Ce top est clairement du spoil en barre, alors je te conseille vivement de regarder les titres des séries qui vont apparaître si tu veux éviter que je te divulgâche quoi que ce soit. Mais ce top était nécessaire pour évacuer ensemble la tristesse accumulée après toutes ces séries qui nous ont fait brailler lors des épisodes finaux.

1. 13 Reasons Why

C’est LA série qui fait parler d’elle en ce moment. « La remise des diplômes », épisode 10 de la quatrième et dernière saison, a fait couler des larmes en masse. Entre Justin qui meurt du sida, la dépression de Clay et son discours badant à la cérémonie, l’enterrement des cassettes et la lecture de la dissertation d’admission à l’université de Justin, on n’a pas fini de verser du liquide lacrymal.

2. Desperate Housewives

L’épisode final s’appelle « La vie est est un cadeau », mais ne l’a pas du tout été pour mon petit cœur fragile. Déjà que la mort de Mike nous avait complètement chamboulés, voir Susan qui quitte Wisteria Lane, accompagnée des fantômes des habitants morts du quartier, ne nous a pas remonté le moral. Si on ajoute par dessus ça la mort de Karen McCluskey et la dernière partie de poker des quatre amies, ça fait vraiment beaucoup d’émotions en très peu de temps. Mary Alice qui nous confie finalement que les amies ne se sont jamais revues après leur départ de Wisteria Lane fini de nous achever. Heureusement, il y avait aussi du beau comme l’accouchement de Julie et le mariage de Ben et Renee.

Source photo : Giphy

3. Friends

Après 10 saisons et 230 épisodes, « The Last One » nous a mis un gros coup au moral. L’accouchement d’Erika, la déclaration d’amour de Ross à Rachel, Monica et Chandler qui font leurs cartons et puis les six comparses qui se retrouvent dans l’appartement vide avant de partir faire leur vie d’adultes. Rien que d’y repenser, j’ai les larmes aux yeux.

Source photo : Giphy

4. Six Feet Under

« Everyone’s wainting », épisode ultime de la saison 5, a suscité une vive émotion chez les fans. Le jour de sa diffusion, cet épisode de 68 minutes a réuni près de 3,9 millions de téléspectateurs. On peut y voir Claire prendre son envol avec émotion vers New-York. Son trajet, au rythme de la musique Breathe me de la chanteuse Sia, est ponctué de flashforwards (flash du futur) où l’on voit les événements marquants de la future vie des personnages, mais surtout … leur mort. Grosse ambiance. Grâce à ça, le producteur et créateur Alan Ball s’est assuré de ne jamais pouvoir refaire vivre la série. Mais était-ce vraiment la bonne solution ? Je laisse les fans répondre à cette question.

5. Glee

L’épisode de Glee, « Dreams come true », est particulièrement triste en raison de l’absence de Finn, son interprète Cory Monteith étant mort un an et demi auparavant. La reprise de Don’t Stop Believin, réalisée par tous les acteurs de la série, durant cette dernière saison 5, a beaucoup ému.

Source photo : Giphy

6. Jane The Virgin

C’était un choix délibéré de la scénariste : tuer le méchant de la série durant l’avant-dernier épisode pour que le dernier soit un condensé de bonheur. On assiste donc au très beau mariage de Jane et Rafael, à la réussite de Rogelio et aux retrouvailles de Petra et JR. On pleure aussi, mais cette fois pas pour un truc triste. Ça change.

7. The Big Bang Theory

Ce final a permis de clore en beauté les douze saisons de la série. Personnellement, j’avais la larmichette à l’œil lors du message féministe d’Amy sur la place des femmes dans le monde de la science. Mais j’avoue que le discours de Sheldon, alors que le groupe d’amis était au bord de la rupture, était aussi très émouvant. Non, non, c’est pas de la morve que j’ai sur le visage, c’est de la crème hydratante ok ?

