Il se passe des choses assez étonnantes en Chine, des personnes disparaissent subitement, internet est contrôlé et limité, on surveille le temps d’écran des gamins, on parle pas trop d’homosexualité et on refait un peu le montage de certains films, comme ça, pour que le public comprenne mieux, c’est pas de la censure. Même Hollywood est obligé de se plier devant le pays en sortant sur les écrans des versions altérées, modifiées, coupées de leurs films et tout le monde est content parce que c’est pas de la censure. Arrêtez de parler de censure, c’est pas de la censure. Donc voilà, maintenant qu’on sait que c’est pas de la censure on va vous donner quelques exemples et vous comprendrez mieux pourquoi le gouvernement demande ces changements.

1. La fin de "Fight Club"

Vous voyez la dernière scène de Fight Club en haut de l’immeuble avec le héros qui affronte Tyler et où une bombe est sur le point d’exploser ? Bah en Chine ils ne l’ont pas vue parce qu’on a décidé de couper cette scène et de la remplacer par un écran noir avec un texte qui dit que Tyler est arrêté par la police, dévoile tout son plan, que les membres du projet chaos sont arrêtés et qu’il va en prison pour plusieurs années. Vachement mieux non ? Puis c’est plus clair aussi.

2. L'un des lieux de l'intrigue du film "Looper"

À la base le film Looper devait se passer principalement à Paris, mais c’était trop cher. Du coup une production chinoise a proposé son aide financière et on a déplacé une grosse partie du tournage à Shanghai et surtout on a retouché le scénario pour la simple et bonne raison que les films qui parlent de voyage dans le temps sont principalement interdits en Chine, ça pourrait donner de mauvaises idées aux gens (c’est même pas une blague). Le scénario a été réécrit pour satisfaire le gouvernement et des scènes qui se déroulent en Chine ont été ajoutées dans la version chinoise. Tout le monde était content, même Bruce Willis qui l’est pourtant rarement.

3. Le titre de "Karate Kid" (2010)

Vu que le karaté est un sport japonais, ça n’avait pas de sens de le tourner en Chine en montrant que c’était quasi le sport national chinois, c’est pourquoi l’équipe qui bossait dessus l’appelait carrément « Kung fu kid » avant de le sortir sous le nom de « Kung Fu Dream ». Le film est pourtant supposé représenter la culture chinoise à travers Jackie Chan qui enseigne le karaté au gamin, mais si ça pose problème à personne on laisse comme ça.

4. Le gros bordel de Mulan

Le film en live-action Mulan a été une succession de décisions pour faire plaisir au gouvernement chinois avec en premier lieu la suppression du petit dragon Mushu (ça plaisait pas au gouvernement), ensuite on a retiré une scène de baiser puis on a accepté à peu près tout ce que le gouvernement demandait pour qu’au final il ne soit pas content. En gros les gens ont tellement pointé du doigt les abus sur les droits civiques en Chine à cause de la production du film qu’il a une mauvaise image là bas. C’est con le studio avait tout fait bien comme il fallait pourtant.

5. Doctor Strange et L'ancien

Lors de la sortie du film Doctor Strange, beaucoup, beaucoup de gens ont gueulé parce que le personnage de l’ancien (un personnage masculin tibétain) était joué par une femme blanche (Tilda Swinton). Le problème n’était pas qu’il s’agisse d’une femme, mais qu’elle soit blanche et beaucoup se sont indignés de cette pratique d’Hollywood qu’est le « whitewashing ». Vous savez pourquoi le studio a fait ce choix ? Parce qu’il avait peur que si on parle du Tibet la Chine refuse de diffuser le film et empêche à des millions de tickets de se vendre.

6. Les deux trois petits changements dans "Skyfall"

Afin de bien se faire voir par le gouvernement chinois, la production du film Skyfall a tourné plusieurs scènes à Macao en tentant de marcher sur des oeufs pour ne pas trop se faire censurer. Bon, il y a bien une scène où un gardien de sécurité chinois se faisait buter qui a été supprimée et on a aussi enlevé une scène de torture par des agents chinois mais l’un dans l’autre c’est plutôt bien passé. Le film fait partie des films qui ont cassé des trucs très chers mais au moins il n’a pas cassé la relation entre Hollywood et le fier gouvernement chinois.

7. Tout va bien dans "World War Z"

Vous avez remarqué des trucs étranges en regardant « World War Z » ? Non, parce que les choses ont été bien faites. Non parce qu’à la base le virus devait venir de Chine, mais on a changé pour qu’il provienne de Corée du Nord, ça fait mieux quand ça vient d’une dictature assumée. La scène avec un officier chinois qui fait péter un bâtiment officiel ? Ça dégage au montage. Oh et le truc qui disait que la ville tibétaine de Lhasa était la seule qui avait survécu à l’épidémie on en a rigolé cinq minutes en lisant le scénar mais non, on l’a pas tournée.

8. Les pirates chinois dans "Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde"

Dans ce volet des aventures des gentils pirates on voyait les personnages faire équipe avec un pirate chinois du nom de Sao Feng (joué par Chow Yun Fat). Pas de problème, il jouait un commandant plutôt sympathique mais manque de bol, montrer un pirate chinois est considéré comme négatif et le public chinois ne pourrait pas comprendre, c’est pourquoi toutes ses scènes ont été supprimées dans la version censurée améliorée pour les spectateurs chinois.

9. La veste de Maverick dans "Top Gun"

Lorsque la bande annonce de la suite de Top Gun est sortie, les fans ont tout de suite repéré que sur sa fameuse veste en cuir d’aviateur on ne trouvait plus les patchs des drapeaux de Taiwan et du Japon qui étaient pourtant dans le premier. Pourquoi ? Pour que le film puisse sortir en Chine sans problème, le studio a pris les devants en enlevant directement les drapeaux avant qu’on leur dise quoi faire, c’est fou comment ça passe tout seul l’autocensure.

10. La scène de nu dans Titanic

Oui alors quand on parle (ou pire qu’on montre) de l’homosexualité à l’écran en Chine ça passe pas, quand on évoque les voyages dans le temps non plus, quand on critique le gouvernement j’en parle pas et quand on a le malheur d’évoquer le Tibet ou de montrer une mauvaise image des chinois c’est mal vu. Concernant la nudité c’est franchement pas mieux et c’est pour ça qu’en Chine la scène où Jack dessine Rose nue n’a pas vraiment été gardée au montage (une façon de dire supprimée), et ce malgré les critiques du réalisateur qui voulait que la scène reste.

Si vous pensez que c’est mieux chez nous allez voir les films censurés en France ou les moments où la censure fout en l’air les films, ça arrive assez souvent finalement.

Sources : ScreenRant, Giant Freekin Robot, The Mighty, Heritage, Allociné.