Quand un acteur est en position de force face à un studio il peut se permettre de demander beaucoup de choses que les producteurs vont accepter parce qu’ils sont généralement avides de pognon et prêts à tout pour obtenir ce qu’ils veulent. On vous avait déjà parlé des acteurs qui ont bien négocié leur contrat, là c’est un poil pareil sauf que les demandes étaient tellement abusées qu’ils ne devaient même pas y croire quand elles ont été acceptées.

1. Jackie Chan et les demandes incommensurables pour "Rush Hour 3"

Si vous demandez quel film Jackie Chan aime le moins de sa carrière il vous répondra probablement Rush Hour. C’est pour ça que quand les producteurs sont venus lui demander de jouer dans le troisième volet, il a demandé tout simplement 15 millions de dollars, 15% des recettes au box office et les droits de distribution en dehors des États Unis, ce qui au final faisait plus de 55 millions de dollars en pensant qu’ils allaient refuser (mais ils ont accepté). Et nous on ose pas demander si on peut aller pisser pendant un entretien d’embauche.

2. Whoopi Goldberg et les demandes incroyables pour faire "Sister Act 2"

Juste après le succès colossal et surprise du premier Sister act (231 millions de dollars de recettes pour 31 millions de budget) les producteurs ont assez logiquement décidé de faire une suite pour surfer sur le succès. Et c’est là que Whoopi a senti qu’elle pouvait demander un gros paquet de thunes : elle a demandé 7 millions de dollars pour le rôle (ce qui en a fait l’actrice la mieux payée de l’année) et surtout que le studio finance son prochain film et ça c’est une grosse demande. Tout a été accepté mais le film a fait un gros flop, dommage.

3. Robin Williams a demandé un million de dollars et des excuses publiques de Disney pour "Aladdin 3"

L’acteur doublait la voix du génie dans le premier film et on l’avait remplacé dans le deuxième par le doubleur d’Homer Simpson, ce qu’il n’avait pas trop apprécié. Pour faire le troisième film (dispo en VHS à la sortie, vous connaissez) les producteurs voulaient absolument récupérer Williams, ce que l’acteur a refusé à part pour un million de dollars et des excuses du studio pour l’avoir remplacé dans le deuxième film. Et le studio a accepté, ce qui est normal vu que quand on parle à Robin Williams on accepte ce qu’il demande.

4. Johnny Depp a braqué Disney pour "Pirates des Caraïbes 5"

En sachant pertinemment qu’il était LA STAR de la saga, Johnny Depp a commencé à devenir un peu trop gourmand, au point de demander non seulement des gros pourcentages sur les recettes mais également 20 millions de dollars de salaire. Vous allez dire que ça va encore pour une aussi grande star, le problème c’est qu’il n’était pas foutu d’arriver à l’heure sur le plateau et qu’on a été obligé d’engager quelqu’un pour le surveiller jour et nuit (surtout niveau consommation d’alcool).

5. Alec Guinness a demandé à ce qu'on double le salaire proposé et 2% des royalties de George Lucas sur Star Wars

Alec Guinness (Obi Wan Kenobi) ne croyait pas une seconde au film Star Wars quand il a négocié pour jouer dedans. George Lucas le voulait tellement qu’il lui a cédé toutes ses demandes : doubler le salaire proposé à la base et lui filer 2% de ses royalties. Il a même accepté son autre demande de ne pas du tout participer à la promo du film, et l’acteur se serait fait plus de 100 millions rien qu’avec les royalties vu que, comme vous ne l’ignorez probablement pas, le film a fait un carton.

6. Liam Neeson a pris la confiance pour "Taken 3"

Alors que son salaire pour le premier film n’était « que » de un million de dollars, Liam Neeson a demandé 15 millions pour faire le deuxième et 20 millions pour faire le troisième. En même temps il faut savoir que le tout premier film de la saga avait rapporté 226 millions de dollars pour 25 millions de budget, il y avait de quoi flamber un peu. Mais de là à multiplier par 20 son salaire c’était particulièrement osé.

7. Jim Carrey a demandé des trucs assez chiants pour jouer dans "Man on the moon"

Dans le film où il interprète Andy Kauffman l’acteur a complètement pété un plomb. Il a demandé à ce que les gens l’appellent Andy quand il jouait Kauffman et Tony quand il jouait des scènes de l’alter ego du vrai Andy Kauffman : Tony Cliffton. Le truc c’est qu’il a commencé à embrouiller tout le monde : on devait s’adresser à lui en partant du principe qu’il était à la fois trois personnes : Jim, Andy et Tony et qu’on ne devait pas demander à l’une de ces personnes un truc qu’on voulait dire à une autre, il fallait attendre que cette personne « vienne sur le tournage ». L’enfer.

8. Marlon Brando a fait du Marlon Brando sur le tournage de "L'île du Docteur Moreau"

À l’époque quand on avait un acteur comme Marlon Brando dans un projet il fallait plier à toutes ses volontés. Avant le tournage de « L’île du docteur Moreau » il demandé plusieurs choses : qu’une personne de petite taille soit toujours présente avec lui dans chaque scène, qu’un seau d’eau glacé soit posé sur son crâne dans toutes les scènes en extérieur et que son personnage soit maquillé en blanc parce qu’il avait demandé que son personnage soit allergique au soleil. Sans aucune putain de raison valable.

9. Ben Affleck et le problème de la casquette pour "Gone Girl"

Petite entorse à la règle parce que cette histoire est arrivée PENDANT le tournage et pas au cours des négociations, mais en gros Ben Affleck refusait catégoriquement de porter une casquette de l’équipe des Yankees pour son rôle parce qu’il est fan des Red Sox dans la vraie vie. Ça parait con dit comme ça, parce qu’on pourrait se dire que c’était juste pour un rôle, mais le mec ne voulait rien entendre et le tournage s’est tout bonnement arrêté plusieurs jours à cause de ça jusqu’à ce que l’acteur et le réalisateur se mettent d’accord sur la casquette d’une troisième équipe.

10. Amanda Seyfried a passé son audition pour "Alpha Dog" à demander qu'on la laisse partir (en pleurant)

Bon ça sort un peu du thème mais ça reste une demande peu banale a défaut d’être abusée. L’actrice s’était retrouvée à passer le casting à cause de son agent et a fondu en larmes devant le réalisateur en lui demandant si elle pouvait rentrer chez elle parce qu’elle n’avait aucune envie de se retrouver dans son film de merde. Mais le réalisateur a commencé à dialoguer, lui demander pourquoi elle pensait que le projet était nul et il a réussi à la convaincre d’accepter le rôle.

Et sinon vous pouvez aller voir les rôles mémorables avec seulement quelques minutes à l’écran ou les rôles qui font rêver les acteurs. Sinon vous pouvez tout aussi bien ne rien faire et rester là à attendre.

Sources : WhatCulture, Collider, Listen Notes, Goliath, Buzzfeed.