Généralement les acteurs choisissent des rôles pour des raisons diverses, parce que le personnage leur « parle », qu’il symbolise quelque chose pour eux, que le rôle représente un défi ou tout simplement parce que la production paye bien. Mais parfois ils acceptent aussi un rôle pour des raisons étranges. Même si bon, l’excuse de faire un film de merde pour la tune est assez suffisante pour moi.

1. Sylvester Stallone et "Arrête ou ma mère va tirer"

Lorsqu’il accepte le rôle de ce film de 1992 qui raconte l’histoire d’un détective dont la mère commence à vouloir « nettoyer » les rues, Sylvester Stallone le fait pour une raison bien précise (et vraiment très stupide) : pour qu’Arnold Schwarzenegger n’ait pas le rôle. En effet, les deux stars étaient rivales dans les années 90 et Schwarzy avait laissé entendre qu’il était intéressé par le scénario, Stallone a alors signé directement pour le faire chier. Finalement, le meilleur moyen d’emmerder son rival aurait été de le laisser faire le film, vu l’horreur que c’est…

2. Dave Chappelle et "A star is born"

Le génie comique du stand-up américain Dave Chappelle avait organisé une grosse soirée de stars à laquelle on était pas invité. Bradley Cooper par contre y était, et il avait proposé ce soir là un rôle à Chappelle dans son prochain film « A star is born » avec Lady Gaga. Le truc c’est que Cooper était vraiment très très insistant et appelait Dave presque chaque jour pour lui dire « azy viens jouer dans mon film fdp lol y’a des gâteaux sur la table régie en plus » et finalement le pauvre homme a accepté le rôle uniquement pour que Cooper cesse de le faire chier. Du harcèlement, clairement.

3. Bill Burr et "The Mandalorian"

Puisqu’on parle de stars du stand-up américain, c’est le rôle de Bill Burr dans la série de l’univers Star Wars qui est assez intéressant. En effet, Burr est célèbre aux États-Unis pour littéralement critiquer (ou plutôt détester) Star Wars depuis des années dans plusieurs de ses spectacles. Du coup lorsque John Favreau lui propose un rôle il lui répond que ce serait quand même très con de sa part de l’accepter, ce que Favreau admet en lui disant que justement, c’est ça qui serait clairement drôle. Et vu que Bill Burr aime bien ce qui est drôle, il a accepté le rôle et s’en sort d’ailleurs très bien dedans.

4. Vin Diesel dans Fast and Furious 3 : Tokyo Drift

Lorsque « Fast and Furious 3 » sort, la plupart des acteurs des deux premiers volets ne sont pas de la partie, mais on propose à Vin Diesel d’y faire une apparition. Parallèlement, Vin Diesel souhaitait refaire un film dans l’univers de Riddick après « Pitch Black » et « Les Chroniques de Riddick », ce qu’Universal refusait car ça coûtait trop cher et ne marchait pas vraiment. Sauf que le studio se refusait aussi à vendre les droits des films. Vin Diesel a alors accepté de « jouer » dans « Tokyo Drift » à la seule et unique condition qu’on ne le paye pas mais qu’on lui file les droits de Riddick. Et c’est arrivé. Des années plus tard il a réalisé « Riddick », mais c’était pas ouf ouf.

5. Richard Harris et le rôle de Dumbledore

Le regretté acteur britannique Richard Harris qui incarnait le grand Albus Dumbledore dans les deux premiers volets de la saga « Harry Potter » avait accepté le rôle pour une simple raison : pouvoir continuer de parler à sa petite fille. On lui avait proposé le rôle à trois reprises mais il avait toujours refusé, et sa petite fille qui en avait entendu parler le menaça de ne plus lui adresser la parole s’il ne faisait pas le film. Contraint par la menace de cette petite peste (désolé, mais là franchement…) il a donc accepté le film.

6. Wiil Smith et le prince de Bel-Air

Avant d’être acteur, Will Smith était rappeur. Son premier album avait plutôt bien marché mais il avait claqué tout son pognon sans payer l’impôt sur le revenu. Fauché, on lui propose le rôle titre de la série « Le Prince de Bel-Air » qu’il refuse car il ne se considère pas comme un acteur. Au lieu de ça il se dit que son deuxième album va cartonner et lui permettre de rembourser ses dettes. Sauf que celui fait un grooooos flop, du coup il accepte le rôle et devient par la même occasion acteur, la carrière pour laquelle on le connait le plus aujourd’hui. Étrange de se dire que si son 2ème opus avait marché on aurait peut-être jamais vu Smith dans un film.

