Ce qu’on appelle l’effet Streisand vient de la chanteuse / actrice américaine Barbara Streisand et correspond à la mise en lumière de quelque chose qu’on voulait garder secret justement parce qu’on a trop tenté de le garder secret. Pour vous donner un petit exemple, imaginons que je me pisse dessus en soirée, une tache est apparente sur mon jean et comme je souhaite que personne ne s’en rende compte je me promène avec une assiette en porcelaine collée à mon entrejambe pour la cacher. Tout le monde va remarquer le truc alors que la tâche aurait probablement été moins voyante (cette anecdote est fictive hein). C’est pas clair ? Pas grave, on va voir d’autres exemples tout de suite.

1. La villa de Barbara Streisand

Forcément on va commencer par la base, à savoir le premier effet Streisand qui a donné son nom au phénomène. En gros, en 2003, des photos de la propriété de Barbara Streisand ont été prises par un photographe qui, dans sa version des faits, souhaitait simplement prendre des photos du littoral. Streisand a porté plainte pour empêcher la diffusion des images et c’est précisément à cause de cette plainte que l’affaire est devenue connue du grand public. Pendant le mois qui a suivi la plainte, c’est près de 420 000 personnes qui ont donc vu les photos, ce qui ne serait jamais arrivé si elle n’avait tout simplement rien dit. C’est con et c’est ça l’effet Streisand.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Required attribution is: Copyright (C) 2002 Kenneth & Gabrielle Adelman, California Coastal

2. Le site internet Sci-Hub et les articles scientifiques gratuits

Ce site qui référence des articles scientifiques en contournant les paywalls (le fait de devoir payer pour lire un article en entier sur un site) donnait à ses utilisateurs la possibilité de lire gratuitement un grand nombre d’études scientifiques variées. Au départ, celui-ci n’était pas vraiment très connu, mais lorsque des éditeurs des articles en question portent plainte pour vol de propriété intellectuelle, l’affaire éclate au grand jour et qu’est-ce qu’il se passe ? Pendant un temps les visites sur le site explosent. Le pire c’est que certains scientifiques auteurs des articles avaient donné leur validation pour que leurs textes soient accessibles gratuitement.

Crédits photo : inconnu

3. La DCRI qui tente d'interdire une page Wikipédia

On vous en parlait avec les pages Wikipédia censurées : la page de la « station militaire de Pierre-sur-Haute » a été à un moment dans le viseur de la DCRI parce que visiblement on y trouvait des informations secrètes. Wikipédia a donc accepté de changer et de retirer les passages qui n’allaient pas en demandant qu’on lui indique lesquels posaient problème mais la DCRI n’a pas accepté cette négociation et a tout simplement insisté pour bloquer la page entière. Manque de bol, l’effet inverse s’est produit puisque de nombreux internautes ont visité la page après l’éclatement de l’affaire, pouvant donc lire tous les passages considérés sensibles.

Crédits photo : S. RIMBAUD

4. La rumeur de liaison entre Anne Hidalgo et François Hollande

Partant d’une simple rumeur à la con vieille de quelques années, celle ci avait éclaté au grand jour lorsqu’un cabinet d’avocat représentant Anne Hidalgo avait mis en demeure Twitter pour que la plate-forme supprime des tweets problématiques. Bien que cette rumeur de liaison entre les deux personnalités politiques existait bien avant l’affaire des tweets, c’est la plainte qui a fait exploser (à nouveau) l’affaire au grand public puisque la presse s’en est emparé une seconde fois et qu’on en a parlé encore plus.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : A.Schneider83

5. La photo supprimée de François Hollande

Puisqu’on parle de François Hollande, celui-ci avait été au coeur d’un autre effet Streisand lorsque l’AFP avait demandé la suppression d’une photo peu flatteuse. En soit la photo n’avait rien de bien incroyable, elle montrait juste Hollande souriant tout en faisant une tête pas forcément avantageuse. Mais internet s’est emparé du truc, des gens imaginant que l’AFP avait subi des pressions de l’Élysée et forcément l’image a tellement été partagée qu’elle est devenue un mème. Ouais c’est con quand ça se passe comme ça du coup.

