On pourrait penser que les séries ne savent plus se réinventer tellement il y en a et pourtant depuis les décennies où elles se multiplient certaines parviennent à vraiment se renouveler. Ça peut passer par une mise en scène originale, quelque chose qui sort du ton principal de la série ou tout un tas d’autres trucs à l’image des épisodes de série les plus originaux. Aujourd’hui on va donc se pencher sur certains épisodes qui étaient vraiment expérimentaux ou inattendus et qui ont bluffé une bonne partie du public.

1. Mr Robot : Proxy Authentication Required

Seul épisode de la série à obtenir la note de 9,9/10 sur le site IMDB, l’épisode 7 de la dernière saison est un véritable chef d’oeuvre. Tourné en huis-clos dans une vieille maison et découpé en cinq actes ayant chacun un temps fort, la série se transforme pendant une heure en une véritable pièce de théâtre où tout se joue sur des dialogues, des regards et des révélations. Le jeu d’acteur est incroyable, la tension est vraiment palpable et d’énormes révélations sont faites. Tant sur le plan scénaristique que sur la mise en scène, l’épisode sort complètement de la « norme » et reste en tête un bon moment.

2. The haunting of Hill House : Two storms

L’excellente série d’horreur de Netflix avait un paquet de qualités, mais l’épisode des « deux tempêtes » en plan-séquence était vraiment une grosse leçon de mise en scène. Se déroulant à deux époques et montrant deux évènements majeurs on y suit les personnages à des âges différents évoluer dans deux lieux distincts : la maison et le crématorium, et la caméra ne coupe pas. Incroyable.

3. Community : Remedial Chaos Theory

Difficile de choisir un seul épisode de la série Community qui soit plus orignal qu’un autre, entre le remake des « Affranchis » à la cantine de la fac, le premier épisode de paintball ou celui en graphismes de jeu vidéo la série a toujours réussi à trouver des concepts géniaux. Cependant celui du diner partagé entre plusieurs réalités alternatives est un véritable coup de maître, il montre comment se déroulerait la soirée entre les sept participants si chacun d’eux s’absentait deux minutes pour aller chercher les pizzas en bas de l’immeuble. Ça a l’air de rien comme ça mais c’est génial.

4. Buffy contre les vampires : The body

L’épisode choc de la série Buffy sortait complètement des codes de la série : aucune chasse de vampire, aucune scène d’action, aucune histoire d’adolescent ou de trucs surnaturels, seulement la découverte du corps de la mère de Buffy dans le salon. L’ambiance de l’épisode est très sobre, sans aucune musique et commence par un plan-séquence pendant lequel Buffy trouve sa mère inanimée et appelle les secours. Après cinq minutes au téléphone elle se réfère pour la première fois à sa mère en disant « le corps » et réalise alors qu’elle est décédée. Mémorable.

5. Bojack Horseman : Fish Out of Water

Difficile de trouver un épisode plus expérimental dans cette série animée : un épisode complètement muet dans lequel Bojack se retrouve dans une ville sous-marine et ne peut pas parler. Au delà du fait que toute l’intrigue est super, qu’il y a des moments touchants et qu’on arrive à tout comprendre sans aucune réplique l’épisode est également une énorme lettre d’amour au cinéma muet et fait des références à plusieurs films. Tout ça en restant vraiment original et maîtrisé, encore une raison de mater Bojack Horseman.

6. M.A.S.H. : Point of vue

Réalisé en 1978 cet épisode de la célèbre série de guerre nous fait voir toute l’intrigue à travers les yeux d’un soldat. Véritable prouesse technique à l’époque pour un épisode de série TV, nous montrer toute l’action en utilisant la caméra de cette façon était assez rare. Un épisode précurseur, d’autant qu’il y a pas mal de déplacements pendant celui-ci puisqu’on vit la scène où le soldat se fait blesser, rapatrier en hélicoptère et soigner par l’équipe médicale.

7. Atlanta : B.A.N.

Dans sa globalité la série Atlanta est extrêmement originale puisqu’elle mélange un nombre important de genres, en passant de la comédie, au drame, à l’action et à l’horreur. On aurait pu parler de plusieurs épisodes (celui où Paper Boi se fait pourchasser dans les bois ou celui où Darius va acheter un piano) mais l’épisode de B.A.N. est celui qui est considéré comme le plus expérimental. On y voit le personnage de Paper Boi, un rappeur qui est pris dans une polémique après avoir déclaré qu’il ne coucherait jamais avec Caitlyn Jenner (une femme trans). Il est alors reçu sur un plateau télévisé pour en débattre et tout l’épisode se concentre sur cette émission. Très original et reçu de manière assez partagée par le public l’épisode a cependant gagné un l’Emmy Award de la meilleure réalisation.

8. Légion : Chapitre 1

D’entrée de jeu la série Légion avait tout pour déstabiliser le spectateur : un homme enfermé dans un asile dérangé par des voix qui lui parlent en permanence et un contact à l’intérieur qui voudrait bouleverser son quotidien et tenter de le faire évader. Pour une série basée sur l’univers des X-Men c’était assez inattendu. La mise en scène joue sur pas mal de codes, celui de la folie, du malaise et de l’illusion par exemple, mais surtout avec le spectateur lui-même en le gardant le plus souvent dans l’interrogation complète.

9. Mr Robot : Method Not Allowed

Vous allez dire que je force mais un deuxième épisode de Mr Robot trouve sa place dans cette liste et il s’agit de celui là (qui obtient 9,7/10 sur IMDB). Pourquoi il était révolutionnaire ? Parce qu’il n’y a que deux répliques en 55 minutes : la première au tout début « On a pas besoin de parler » et la seconde à la toute fin « Je crois qu’on a des choses à se dire ». Entre les deux se déroule un épisode dense, très complet et complexe qui amène énormément de choses à l’histoire sans utiliser un seul dialogue oral. Et c’est bien fait. Vraiment très très bien fait.

10. New-York Police Judiciaire : Aftershock

Il s’agit du seul épisode de toute la série où il n’y a aucun crime à résoudre. L’épisode a été tourné juste après que la peine de mort soit ré-autorisée à New-York et il commence par l’exécution d’un détenu. Le reste de l’épisode nous montre les policiers de l’escouade continuer leur journée en réagissant chacun à leur façon à ce qu’ils viennent de voir. Le ton dramatique de l’épisode était une grosse critique de la peine de mort et il est encore jugé aujourd’hui par les fans comme l’un des meilleurs.