7. Bill Murray et le film Garfield

Bill Murray est un acteur précieux et talentueux comme le disent tous ses anciens collègues du Saturday Night Live. Lorsqu’on lui propose un rôle dans l’adaptation de Garfield il n’est pas forcément emballé mais accepte car il voit que le scénario est écrit par Joel Cohen. Il pense qu’il s’agit DU Joel Coen des frères Coen, sauf que non, il y a un « h » dans ce Cohen là. C’était alors trop tard pour se retirer du projet et il a finalement fait le film. On pourrait penser que c’est triste, mais cela a donné une excellente blague dans le film « Zombieland » et rien que pour ça cela valait le coup.

8. Zach Galifianakis et le film Mission-G

Vous vous souvenez du film « Mission-G » (G-Force) dans lequel des animaux sont formés pour devenir des espions ? Bah du coup c’était ça le film, des cochons d’Inde avec des gadgets de fou qui se la jouaient James Bond. Eh bien Zach Galifianakis, que vous connaissez probablement pour la trilogie « Very bad trip » a accepté un rôle dans ce film pour la simple et bonne raison qu’il était défoncé quand on lui a exposé le scénario. Il s’est probablement marré devant la stupidité du truc et a signé le contrat. Parfois il n’en faut pas plus…

9. Kareem Abdul-Jabbar dans Y'a t'il un pilote dans l'avion

Après sa carrière de basketteur professionnel en NBA, Kareem Abdul-Jabbar a joué dans quelques films. Notamment dans l’excellent « Y’a t’il un pilote dans l’avion » pour lequel il a accepté le rôle uniquement pour s’acheter un tapis persan. On lui avait proposé 30 000$ mais il a négocié 35 000$ car c’était le prix comptant du fameux tapis qu’il avait repéré. Les producteurs ont accepté en se disant qu’il devait leur faire là une bonne blague en négociant mais non, il était très sérieux.

10. Bruce Willis dans Friends

À l’époque où il apparait dans la série Friends, Bruce Willis est au top de sa gloire, une star planétaire qui aura rythmé notre enfance (enfin la mienne en tout cas). Quoi qu’il en soit, c’est lorsque l’acteur Matthew Perry lui parie que le film qu’ils viennent de tourner « Mon voisin le tueur » va se placer numéro 1 au box office que Bruce Willis n’est pas convaincu. Perry lui dit que s’il gagne, Willis devra tourner dans la série Friends, et la suite eh bien vous la connaissez, il a perdu son pari et est bien apparu dans la série.

11. Hugh Jackman dans X-men First Class

Si l’apparition du fameux Wolverine dans le X-Men First Class est très rapide, elle reste quand même assez rigolote. Lorsque les jeunes Professeur Xavier et Magneto recrutent des mutants pour lancer leur Poudlard du pauvre, ils approchent Logan qui fume son cigare dans un bar et leur demande d’aller se faire foutre. Eh bien derrière ce « Fuck Off » de même pas trente secondes se cache une belle action puisque Hugh Jackman a demandé à ce que la Fox fasse un don à l’école de ses enfants plutôt que de le payer. Beau geste.

12. Brad Pitt dans Deadpool 2

Vous le savez peut-être, Brad Pitt apparaît dans « Deadpool 2 » dans le rôle de l’homme invisible au tout début du film. Cette courte apparition a été acceptée par Brad Pitt pour une seule condition. Déjà il ne demandait pas a être payé en fonction de sa célébrité, on lui a donc fait un contrat au taux le plus bas pour sa participation (à peu près 1000$) mais il avait comme condition que Ryan Reynolds lui paye et lui amène un café spécifique de la chaîne Starbucks. Reynolds lui a remis le café en main propre et Pitt a joué le rôle. C’est con, mais c’est marrant. Comme le film.

C’est quand même marrant le métier d’acteur connu, on peut accepter du taff pour n’importe quelle raison, comme ça. D’ailleurs on peut aussi faire le contraire, comme ces acteurs qui ont refusé des rôles pour des raisons étranges, y’en a des très particulières.