Ok on a décidé d’être un peu chauvin pour ce top et de revenir sur les plus beaux exploits sportifs français (et honnêtement je ne pensais qu’il y en aurait autant).

Entre l’athlétisme, la natation, le foot ou encore le judo, les sportifs français on su nous faire vibrer, battre des records et créer l’exploit. Eh oui il n’y a pas que les Américains qui sont forts partout, je vous promets qu’en France on est pas dégueu. Bref, je vous laisse vous délecter des ces exploits, bercé par le doux cris des commentateurs, ce top va vous faire vivre, ou revivre des émotions incroyables. Le sport, y’a rien de mieux.

1. Yannick Noah remporte Roland Garros en 1983

Et on commence ce top par Yannick Noah, qui avant d’être un chanteur aux pieds nus, était un grand tennisman. Après 2h25 de lutte intense face au tenant du titre, Mats Wilander, Noah remporte Roland-Garros en 1983, 37 ans après le dernier Français Maurice Bernard. Il n’y a aucun Français depuis qui a réalisé une telle performance, donc oui Noah a marqué l’histoire du tennis français, et ça c’est très fort.

2. JO 1996 - Marie-Jo Pérec réalise un incroyable doublé au 200 et au 400m

À Atlanta en 1996 seulement deux athlètes ont réalisé un doublé sur 200m et 400m : il s’agissait du légendaire Michael Jonhson et de Marie-José Pérec, qui elle aussi, va rentrer dans la légende.

C’est lors de ces jeux que la jeune athlète va se révéler, en battant le record olympique avec un chrono de 48.26.

C’est bien connu, Marie-Jo est une des plus grandes athlètes françaises, et sûrement l’une des plus grandes coureuses de 400m de tous les temps.

3. La demi-finale de la Coupe de monde rugby en 1999 qui opposait la France et la Nouvelle-Zélande

Ce match appelé « le miracle de Twickenham », est encore considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands exploits du rugby français et aussi l’un des plus grands matchs de l’histoire de la Coupe du monde de rugby.

Ce 31 octobre 1999, les français l’emportent face au All Blacks (43-31) alors que la Nouvelle-Zélande était considérée comme la meilleure nation mondiale et avait remporté le Tri-nations de 1999. De plus les Bleus avaient terminé le Tournoi des Cinq Nations de 1999 à la dernière place avec une grosse défaite (54 – 7) contre leur adversaire du jour, seulement quelques mois plus tôt.

Les Français arrivent cependant à remonter un retard de 14 points en inscrivant 33 points successifs et remportent la victoire. Malheureusement ils échoueront en finale face à l’Australie.

4. Laure Manaudou bat le record du monde du 400m nage libre (2006)

Lors des championnats de France de natation, la star française Laure Manaudou bat le record de l’Américaine Janet Evans qui était invaincu depuis 1988. Manaudou réalise un temps record de 4’3″3, et devient l’une des plus grandes nageuses française, record qu’elle va ensuite améliorer quelques mois plus tard à Budapest avec un chrono de 4’2″13, lors des championnats d’Europe.

Manaudou, c’est aussi une victoire aux JO, 3 victoires aux championnats du monde et 9 victoires aux championnats d’Europe grand et petit bassin.

5. Le record du monde d'Alain Bernard sur 100m nage libre (2009)

« C’est le premier mec à passer sous la barre des 47 », « c’est un moment magique, c’est le roi de la planète », « c’est un dieu vivant », on comprend par l’euphorie des commentateurs sportifs l’exploit que le nageur Alain Bernard vient de réaliser.

Nous sommes en 2009, lors des championnats de France de natation, à l’épreuve du 100m nage libre. 46 secondes et 94 centièmes, Alain Bernard est le premier homme à passer sous la barre des 47 secondes sur la distance, et c’est un exploit.

6. Christophe Le Maitre réalise un triplé historique aux championnats d'Europe en 2010

En 2010 à Barcelone lors des championnats d’Europe d’athlétisme, Lemaitre devient le premier sprinter français à remporter trois titres lors des mêmes championnats, avec le 100 m (10″11), le 200 m (20″37) et le relais 4 × 100 mètres (38″11).

Rappelons-nous aussi qu’en 2011, lors de la finale du 200 m des championnats du monde de Daegu, il parvient à améliorer le record de France en passant sous la barre des 20 secondes. Ce temps, 19 s 80, lui assure la troisième place du podium et fait de lui le deuxième meilleur sprinter européen de tous les temps.

Enfin, en établissant son premier record national sur 100 mètres en 9″98, Christophe Lemaitre devient officiellement le premier sprinteur blanc à courir en moins de dix secondes sur cette discipline depuis la mise en place du chronométrage électronique.

Beaucoup d’exploits pour un seul homme.

7. Camille Lacourt et Jeremy Stravius arrivent 1ers ex-aequo lors des championnats du monde de natation (2011)

Deux Français sur le podium c’est déjà un bel exploit, mais deux Français sur la première place, c’est carrément du jamais vu.