Crédits photo (Domaine Public) : COP Paris

6. La chanson "Only The Good Die Young" de Billy Joel

Lorsque sort cette chanson de Joel en 1977, les paroles suivantes posent instantanément problème :

You Catholic girls start much too late, (Les filles catholiques commencent bien trop tard)but sooner or later it comes down to fate. (Mais tôt ou tard il faut y passer)I might as well be the one. (Autant que ce soit avec moi)

Billy Joel parle évidemment de coucher avec la fille « Virginia » à qui il s’adresse tout au long de la chanson et qui s’inspire d’un amour de jeunesse manqué du chanteur. La chanson a été bannie des radios aux États-Unis après des pressions de groupes religieux mais cela n’a rien arrangé, c’est même tout le contraire. Les gens, qui voulaient savoir pourquoi elle était interdite, ont acheté l’album en masse. « À la minute où la chanson a été censurée à la radio, l’album a grimpé dans les charts » avait déclaré le chanteur.

7. La censure du film "L'interview qui tue"

Vous vous souvenez peut-être de ce film avec Seth Rogen et James Franco qui avait fait couler beaucoup d’encre après la simple diffusion de sa bande annonce. Dans le film, les deux personnages se retrouvaient à aller interviewer Kim Jong-un (joué par Randall Park) et c’est précisément cette partie qui a mis le feu aux poudres. Le vrai Kim Jong-un a demandé à l’ONU d’appliquer des sanctions aux deux acteurs et un groupe de hackers a piraté Sony (producteur du film) afin de voler des données.

Des menaces terroristes qui provenaient du même groupe ont été reçues, menaçant de réaliser des attentats dans les salles où le film serait projeté. Le film a donc été interdit de diffusion dans beaucoup de salles par peur d’évènements tragiques mais ce buzz l’a fait connaitre au monde entier, amenant beaucoup de gens à se le procurer (légalement ou illégalement) pour le voir. Si rien de tout cela ne s’était passé, la comédie (assez oubliable) n’aurait probablement pas fait plus de bruits que ça.

8. L'insecticide tueur de chats

Tout part d’un article sur un blog dans lequel une internaute raconte qu’elle a acheté un insecticide anti-puces de la marque Fulgator pour se débarrasser de bestioles ramenées par ses animaux de compagnie. Elle enferme ses trois chats dans le garage le temps de vaporiser le produit dans son salon pour tuer les puces et deux jours plus tard deux de ses chats sont morts. Elle cherche sur internet et réalise qu’un produit chimique présent dans l’insecticide (perméthrine) est effectivement toxique pour les chats mais que rien ne l’indique sur le produit.

Elle raconte par la suite « qu’on lui a ri au nez » lorsqu’elle a contacté le service client de la marque et décide avec son mari d’aller partager son expérience sur plusieurs forums avant de réaliser que leurs messages sont souvent effacés. Elle partage alors son texte sur le site d’une blogueuse et celui-ci devient rapidement le « 3ème résultat de recherche Google » en tapant le nom de la marque. Elle reçoit alors un mail des représentants de la marque l’accusant de « dénigrement de produit » et menaçant de faire fermer le blog mais c’est trop tard : l’affaire devient virale et est relayée par de nombreux internautes, provoquant un effet Streisand puissant.

9. L'affaire Copycomic

Si Copycomic était déjà connu pour pointer du doigt des similitudes entre certains sketches d’humoristes français et ceux de stars du rire d’autres pays, l’affaire a pris de l’ampleur lorsque Gad Elmaleh a tenté de faire supprimer les tweets de ce dernier et d’obtenir son identité via son adresse IP. C’est précisément à ce moment que tout le pays a commencé à entendre parler de « l’affaire copycomic » là où elle ne touchait avant ça qu’un milieu restreint.

10. L'empire Romain qui a fait tuer Jésus parce qu'il devenait trop populaire

Est-ce que ça ne serait pas le plus gros effet Streisand du monde cette affaire ?

Crédits photo (Domaine Public) : Waffles9761

Vous pouvez aller voir les stars qui ont fait un badd buzz depuis le confinement ou les effets scientifiques qui portent le nom de personnes célèbres (comme celui-ci), y’en a des vraiment intéressants.

Sources : Wikipédia, Reddit, Nouvel Obs.