« Si les Ricains n’étaient pas là, vous seriez tous en Germanie, à parler de je ne sais quoi, à saluer je ne sais qui ». Vous pensiez qu’il était impossible de commencer un top avec du Michel Sardou ? C’est que vous ne savez pas de quel bois je me chauffe. Aujourd’hui on va donc se pencher en toute joyeuseté sur ces trucs culturels fort symboliques qui n’auraient certainement pas connu une telle popularité internationale s’ils n’avaient pas été américains.

1. Le Black Friday

Cette pratique complètement éclatée qui consiste à se ruer dans les magasins le premier vendredi après Thanksgiving afin de profiter de réductions à tire larigot, n’aurait sans doute jamais eu un tel impact si elle ne venait pas des States. Peuple dédié à la surconsommation en tout genre. Une belle saloperie si vous voulez mon avis qui n’a aucun sens dans le reste du monde puisqu’on n’y célèbre pas Thanksgiving.

Crédits photo (Domaine Public) : Gridprop sur Wikipédia anglais

2. Les gobelets rouges

A force de les voir dans toutes les comédies américaines sur le lycée, les fameuses Red Cup ont gagné du terrain en devenant le contenant ultime de la coolitude en soirée. Bon après on parle de coolitude mais faut pas oublier qu’un gobelet en plastique pour boire des coups quand on peut utiliser un verre c’est franchement couillon du cul.

Crédits photo (Creative Commons) : Holiday56

3. Le Coca-Cola

Existe-t-il un symbole plus américain que celui-ci ? Non. La star des sodas doit naturellement sa notoriété à l’impérialisme américain. Allez, vous reprendrez bien une bonne dose de sucre ?

4. Les films de super-héros

99 % des films de super-héros viennent tout droit de comics, un genre de bande-dessinée né aux Etats-unis ce qui explique pourquoi TOUS les films de super-héros nous viennent d’Outre-atlantique. Oui oui, on en a bien quelques uns ailleurs par-ci par-là mais c’est hautement de la came ricaine.

5. Les jeans

Ça vaaaaaa, la ramenez pas avec votre science à base de « Le sachiez-tu ? le mot « jeans » vient de la ville de Gênes, d’où son nom, et même que Denim ça vient de « De Nîmes » truc de ouf non ? ». Toujours est-il que le pantalon en jeans a connu enfin la gloire grâce à une petite marque de fringue : Levi Strauss & Co, je sais pas si ça vous parle.

6. Le hip hop

Quand j’écoute du hip-hop, je pense rarement à des sons venues de Turquie, du Vietnam ou d’Estonie. Alors il y en a peut-être hein, je dis pas. Mais entre nous, le Hip-hop évoque bien plus le drapeau des US.

7. Les remises de diplômes

Cette tradition si populaire aux Etats-Unis qu’on retrouve dans moult films a fini par séduire les universités et écoles d’autres pays. Et en vrai c’est plutôt sympa, dommage qu’on n’ait pas encore ça pour le bac avec notre vieux tableau des résultats tout pété publié dans le couloir du lycée.

8. Halloween

Allez comprendre pourquoi on fête ça en France alors qu’on s’en carre la couenne des citrouilles et qu’on a tous été traumatisés par Michael Myers. V’là encore un beau cadeau des States qui nous permet de consommer un peu plus de trucs débiles durant cette sombre période de l’année pas encore ravagée par les achats de Noël.

9. Le beurre de cacahuète

Certainement la pire invention de l’humanité, le beurre de cacahuète est aussi une source intense de joie et de culpabilité. Et devinez où on en bouffe des tartines à longueur de journée ? … Salauds.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : PiccoloNamek sur Wikipédia anglais

10. Le barbecue

Mot sur toutes les bouches depuis que Sandrine Rousseau l’a qualifié de « symbole de virilité », cette activité effectivement appréciée chez les mecs qui consiste à se remplir la panse de viande trop grasse et trop grillée idéale pour favoriser notre cancer colorectal vient elle aussi de States. Sale affaire.

Prix : à partir de 59.99 chez Weber

Un beau pays.

Source : Reddit