Au cas où vous ne seriez pas au courant, on est en plein été. Deux mois de vacances scolaires pour les morveux pendant que vous continuez de suer au bureau. En attendant de pouvoir, vous aussi glander au bord de la piscine, un cocktail à la main, voici quelques astuces pour donner aux week-ends de vos enfants un avant-goût de vacances qui déteindra forcément un peu sur vous aussi !

1. Faire de la trottinette sur le parking d’un Leclerc fermé

Vous étiez venus récupérer les courses du Drive pour un week-end avec votre bande de potes mais n’aviez pas vu que, jour férié oblige, ils fermaient plus tôt ? Ouh ça sent l’instant lose, ça. Mais pas de panique, sortez les trottinettes du coffre de la voiture et laissez vos enfants rouler à l’envi ! Il n’y a personne, aucun danger, tout de suite ça détend. On se laisserait presque bercer par le bruit des roues qui chatouillent le bitume s’il n’y avait ces cris d’excitation enfantine stridente par-dessus…

Crédits photo : Topito

2. Porter sa plus belle tenue de plage au quotidien

Vous avez beau l’avoir planqué tout en haut de l’armoire, votre petit sacripant a repéré le T-shirt anti UV protection 50 et le réclame à cor et (surtout) à cri. Qu’à cela ne tienne, qu’il aille donc à l’école avec. Et pour fignoler la tenue, pensez bien à y ajouter le chapeau à fleurs et ses lunettes de soleil. Il rentrera évidemment sans elles quand vous le récupérerez le soir, dommage.

3. Courir sous la pluie par temps orageux

Chaleur lourde et ciel gris à l’horizon ? Le temps idéal pour troquer les cirés et bottes de pluie (so 2012 !) contre un poncho de plage en tissu éponge et des sandales. Avec un peu d’imagination, on se croirait presque dans un pays tropical en train de rentrer de la plage pour rejoindre la location de vacances.

4. Jouer dans le coffre de la voiture

Oui ça fait un peu glauque dit comme ça mais imaginez des enfants encore en bas âge, un coffre évidemment grand ouvert et sous votre surveillance… Laissez-les jouer là avec un gilet jaune et un demi-essuie-glace cassé, vous en avez pour facile 2h pépère. Surtout qu’ils apprécieront le côté transgressif de cette activité insolite très raccord avec l’esprit vacances. Et puis, rester bloqué dans la voiture, ça rappelle un peu les bouchons sur l’autoroute du soleil. Mais sans les péages, whouhou !

5. Squatter le photomaton d’une gare peu fréquentée

Qui dit vacances à l’étranger dit papiers d’identité et renouvellement des photos ! Un tabouret réglable, un rideau, des boutons sur lesquels appuyer et même une voix qui donne des instructions, franchement, y’en a qui s’amuseraient avec moins que ça. Et si vous fermez les yeux, vous visualiserez déjà le gars de la douane qui vous zieute avec insistance et fait des allers/retours entre vous et le passeport qu’il a dans la main, avant de vous le rendre d’un air impassible. Welcome !

6. Dormir par terre la nuit

On vous le dit, le plaisir des vacances quand tu es gamin, avant même la destination (qui importe beaucoup plus aux parents, Dieu bénisse le concept du all inclusive), c’est de pouvoir faire ce qu’on ne ferait pas le reste de l’année. Alors on enlève les matelas des lits et on les colle tous par terre pour créer une petite ambiance colonie de vacances. Ça n’a l’air de rien mais tout de suite, on a envie de se raconter des histoires sous la couette avec une lampe de poche. Par contre, quel est le taré qui a apporté du bois pour faire un feu dans la chambre ?

7. Pique-niquer dans le couloir

Oui parce que pique-niquer dans un parc, l’été, bon ça on connaît. Alors que si vous choisissez un couloir plus ou moins étroit, tout de suite ça vous plante le décor de l’avion. Plus vous vous sentirez étriqué et plus tout le monde galérera à faire rentrer son repas sur le minuscule plateau devant lui, plus il sera facile de se dire que vous êtes en train de survoler l’océan Atlantique en direction de la Martinique. Par contre le premier qui applaudit parce que l’avion ne s’est pas écrasé va au coin di-rect !

8. Préparer sa valise

Quoi de plus excitant pour se projeter dans les vacances que de préparer sa valise ? Alors oui d’accord va falloir tout ranger après et cette valise que vous n’aurez pas supervisée aura autant de cohérence que le discours de tonton Jean-Mi et ses 4g d’alcool dans le sang au mariage de la cousine Anne-Cécile. Mais c’est aussi ça le charme des vacances…

9. Dessiner ou rédiger sa carte postale

Et si vos enfants imaginaient pour vous les vacances idéales ? Selon leur âge ils peuvent dessiner la carte ou même carrément imaginer leur été avant même de le vivre. Avec un peu de chance, vous tenez entre vos mains le scénario d’un nouveau « Grease » ou « Dirty Dancing ». Bon y’a quand même plus des chances que ça finisse en Alad’2 mais tout le monde a le droit de rêver…

10. Inventer le nouveau tube de l’été

Alors vous allez finir par crier à l’exploitation m’enfin quel mal y a-t-il à encourager l’imagination débordante de nos petits chérubins tout en prenant notre petite com’ au passage ? La légende raconte d’ailleurs que Crazy Frog aurait volé son tube « Axel F » en entendant des enfants jouer dans leur jardin pendant que les parents terminaient la rédaction d’un rapport urgent. Et comme on avait peur de ne pas avoir réussi à vous foutre cette m*rde dans la tête, tenez c’est cadeau !

Vous l’aurez compris, les vacances c’est d’abord un état d’esprit, un peu de volonté et beaucoup d’imagination. Emmanuel Macron a bien réussi à faire croire qu’il était de gauche à une époque. Alors c’est parti, on ferme les yeux et bonnes fausses vacances à tous !