Ce sont les nageurs Camille Lacourt et Jeremy Stravius, qui, en 2011 réalisent cette performance ensemble. Avec un beau chrono de 52″76, les Français s’imposent dans cette finale du 100m dos à Shanghai.

8. La finale France-Danemark lors des championnats du monde de handball en 2011

C’était une finale très serrée entre la France et le Danemark lors de cette édition des championnats du monde de handball, où les équipes vont pousser le match jusqu’aux prolongations.

Et finalement la France terminera première de ce championnat en battant les Danois (37-35). Les Français sont champions du monde pour la 4ème fois de leur histoire à l’issue d’une finale haletante, ce qui fait de l’équipe française, l’équipe la plus titrée de l’histoire de ce sport (aujourd’hui avec 6 titres).

9. La victoire du relais français en natation au Jeux Olympiques de Londres en 2012

Pour la première fois de son histoire, la France est devenue championne Olympique du relais 4x100m nage libre devant les Américains et les Russes. Les Français étaient deuxièmes pendant presque toute la course, au coude à coude avec les Américains, et finalement Yannick Agnel, le dernier relayeur, réalise un dernier 50m incroyable en rattrapant et en dépassant Ryan Lochte.

3 min 09 sec et 93 centièmes, les Français terminent devant les Américains qui semblaient pourtant imbattables et entrent dans le palmarès des plus beaux relais français.

10. Tony Estanguet est le seul Français à remporter 3 médailles d'or en trois jeux olympiques (2000, 2004, 2012)

Champion olympique de canoë slalom, Tony Estanguet est le premier athlète Français à avoir obtenu trois médailles d’or au cours de trois Jeux Olympiques différents, en 2000, 2004 et 2012, dominant largement la discipline pendant toutes ces années.

11. Le match de basket France Espagne à la demi-finale des championnats d'Europe de 2013

Ça n’était qu’une demi-finale et pourtant ce match est mythique. Pourquoi ? Parce que la France affrontait l’Espagne après une série de défaites (8) contre la Roja. Et finalement, avec un Tony Parker brillant (32 points), les Français ont su conjurer leur sort en remportant ce match ultra serré (72-75).

Les Français gagneront aussi en finale contre la Lituanie, une victoire bien méritée.

12. Teddy Tamgho, champion du monde de triple saut aux Championnats du monde d'athlétisme en 2013

Avec un saut à 18m04, l’athlète français Teddy Tamgho est le troisième homme de l’histoire de la discipline à dépasser la barrière des 18m (depuis, trois autres athlètes ont réussi cet exploit : Will Claye, Hugues Fabrice Zango et Christian Taylor).

Tamgho est donc champion du monde de triple saut 2013, c’est la première fois que la France se classe première sur cette discipline, et il est de loin le meilleur athlète français de sa catégorie.

13. L'incroyable finish de Floria Guei au relai 4x400 au championnat d'Europe 2014

C’est cette incroyable course qui nous a donné le « ALOOOORS PEUT-ETRE » si célèbre du commentateur sportif Patrick Montel. Le relai français faisait un bel effort, mais pourtant les Françaises n’étaient que quatrièmes et n’arrivaient pas à remonter. Floria Guei, dernière relayeuse, part avec un retard important sur la tête du relai qui était en train de se dessiner entre les Anglaises, les Ukrainiennes et les Russes.

Mais Floria trouve un second souffle, rattrape le retard petit à petit pour finalement finir spectaculairement première de cette course. Les Françaises sont championnes d’Europe, et Montel affirme : « Je n’ai jamais vu ça dans ma carrière ».

14. Le record du monde du saut à la perche pour Lavillenie en 2014

« Recoooord du monde pour Lavilleniiiie », voilà les mots très justes du commentateur après que Lavillenie ait battu le record du monde du saut à la perche.

C’était le 15 février 2014, alors que Lavillenie avait 27 ans, qu’il franchit parfaitement la barre des 6m16, détrônant ainsi le record de l’Ukrainien Sergueï Bubka qui le détenait depuis 21 ans. Un score incroyable pour l’athlétisme français, qui prouve que l’école de perche française est (était ?) la meilleure dans le monde.

Ce record a été battu en 2020 par le jeune Suédois Armand Duplantis avec 6m18, à seulement 20 ans.

15. François Pervis aux championnats du monde de cyclisme sur piste (2014)

Le cycliste français a réussi à remporter trois épreuves individuelles de vitesse lors des Mondiaux sur piste en 2014. C’est en effet un exploit inédit car jamais personne avant lui n’avait réussi une telle performance.

François Pervis marque donc l’histoire de son sport par sa prouesse, qu’il fut le premier à réaliser : rempoter les trois titres individuels du sprint, le keirin, le kilomètre et la vitesse individuelle.

16. Le triplé français au ski cross masculin aux Jeux Olympiques en 2014

Lors de la finale de ski cross aux JO d’hivers en 2014, les Français Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol remportent les trois médailles du podium.

