Depuis un peu plus d’an, le Covid a pas mal changé nos life à base de pandémie et confinement mondialisé, le genre de scénar catastrophe auquel on pensait pas un jour être confronté. Mais HEY BOOOOONNNE NOUVEEEELLE ! Figurez-vous qu’avec tous nos gestes barrières on a trouvé le moyen de se protéger de plein d’autres petites maladies (ou moins petites). Bon alors je sais pas si on peut vraiment se réjouir mais disons qu’on essaie de voir le verre à moitié plein. Afin de le boire après pour maintenir notre taux d’hydratation.

1. Le rhume

OK c’est pas grand chose mais quand même les rhumes c’est relou, eh bien à force de nous laver les mains et de porter un masque, on n’a plus le stress de se refiler ce genre de petits microbes tout nazes qui ne présentent comme seule qualité de rendre notre voix un peu plus éraillée et donc sexy.

2. La gastro

Elle vous manque pas vrai ? Cette bonne gastro post réveillon qui sera la clé d’un régime express… Bon en vrai on rigole mais la gastro n’a rien d’une maladie anodine et faisait 219.000 morts dans le monde en 2016 donc on ne peut que se réjouir de la voir reculer grâce aux gestes barrières.

3. La grippe

Là encore c’est plutôt normiche, vu que les occasions de contracter une grippe sont les mêmes que pour le Covid, sa fame est quelque peu entravée. Un peu triste, j’aimais bien cette maladie.

4. La bronchiolite

BOUYAAAA dans vos faces les bronchioloss (ouais, c’est comme ça qu’on nomme la team des gens atteints de bronchiolite). En effet, durant la dernière semaine de l’année 2020, « seulement » 451 malades atteints de bronchiolites sont passés aux urgences. Alors ça semble beaucoup, mais la même semaine en 2019, on comptait 1911 passages donc réjouissons-nous comme on peut.

5. Les allergies au pollen

OK c’est pas un virus, mais parlons-en. Parce que les allergies aussi sont mises à mal par le Covid ! Alors pas les allergies au gluten mais plutôt les allergies au pollen. Assez logique puisqu’avec le télétravail on est moins exposé à ces petites joyeusetés.

La qualité de l'air est très bonne partout dans la région parole d' ATMO Grand Est . La bonne nouvelle du confinement et...

Posted by France 3 Alsace on Friday, March 20, 2020

6. Le Sida (mais en fait non)

Les chiffres sont parfois trompeurs. En effet, on pourrait naïvement croire que les cas positifs sont en baisse depuis un an, mais la réalité est un peu moins chouette. Les professionnels de santé ayant été davantage accaparés par le Covid, les dépistages du VIH ont été en forte baisse ce qui est tout sauf une bonne nouvelle.

Alors on le dit et on le redit FAITES VOUS DEPISTER QUAND VOUS AVEZ LE MOINDRE DOUTE LES PTITS ZIGOTOS.

7. La joie de vivre

Un virus très contagieux qui se transmet par les contacts humains sympathiques tels que le rire ou encore boire des pintes trop chères en terrasse. RIP.

[??] Alors que l’épidémie de Covid entre dans sa seconde année, ses conséquences psychologiques apparaissent de plus en plus...

Posted by Futura - Explorer la santé on Thursday, February 11, 2021

De là à dire que ça fait partie des trucs du monde d’avant qui nous manquent ? Je dirai que non. Et on n’oublie pas toutes les conséquences du Covid sur notre cerveau. En tout cas, trop hâte de découvrir les prochaines mutations du Covid.

Sources : RTL, VIH, Le Figaro, 20 minutes, Huffington Post