterie qui ne manque pas de nous faire poiler.

1. Marlboro, infiltré par le KKK ?

Une théorie du complot dont on entend parler depuis des années : nombreux sont ceux qui voient, dans les zones rouges du devant, du dos et du dessous du paquet, apparaitre trois « K ». KKK comme Klu Klux Klan. Ils ont dû faire une drôle de gueule les bonhommes déguisés en fantôme quand les paquets sont devenus neutres.

2. Ou bien, Marlboro antisémite ?

En retournant le paquet, certain ont l’impression de lire « orobl jew », proche de « horrible jew » ( = « horrible juif »). Oui, c’est légèrement tiré par les cheveux. MAIS CE N’EST PAS TOUT. Certains poussent l’analyse encore plus loin ! En gardant le paquet retourné, et en cachant le bas des lettres, quelques personnes voient, dans les parties du « M » et du « L » visibles, deux paires de jambes suspendues dans le vide, comme « deux pendues ». Pour une raison inconnue, ils décrètent que ce sont les membres de Juifs et de personnes noires.

3. Les Vans, antisémites ?

Si vous portez une paire de Vans, regardez votre semelle. Attentivement. Vous voyez les petites formes sur le haut?? Oui ?? Et…? Effectivement, elles ressemblent fortement à l’étoile de David ! Si la ligue anti-diffamation y voit de simples dessins, les détracteurs de la marque, eux, interprète ça comme un message de haine. Pour eux, placer ce motif sous une chaussure pourrait s’interpréter comme « je marche sur les Juifs ». WOKAYYYY.

4. Starbucks, sataniste ?

Encore une théorie qui demande à aller fouiller dans les archives, ressortir le logo qui n’est plus en vigueur, le retourner, pour imaginer, voire, en la queue de la sirène, les cornes de Baphomet. Autrement dit : du diable.

Crédits photo (Domaine Public) : Eliphas Lévi (1810-1875)

5. Monster aussi ?

Des types qui avaient sûrement pas mal de temps libre disponible, ont comparé les barres du « M » de la marque, avec des caractères hébreux. Selon eux, chaque « trait » correspond en fait au caractère « Vau », chiffre « 6 », en écriture hébraïque. Ils arrivent alors à la conclusion que trois barres = 666 = diable.

6. Camel featuring Manneken-Pis

Ok, bon là, il faut vraiment forcer, et utiliser un max son imagination, quoi. Le dessinateur belge du célèbre chameau aurait caché un petit Manneken-Pis dans le logo. Vous le voyez ? Non ? Forcez un peu… Toujours pas ? C’est normal.

7. Les billets de dollars, prédicateurs des attentats du 11 septembre ?

Ok, ce n’est pas une marque, mais ça rentre un peu dans le truc marketing/économie. Non ? Allez, svp… En s’amusant à plier des billets, vieux des années 1990 (donc, avant le drame), une forme troublante apparaît. Si certains ne voient qu’une forme abstraite, les théoriciens du complot y distinguent les tours du WTC en feu. Plus étonnant encore, une sorte de chronologie des faits semble se dresser, du billet de 5$ à celui de 50$. Un bon gros paquet de conneries en somme.

8. Moam

Bon… Ai-je vraiment besoin de vous faire un dessin ? Certains voient dans ces emballages un côté assez pervers, qu’honnêtement.. Bah ouais, je peux comprendre, ouais.

Eh boom, parfois, il arrive que des théories du complot soient en fait vraies ! En revanche, permettez-moi de douter qu’un seul de ces points soient confirmés un jour, hihi.

Source : l’astucerie