Source photo : Giphy

8. How to get Away with Murder

Beaucoup d’internautes et de médias ont comparé le final de Murder à celui de Lost. Et pour cause : en 45 minutes, « Stay » a pu répondre à toutes les questions en suspend depuis le début de la série. Entre le procès et la victoire d’Annalise, la trahison de Michaela et Connor, la mort de Franck et Bonnie, les futures funérailles d’Annalise, l’évolution de Christopher… Trop de twists, j’étais essouflée.

Source photo : Giphy

9. Vampire Dairies

« I was feeling epic », l’épisode porte bien son nom, tiens. La huitième saison s’achève sur un ultime combat face à Katherine. Et le sacrifice de Stefan, bouuuuuuuuuuhouhouuu (#SadReactsOnly). D’ailleurs le message de sa femme Caroline, sur le répondeur de Stefan, est tout aussi triste. Heureusement, les scénaristes ont un peu pensé à nous en sortant Elena du coma et en écrivant une belle fin pour elle et Damon. Mais quand même, Stefan quoi ! Zut à la fin !

10. Code Quantum

La fin de Code Quantum pourrait se résumer en une seule phrase « Le docteur Sam Beckett n’est jamais rentré chez lui ». Voilà, bonne soirée. Non mais, en vrai, pourquoi vous nous infligez ça ? On n’est pas venus ici pour souffrir, okay ?

11. Fleabag

La série courte mais vraiment efficace de Phoebe Waller-Bridge nous aura faire vivre des émotions jusqu’au bout. C’est comme si Andrew Scott, le prêtre, nous avait toz aussi au moment où il décide de rejeter Fleabag. Ouch, que j’ai eu mal au cœur lorsqu’il nous a dit « Ça va passer ». Le dernier regard caméra plein d’émotions de Fleabag nous montre que ça va pas être si facile en fait. Quelqu’un a un mouchoir ?

12. Serge le mytho

Cette série française archi-drôle diffusée sur Canal + nous a clairement brisé le coeur. Trop pris dans ses mensonges à cause de sa maladie, Serge rompt avec Ingrid. Et ça nous fait réaliser que la mythomanie est à prendre très au sérieux et peut être vraiment handicapante. Encore une histoire d’amour gâchée, voilà, j’ai le seum !

13. Breaking Bad

Bon, on se doutait tous que Walter allait mourir. Mais là ! Entre le moment déchirant où Skyler laisse Walter énoncer ses dernières volontés, la vengeance très orchestrée de Walter, ses adieux à ses proches, mais surtout sa mort, seul dans un laboratoire… J’espère que vous avez prévu de faire quelque chose de joyeux après la lecture de ce top, hein.

Source photo : Giphy

14. Buffy contre les vampires

Un pur moment de la télé lorsque Spike se sacrifie pour l’humanité en déclarant son amour pour Buffy. Les frissons mon pote. On a aussi eu le cœur déchiré par la mort d’Anya et puis un peu recollé par la suite devant le beau discours féministe de Buffy qui veut partager son pouvoir à des milliers de jeunes femmes. Trop d’émotions, moi je suis pas capable.

15. Orange is the new black

Si le couple phare de la série, Alex et Piper, a droit à une happy ending, ce n’est pas le cas de tous les personnages. Pennsatucky meurt d’une overdose en pensant avoir échoué à un examen alors qu’elle obtient son diplôme, Daya se fait étrangler par sa mère et personne ne sait ce qu’elle devient, Red et Lorna sont emmenées au bloc réservé aux personnes atteintes de démence, Maritza est déportée dans son pays de naissance,… Pas joyeux, joyeux tout ça. Heureusement, on a quand même Gloria Mandoza qui revoit sa fille et Nicky qui reprend le rôle de Red. M’enfin, c’est plutôt Hello Darkness my old friend que La Balade des gens heureux.

Bon bah j’ai plus qu’à m’enrouler dans ma couette et pleurer dans le noir en repensant à toutes ces histoires qui m’ont brisé le cœur. Venez me chercher quand la saison 4 de Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir sera sortie.

Sources : AllôCiné, Melty, Serieously, Première, Télérama