Les Français ne sont pas les meilleurs pour dire le mot « through » et répondre poliment aux gens qui demandent leur chemin dans la rue mais la France rayonne à l’international dans bien d’autres domaines. Comme le dit si bien Naps dans Bande Organisée, « artistiquement on se balade » et c’est pour ça que nos films, nos romans et nos jeux vidéo ont inspiré les plus grands succès mondiaux.

1. "Games of Thrones" est inspiré de la saga littéraire "Les Rois maudits"

Entre 1955 et 1977 sortent les différents tomes de la série romanesque Les Rois maudits de l’écrivain français Maurice Druon. Ces romans historiques relatent des histoires de rivalité pour la succession au trône de France au XIVème siècle avec des personnages attachants, des histoires de famille et des trahisons en veux-tu en voilà. George R. R. Martin a expliqué lui-même en interview que Maurice Druon était son héros et que Les rois maudits étaient à l’origine de Game of Thrones.

2. Les romans de Zola et Balzac ont été une source d'inspiration pour l'écriture de la série "The Wire"

Quand des journalistes ont qualifié son oeuvre de dickensienne, le créateur de la série The Wire, David Simon, a rejeté cette comparaison. Selon lui, cette structure narrative et la manière de dépeindre les classes sociales sont plutôt inspirés des romans de Zola ou Balzac ; des auteurs qu’il admire beaucoup.

3. Walt Disney s'est inspiré des illustrations de Gustave Doré pour créer la forêt de "Blanche-Neige"

Gustave Doré est un des illustrateurs les plus reconnus dans le monde ; il a illustré ; cet artiste du XIXème siècle a illustré presque tous les classiques de la littérature occidentale. À 23 ans, il crée 75 gravures pour L’Enfer de Dante dont des décors de forêts où vivent les âmes et les Harpies qui fusionnent avec les arbres. En revenant d’Europe avec des ouvrages illustrés, Walt Disney a découvert ces images et s’en est inspiré pour imaginer la forêt anthropomorphe dans Blanche-Neige et les sept nains.

4. Le premier jeu "Alone in the dark" a inspiré la saga "Resident Evil"

Shinji Mikami, le créateur de la saga de jeux Résident Evil, a expliqué que si Alone in the Dark n’avait jamais existé, Resident Evil n’aurait rien à voir avec ce qu’il est aujourd’hui. Pionnier du jeu vidéo en 3D, le jeu culte du Français Frédérick Raynal sorti en 1992 a permis la création de centaines de jeux qui s’en sont inspiré.

5. Ridley Scott s'est inspiré d'une BD française pour écrire "Blade Runner" et "Prometheus"

Mœbius, de son vrai nom Jean Giraud, est un grand auteur de bande dessinée française qui a inspiré par son oeuvre bon nombre d’artistes à travers le monde. Quand le magazine de BD Métal Hurlant est exporté aux Etats-Unis, Ridley Scott découvre le travail de Mœbius et s’inspire en partie de son livre The Long Tomorrow pour réaliser Blade Runner et Prometheus.

6. "Kill Bill" de Tarantino raconte la même histoire que "La mariée était en noir" de Truffaut

Quentin Tarantino n’a jamais caché le fait qu’il s’inspire d’histoires classiques, ou moins classiques, pour écrire ses scénarios. Pour le film Kill Bill, Tarantino a été grandement influencé par La mariée était en noir, de François Truffaut. Si tu ne l’as pas vu, c’est l’histoire d’un femme dont le mari est assassiné devant ses yeux le jour de son mariage et qui décide de retrouver les meurtriers pour se venger. Ça ne me dit rien…

7. Le film "Le Roi et l’Oiseau" a inspiré Brad Bird et Miyazaki

Le Roi et l’Oiseau n’est pas le dessin animé le plus connu du grand public mais il a inspiré beaucoup de professionnels du cinéma d’animation. Ce film français de Paul Grimault est notamment un des favoris de Miyazaki, qui a rendu hommage à l’automate géant dans Le Château dans le ciel.

Le Roi et l’Oiseau a également inspiré un autre cinéaste de génie : Brad Bird (le créateur de Ratatouille et Les Indestructibles). Il a aussi rendu hommage à l’automate dans son film d’animation Le Géant de fer.

8. L'univers de "Fallout" a été imaginé d'après celui de "La Cité des enfants perdus"

Jean-Pierre Jeunet a toujours été un OVNI du cinéma français et c’est ce qui plait beaucoup aux Américains. Avec Marc Caro, il sort en 1995 La Cité des enfants perdus et l’ambiance du film va beaucoup inspirer les créateurs de Fallout ; on y retrouve l’univers futuriste et même les armures des méchants. Comment peut-on être sûr qu’il y a un lien entre les deux oeuvres ? Il suffit d’écouter la voix du narrateur des vidéos d’introduction de n’importe quel épisode de Fallout : c’est celle de Ron Perlman, l’acteur principal du film.

9. George Lucas s'est inspiré de "Valerian" pour "Star Wars"

Le réalisateur de Star Wars n’en a jamais parlé mais sa saga de films partage un grand nombre de similitudes avec la saga de bande-dessinée Valérian, agent spatio-temporel. Le dessinateur français, Jean-Claude Mézières, a révélé dans une interview qu’il avait tenté de contacter George Lucas pour en discuter mais que ce dernier n’a jamais répondu.

10. "Le Monde de Nemo" est clairement un plagiat de "Pierrot le poisson clown"

En 1995, Franck Le Calvez dépose à la SACD le scénario de Pierrot le poisson clown, un livre pour enfants qui sort en 2002. C’est l’histoire d’un petit poisson-clown qui perd son père, mangé par une rascasse, puis est séparé de sa mère, qu’il retrouve à la fin de l’ouvrage. Ça vous dit quelque chose ? Étonnant. Franck le Calvez a attaqué Pixar à la sortie du film Le Monde de Nemo en réclamant l’interdiction de la diffusion des produits dérivés du film. Malheureusement pour lui, Pixar nie en bloc le plagiat du film et Pierrot le poisson clown reste à jamais inconnu de tous.

Quand on voit le nombre de films français aimés des étrangers, pas étonnant que les artistes s’inspirent de nos chefs d’oeuvre.

Sources : Le MondeCinémathèqueIrish TimesLe Point