Le plagiat est monnaie courante dans tous les domaines mais c’est le milieu artistique qui est le plus touché. On a déjà parlé des films plagiés, des chansons qui se ressemblent ou des séries copiées mais à vrai dire, aucun créateur n’est épargné. Aujourd’hui, on vous partage les plagiats les plus scandaleux : ceux qui touchent à nos madeleines de Proust, les souvenirs d’enfance. Si tu ne veux pas découvrir que ton dessin animé préféré ou ta chanson d’adolescence est une copie, tu peux plutôt aller lire les meilleurs tweets sur les souvenirs d’enfance, c’est toujours ça de gagné.

1. Le Monde de Nemo

En 1995, Franck Le Calvez dépose à la SACD le scénario de Pierrot le poisson clown, un livre pour enfants qui sort en 2002. C’est l’histoire d’un petit poisson-clown qui perd son père, mangé par une rascasse, puis est séparé de sa mère, qu’il retrouve à la fin de l’ouvrage. Ca vous dit quelque chose ? Etonnant. Franck le Calvez a attaqué Pixar à la sortie du film Le Monde de Nemo en réclamant l’interdiction de la diffusion des produits dérivés du film. Malheureusement pour lui, Pixar nie en bloc et Pierrot le poisson clown reste à jamais inconnu de tous.

2. The Verve - Bitter Sweet Symphony

Bitter Sweet Symphony, c’est un hit de notre enfance (évidemment). Le problème, c’est qu’une partie de la chanson a été volée aux Rolling Stones sur leur titre The Last Time. En effet, toute la partie avec les violons (la plus culte en fait) est directement tirée de cette chanson. On s’en rend tout de suite compte avec la version instrumentale.

3. L'OST de Dragon Ball Z

Les musiques de Dragon Ball sont cultes, c’est indéniable. Dommage qu’elles soient presque toutes des gros plagiats. Pour la petite histoire, Kenji Yamamoto est le compositeur de nombreuses musiques de jeux-vidéos et d’animés des années 1980, 1990 et 2000. En 2009 sort Dragon Ball Z Kai, une version courte de l’animé mondialement connu, et Yamamoto est le compositeur des nouvelles musiques créées pour cette série. Enfin, pas vraiment « créées » puisque de nombreuses similitudes ont été remarquées avec les musiques de grands films hollywoodiens comme Avatar ou Terminator. Le vrai problème, c’est que Yamamoto n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il a été révélé plus tard qu’une grande quantité de ses créations dites « originales » n’étaient en fait que des plagiats. Dans le lot, on compte de nombreuses OST de Dragon Ball Z.

4. Viva la vida - Coldplay

Tout le monde se souvient de Viva la Vida, cette chanson de supermarché absolument insupportable. Eh bien figurez-vous que cette chanson est un beau plagiat de If I could fly de Joe Satriani. Ce dernier a lancé en 2008 une procédure judiciaire contre le groupe. Finalement, les deux parties ont convenu d’un accord à l’amiable et on espère que le bon Joe a reçu un bon paquet de fric.

5. Le Roi Lion

Quelle belle histoire que celle du Roi Lion, un film qui rappelle l’histoire d’Hamlet avec la mort de dessin animé la plus triste du monde. Dommage que ce beau film ne soit qu’un immense plagiat. Quelqu’un connait l’histoire de Kimba, le petit lionceau blanc ? Non, personne ? Kimba the White Lion ou Le roi Leo est un manga de 1950 adapté en film d’animation japonaise. L’histoire est celle d’un lionceau qui voit son père assassiné et qui doit apprendre à devenir adulte pour assurer la succession du trône en tant que Roi de la jungle. Rien de familier, non vraiment pas.

6. L'OST d'Olive et Tom

Olive et Tom, c’est un des animés cultes de notre enfance. Une équipe de foot, des gamins qui mettent 5 épisodes à traverser un terrain et une musique de générique carrément géniale. « Olive et Tom, ils sont toujours en forme, Tom, Olivier, sont super entraînés, Tom, Olivier, ils sont venus pour gagner… », voilà ce qu’on chantait devant la télé. Parce que bien sûr, on ne connait que la version française et c’est malheureusement celle là qui est un bon plagiat. Les paroles sont originales (encore heureux) mais la musique vient en fait d’un autre dessin animé : Lupin III. L’explication est toute simple. Au tout début, Olive et Tom était diffusée sur la Cinq (chaine disparue depuis 1992) et le directeur de la chaine était également propriétaire d’une chaine italienne ou était diffusé Lupin III. Au lieu de créer une nouvelle musique originale pour Olive et Tom, le proprio n’a fait que piocher dans son catalogue.

7. Robinson Sucroë

En 2011, le créateur du célèbre Casimir a été condamné pour plagiat. En effet, son dessin animé Robinson Sucroë (inspiré de l’histoire de Robinson Crusoé) n’était en fait qu’un plagiat d’une idée originale québécoise : Robinson Curiosité. Le producteur et la société de production ont été condamnés à verser 5,2 millions de dollars à Claude Robinson, l’auteur original de la série.

8. Frozen - Madonna

Madonna, c’est toute notre enfance et adolescence ; à tel point que je me surprends parfois à chantonner Hung Up sans raison valable. Pourtant, une de ses chansons n’est pas vraiment d’elle. En effet, Frozen est un copier-coller de Ma Vie Fout Le Camp, un titre belge de Salvatore Acquaviva. En 2005, un jugement avait donné raison au monsieur belge pas content et la chanson a été interdite à la vente en Belgique pendant 9 ans avant que la cour d’appel n’estime en février 2014 « qu’il n’y a pas eu de plagiat de la part de Madonna ».

9. Harry Potter

Sans grande surprise, J.K. Rowling a été plusieurs fois accusée de plagiats mais les poursuites ne sont pas allées bien loin puisque les similitudes n’étaient jamais très nombreuses. Une accusation particulière a retenu l’attention des médias : celle des petits-enfants d’Adrian Jacobs, auteur du roman Willy the wizard. Ces derniers accusent l’autrice d’avoir plagié le roman de leur grand-père pour écrire Harry Potter et la coupe de feu. En effet, les deux romans racontent l’histoire d’un enfant sorcier qui doit comprendre la nature de l’épreuve qu’il effectue et en sort vainqueur. Dans les deux histoires, le héros se rend à l’école en train et une scène décisive de révélation se situe dans une salle de bain. Des accusations un peu légères face à l’immensité de l’univers d’Harry Potter ; les poursuites ont été abandonnées faute de preuves.

Crédits photo : Willy the wizard - Adrian Jacobs

10. Désolé - Sexion d'Assaut

« Non, tout mais pas Sexion d’Assaut ! » Du calme, on ne va pas ruiner ce souvenir d’enfance beaucoup trop précieux. Sans parler de plagiat pur et dur, les accords de Désolé sont identiques à ceux de Victory de l’artiste Gramatik. C’est pas cool, mais on peut l’accepter.

Sources : Team MangaParis Match Le Monde