C’est la première fois dans l’histoire du sport d’hiver français qu’il y a un triplé tricolore lors d’une épreuve des JO. Le précédent triplé français à des Jeux olympiques remontait à des Jeux d’été aux Jeux de Paris de 1924 (gymnastique, épreuve de saut de côté hommes), donc oui ça n’arrive pas souvent.

17. La finale des championnats d'Europe de volley en 2015

Il s’agit de la première victoire de l’équipe de France en championnat d’Europe. Les Français affrontaient la Slovénie, dans une finale en trois sets serrés (25-19, 29-27, 29-27)

La rencontre est marquée par le smatch de Ngapeth, à l’aveugle, bras en arrière. Malheureusement depuis, l’équipe de France n’a pas su refaire un tel exploit (mais ils ont été champions olympiques en 2020 donc c’est pas dégueu non plus).

https://www.youtube.com/watch?v=RALqp8Wr5VA

18. Le record du monde de décathlon pour Kevin Mayer (2018)

Le 16 septembre 2018 lors du Décastar de Talence, Kevin Mayer a battu le mythique record du monde de l’Américain Ashton Eaton. Un score de 9 126 points, qui n’est pas encore battu à ce jour.

Mayer a marqué l’athlétisme et le sport français en améliorant de 81 points l’ancien record du monde. Avec des performances incroyables pour un décathlonien (10″55 sur 100 m, 7,80 m au saut en longueur ou encore 71,90 m au lancer du javelot) Kevin Mayer a amélioré ce jour-là un bon nombre de ses records personnels.

19. Les deux coupes du monde de football (1998-2018)

L’équipe de France de football nous aura fait vibrer autant en 1998 qu’en 2018, rentrant dans le cercle très fermé des équipe plusieurs fois titrées en Coupe du Monde (seulement 6 pays).

En 1998 nous avons eu le droit à un doublé de Zidane et un but de Petit, clôturant cette compétition avec un score impressionnant de 3-0 face à la mythique équipe du Brésil (rappelons quand même que Ronaldo avait fait une crise d’épilepsie juste avant le match, et les Brésiliens en ont pâti lors de cette finale).

En 2018, c’est face à la Croatie que la France va réitérer l’exploit en Russie, dans une finale dominée par les bleus qui se terminera avec 4 buts face à 2, avec des buts de Mbappé, Griezmann et Pogba. On peut noter aussi le quart de finale contre l’Argentine (4-3) qui était vraiment mémorable (souvenez-vous notamment du magnifique but de Pavard).

20. L'impressionnant Martin Fourcade termine sa carrière sur une victoire et un triplé français (2020)

C’était lors des championnats du monde de biathlon en 2020 que Martin Fourcade a marqué le ski français par son talent, une dernière fois. Il n’avait pourtant pas de grandes chances de remporter cette finale en Finlande car il partait avec 21 secondes derrière son grand rival norvégien Johannes Boe, et avec un déficit de 19 points. Pourtant Boe termine 4eme de cette course, derrière les trois Français : Martin Fourcade, Émilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet.

Une performance incroyable pour le biathlon français.

21. La période d'invincibilité de Teddy Riner (2010-2020)

Teddy Riner a connu une période d’invincibilité de près de 10 ans entre 2010 et 2020 accumulant environ 154 victoires. 10 fois champions du monde et 2 fois champions Olympique en individuel, Teddy Riner est tout simplement l’un des meilleurs athlètes français de tous les temps.

En 2012 il remporte la finale face au Russe Alexander Mikhaylin. C’était alors le seul titre qui lui manquait dans son parcours.

Il réitère cet exploit en 2016 où il remporte la finale face au Japonais Hisayoshi Harasawa au terme d’un combat serré et gagne ainsi le deuxième titre olympique de sa carrière. Grace à ça, il allonge sa période d’invincibilité à quatre-vingt dix-huit combats internationaux gagnés successivement depuis sa dernière défaite en 2010.

22. Julian Alaphilippe champion du monde de cyclisme sur route pour la deuxième fois consécutive (2021)

Le 26 septembre 2021, Julian Alaphilippe marquait l’histoire du sport français et du cyclisme sur route en étant le sixième coureur de l’histoire du cyclisme à réussir l’exploit de gagner le maillot arc-en-ciel au moins une année de plus.

Après environ six heures de course, Julian Alaphilippe, s’est imposé à Louvain, en laissant les supporteurs belges sans mots (ces gros rageux de belges). Le Français affirme même : « Dans le dernier tour, ils (les supporters belges) me demandaient de ralentir et ils n’avaient pas des mots très sympas, je tiens à les remercier, ça m’a donné encore plus envie d’appuyer fort sur les pédales ». Eh oui, c’est bien un Français qui s’est imposé en Belgique après une course impressionnante.

Vous avez une idée de ce qu’il se fait de mieux en France et on ne peut qu’attendre que d’autres performances de ce genre se réalisent !